15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Une newsletter qui donne envie de se lire !

Publié le 26 août 2022
6 min

Profitez, durant ce mois d’août, de rediffusion des billets écrits par les rédactrices et rédacteurs d’Etourisme.info tout au long de l’année.

Ce billet de Sophie Duprat Caouré a été publié pour la première fois en février 2022.

A quelques semaines de faire un ménage de printemps de nos données numériques lors du Cyber World Clean Up Day (qui se tiendra le 19 mars prochain) voici un petit focus sur un outil présent bien souvent en masse dans toutes nos boîtes mails : la newsletter. En effet, cet outil marketing puissant permet de garder un lien avec ses prospects et les tenir informés de son actualité ou de celle de son écosystème mais faut-il encore qu’elle soit ouverte et surtout lue ! Voici quelques astuces observées pour une newsletter réussie !

L’inscription : une étape cruciale

Quand on a la chance de choisir délibérément la newsletter qu’on souhaite recevoir quoi de mieux que de savoir exactement ce à quoi on s’abonne ? Vous avez certainement déjà vécu cette situation où vous vous intéressez à un sujet, vous avez envie d’en savoir davantage et vous croisez ce petit bouton « S’inscrire à la newsletter ». Mais avant de cliquer dessus, plusieurs questions peuvent légitimement vous venir à l’esprit : que va contenir cette newsletter ? A quelle fréquence vais-je la recevoir ? Combien de temps cela va me demander pour la lire ? Où vont être stockées mes données ? Est-ce-que je vais pouvoir me désabonner facilement si finalement cela ne me convient plus ? …

Autant de questions pertinentes si on veut éviter de recevoir une énième newsletter qu’on ne prendra pas le temps de détailler. A ce titre, le Pays de Bergerac a développé une proposition très interessante : une page explicative dédiée à la newsletter qui détaille ce qu’elle contient et sa fréquence d’envoi.

page du site web du pays de bergerac expliquant ce que contient la newsletter
Newsletter du Pays de Bergerac : explication du contenu avant inscription

Une fois que l’on a pu vérifier si le contenu correspond bien à ce que l’on attend, la page d’inscription nous détaille la politique de récolte des données et l’utilisation qui va en être faite. De plus, elle propose dés cet instant la procédure pour pouvoir se désabonner facilement si son envie change. Une très bonne initiative qui se complète par la personnalisation de la thématique d’envoi. De quoi s’abonner en pleine conscience !

explication su stockage des donnes de la newsletter du pays de bergerac
Inscription à la newsletter du Pays de Bergerac : explication sur le stockage des données

Une autre initiative intéressante a été observée du côté de l’office de tourisme de Sarlat pour savoir ce à quoi on s’abonne : afficher l’historique des dernières newsletters sur le site internet en guise d’élément de comparaison.

historique des newsletter de l'office de tourisme de sarlat
Mise à disposition de l’historique des newsletter de l’office de tourisme Sarlat

Un design attractif et valorisant le contenu

Ça y est vous vous êtes inscrits et vous recevez votre toute première newsletter. A ce moment là … rien de pire qu’un mail qui met plusieurs minutes à s’ouvrir tellement il est alourdi en éléments graphiques. Par exemple, des dizaines de photos à la suite, une couleur de fond flashy où on a du mal à discerner les différents textes, des boutons cliquables partout, des émojis à chaque fin de phrase, des textes qui multiplient les effets (gras, souligné, italique), une police pas adaptée… Bref, une newsletter surchargée graphiquement peut nuire au contenu affiché.

Afin que votre newsletter soit attractive, il est important de respecter un certain cahier des charges. Par exemple, limiter l’usage des photos qui ne sont pas là pour être esthétique mais doivent servir à appuyer votre propos (ce qui est encore plus valable si veut s’engager vers un numérique responsable), limiter les couleurs qui doivent valoriser vos éléments et rester lisibles, limiter l’usage d’émojis qui ne s’affichent pas de la même manière en fonction des appareils utilisés, avoir une police suffisamment grande (14px) pour être lue par tous et participer à l’accessibilité numérique, limiter les boutons au profit des liens hypertexte, modérer les effets pour pouvoir valoriser ce qui est réellement important : le contenu. En résumé, le design de votre newsletter doit permettre de favoriser la lisibilité de votre contenu.

La newsletter de Corrèze Tourisme : un design qui sert à son message : l'actualité du jour
La newsletter de Corrèze Tourisme : un design qui sert à son message : l’actualité du jour

Un contenu travaillé et séduisant

Le design doit donc servir au contenu qui lui-même doit être travaillé. Pour cela, il est essentiel de commencer par bien connaître sa cible et définir son objectif : informer, promouvoir, engager, fidéliser, remercier, sonder, appeler à l’action… En fonction, plusieurs principes vont s’appliquer permettant de choisir la meilleure mise en page et organisation pour une newsletter efficiente.

A cela, s’ajoute quelques principes de base à respecter. Par exemple, l’objet de la newsletter doit contenir entre 50 et 64 caractères, le temps de lecture est une bonne indication à donner en amont, la longueur du texte doit être calculée au risque de trouver sa newsletter décapitée et de voir apparaître un message final « voir la newsletter en entier » forçant votre interlocuteur à ouvrir le mail sur son navigateur pour en consulter la totalité. Autant de tips vous permettant de passer de la rédaction à un véritable copywriting donnant envie à votre lecteur d’aller au bout de votre newsletter et d’attendre avec impatience le prochain épisode.

Un pari qui est plus que réussi du côté de l’office de tourisme du Seignanx, avec une newsletter au style inimitable qui se dévore en un clin d’oeil et allie bons conseils et humour, de quoi nous donner envie de lire la prochaine sans tarder !

L’analyse : un temps essentiel

Une fois la newsletter envoyée, le travail n’est pas fini : il va falloir analyser les éléments. C’est là tout l’intérêt d’un communiquant : savoir si son message a bien atteint sa cible et s’il a bien été décodé ou autrement dit compris ! La statistique utilisée va dépendre du type d’information que vous diffusez. Ainsi, si votre newsletter a un objectif davantage informationnel vous allez vous attacher au temps de lecture alors que si votre newsletter a pour objectif de promouvoir un produit ou un événement vous allez davantage vous intéresser au taux de conversion ou d’inscription. 

La newsletter de 15 marches comporte une page dédiée à ce support sur son site internet ou les différents éléments précédents sont évoqués avec brio mais en plus, elle propose de découvrir les avis des lecteurs qui permettent de compléter leur analyse quantitative par une analyse qualitative et ainsi de s’assurer que sa newsletter corresponde bien aux envies des lecteurs !

Extrait des avis des lecteurs de la newsletter 15 marches
Extrait des avis des lecteurs de la newsletter 15 marches

Voici nos quelques conseils pour une newsletter réussie. Si vous avez d’autres exemples inspirants ou astuces à appliquer, n’hésitez pas à les rajouter en commentaires !

Je partage l'article
Voir les commentaires
2
41 articles
Dans la lignée de mes engagements personnels, j'accompagne au quotidien, les offices de tourisme vers un tourisme plus durable. Au sein de la MONA, mon terrain de jeu s'étend sur tout le Sud Ouest que j'aime arpenter et connaître dans les moindres détails. Toujours à la recherche d'inspiration, de partage et d'apprentissage, je suis à votre dispo pour échanger autour de mes sujets de prédilection (durable, communication, numérique, elearning et [...]
Voir les 2 commentaires
Également sur etourisme.info