Dans la série des sites de destination à voir, allez donc jeter un oeil sur “*le site de la Suisse*”:http://www.myswitzerland.com/fr/.

Ce site a déjà plusieurs années et pourtant il apparaît encore novateur sur bien des points. Bien sûr l’approche est, comment dire, un peu germanique, mais il est très pratique.

!/97.jpg (Engelberg et sa région)! Mais le plus beau, c'est la carto ! On a déjà parlé des possibilités ouvertes par les outils Googlemap, dont les API sont maintenant disponibles. Si vous cliquez sur la carte de la Suisse en haut à gauche de l'écran vous arriverez sur une cartographie satellitaire ou routière sans doute issue des outils Google, de plus associée à une base de données touristiques ! C'est assez impressionnant de fluidité ... et de services pour les touristes. Un exemple, on peut directement avoir les horaires de trains au départ ou à l'arrivée des gares signalées. Par contre, on est en Suisse, pays du fédéralisme, et le niveau de renseignement n'est pas homogène d'un coin à l'autre. Il faut aller sur les stations (Zermatt, Engelberg, ...) pour savourer la performance. Que font les institutionnels en France ? On attend l'IGN sans doute !

PARTAGER
Article précédentPaul FABING
Prochain articleColloque etourisme à Périgueux le 9 juin
Paul FABING est directeur du pôle qualité de l'accueil à l'Agence d'Attractivité de l'Alsace (AAA). Architecte de formation, ancien consultant tourisme, chef du service Tourisme de la Région Alsace et directeur de RésOT-Alsace (Réseau des offices de tourisme), il occupe cette fonction depuis 2015. Entre autres missions, l'AAA est propriétaire, gestionnaire et animateur du système d’information touristique alsacien qui consolide l’ensemble des informations recensées par les OTSI et de nombreuses structures partenaires. Plus de 220 sites touristiques institutionnels et publics alsaciens (la totalité en fait), beaucoup de sites nationaux publics et privés, la plupart des éditions papier, les actions de promotion et les outils mobiles s’appuient sur cette base de données pour offrir aux touristes des services fondés sur la même information. Ainsi les OTSI, coordonnés par l'AAA, se sont placés au cœur de la problématique touristique alsacienne et occupent une place prépondérante dans le développement de l’etourisme. Promis, il s’efforcera de ne pas rédiger en Alsacien, et apportera sans doute un petit vent d’est rafraîchissant dans ce blog (les Alsaciens ne sont pas aussi sérieux qu’il n’y paraît…). L’extranet du RésOT-Alsace Alsace. Email : pfabing at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots).

AUCUN COMMENTAIRE