La transformation numérique du tourisme et son incroyable rapidité a renforcé le besoin pour les professionnels d’une veille permanente. Veille sur les innovations technologiques, sur les évolutions des usages, sur les expérimentations, sur la concurrence, etc.

C’est la raison d’être de la Revue de presse Tourisme & Digital, hebdomadaire et totalement gratuite que vous connaissez peut-être et êtes même pour certains abonnés !

En cette fin d’année, je vous propose un petit « making of » ou secrets de fabrication et surtout un palmarès 2017 des clics qui reflète bien les préoccupations des professionnels du tourisme et de la culture.

Dans nos vies surchargées et connectées le temps est souvent la ressource la plus rare. L’idée de cette revue de presse hebdo était donc de gagner du temps avec une sélection d’articles déjà réalisée.

Organiser une veille : Le making of

Tout est question d’organisation et d’outils :

La veille s’organise très simplement avec les traditionnelles Alertes Google, quelques abonnements à des newsletters bien senties (Etourisme bien sûr ! mais aussi le Journal du Net, Tourmag, TOM, Les Echos, Skift, Veille tourisme, etc.) … et puis il y a vous : les posts sur les médias sociaux m’orientent souvent vers les articles les plus intéressants. Twitter et LinkedIn sont à ce titre les plus performants.

Tout au long de la semaine, je veille donc ! et là intervient un outil formidable : POCKET !

Dès qu’un article me semble intéressant, que je sois sur mon mobile ou PC, hop je clique sur la petite icone Pocket et zou le voilà stocké dans ma liste, débarrassé de la pub et même accessible off line sur tous mes devices.

C’est donc dans mes micros -moments de la semaine, dans les transports, dans la file d’attente des commerçants, au café, etc. que je parcours les réseaux sociaux, mes alertes, mes newsletters et dès qu’un article semble pertinent je le « pocket ».

Le dimanche soir (eh oui c’est mon moyen à moi de lutter contre le blues du dimanche soir), j’ouvre mon pocket, je lis (ou pas…) les articles, je garde, je jette, bref je sélectionne en me demandant bien ce qui va vous intéresser…

Newsletter entièrement gratuite, la revue de presse est réalisée avec des outils totalement gratuits : Pocket pour la veille, WordPress gratuit pour la parution sur mon site et le routeur de mail Mail Chimp découvert grâce à Etourisme et cet article mythique pour moi de Pierre Eloy (« et mon flux c’est du poulet, toi aussi devient un boss de la CRM de séjour »), même si je n’ai jamais réussi à créé automatiquement la newsletter depuis le flux RSS de mon WordPress, certainement parce que j’utilise la version gratuite.

Le plus difficile, c’est donc la sélection des articles. Nombreux sont articles au titre alléchant et au contenu déceptif… une version de ce que l’on appelle vulgairement les « putaclics ».

Pas facile en effet de savoir ce qui va vous intéresser tellement vous êtes divers ! Les abonnés de la revue de presse, et c’est une grande fierté, sont très divers.

25% des DMO (pardon, OGD comme disent les québécois), 25% du privé du tourisme, 25% de la culture et 25% de divers (agences, consultants, autres).

Lancée en juin 2016 avec 23 abonnés amis, la revue de Presse Tourisme & Digital en compte environ 1000 lecteurs hebdo. Bien entendu, déformation professionnelle et orgueil me poussent à regarder les taux d’ouverture t les taux de clics, c’est pourquoi les abonnés totalement inactifs sont régulièrement « éliminés ».  Avec des taux d’ouverture et de clics supérieurs à 50%, je me dis que la Revue de Presse a rencontré son public.

 

Le Top 3 des articles 2017

Les articles les plus cliqués en 2017 sont :

  1. De très loin, l’article intitulé « Pourquoi il faut liquider Uber » a été le plus lu de 2017. La force de l’affirmative promettait un véritable point de vue et l’article tenait cette promesse. Les points de vue, les coups de gueules, les polémiques (les clash comme on dit) sont appréciés particulièrement sur les sujets disruptifs pour lesquels nous sommes souvent nous-mêmes ambivalents : utilisateurs, voir admirateurs de l’expérience client, du design ou du service tout en regrettant la destruction sociétale ou sociale que provoque la disruption. A ce titre les très nombreux articles sur l’actualité de Airbnb intéressent toujours.

 

  1. Arrivent en deuxième position, à égalité, deux articles plutôt stratégiques : le « Comment voyagent les diverses générations » de l’excellent blog québécois Réseau veille Tourisme ainsi que le rapport de la Caisse des Dépôts « Intégrer le numérique dans les stratégies touristiques ». Le succès des articles qui synthétise une étude qu’on aura du mal à lire par faute de temps (ici le voyage par générations résume une étude Expédia) ne se dément pas et les lecteurs sont véritablement fans des infographies… Enfin, ces clics montrent que les préoccupations stratégiques sont au cœur de vos questions.

 

  1. Le « TOP 10 des sites et des applications de voyage » complète le podium et montre le succès des TOP, Palmarès, classement, Flop, etc. C’est devenu une règle du web connu de tous ceux gèrent des sites, les lecteurs sont fans des classements et sélections (c’est d’ailleurs la sous-catégorie n°1 des « putaclic » avec les chatons !)

 

L’analyse du Top 20 des articles les plus lus de l’année de l’année, quelques enseignements

Les lecteurs de la revue de presse cultiveraient -ils un certain goût pour le morbide ? Les articles annonçant la mort, la fin, la liquidation attirent nettement : le désormais fameux « Pourquoi il faut liquider Uber » incontestable N°1 de l’année mais aussi , « Ce n’est pas la mort du SEO, c’est la mort de la page web » ;  « Vers la fin des musées » etc.

Plus sérieusement, dans un contexte de bouleversements rapides c’est l’avenir qui intéresse, qui inquiète et qui intrigue. L’avenir des technologies, l’évolution des comportements, les tendances de consommations : les articles avec la promesse de décrypter l’avenir cartonnent toujours : ainsi l’avenir du tourisme, le futur des musées, l’hôtel de demain (toues les combinaisons sont possibles) arrivent presque toujours en tête des clics. Les articles consacrés aux Start-up dénotent bien cette préoccupation de ne pas passer à côté des tendances et de l’avenir : “Les 25 start-up françaises sélectionnées pour le CES”

Google nous a annoncé cette année l’avènement du « Moment Mobile », l’article de Etourisme  correspondant est d’ailleurs un top « Google aux #ET13 : le moment mobile est là ! » . Le mobile se retrouve dans vos préoccupations et les articles relatifs au mobile sont plébiscités : « baromètre des usages mobiles »  ou encore « Infographie : dans l’achat de voyage, l’aventure commence sur smartphone ».

On l’a dit les articles les articles relatifs aux études, aux chiffres particulièrement avec des infographies remportent un grand succès.  Ce qui dénote une vraie préoccupation stratégique. Mais cette préoccupation est accompagnée d’un vrai appétit pour les infos pratiques, les trucs, particulièrement ceux qui permettraient de performer sur les Réseaux sociaux : « les meilleurs jours et horaires pour poster sur les réseaux sociaux »  ou « Email marketing, quels sont les meilleurs moments pour envoyer »  ou encore  « Comment utiliser Snapchat dans sa stratégie digitale ».

Enfin, je dois dire que mes lecteurs ne se laissent pas influencer : c’est rarement l’article mis en première position qui emporte le nombre de clics et plus rarement encore celui que je préfère le plus cliqué !

Mon cadeau pour Noël …

La revue de presse Tourisme & Digital se poursuit en 2018, elle continuera d’être totalement gratuite… c’est un peu mon cadeau de Noël à chacun d’entre vous.

Par ICI pour découvrir les Revues de Presse.

Par ici pour s’abonner : formulaire d’abonnement à la Revue de Presse.

Diffuser, faire connaître, inciter à s’abonner telle peut-être votre contribution à cette Revue de presse dont la philosophie réside sur le partage de l’information.

Je vous souhaite de bonnes fêtes à tous.

PARTAGER
Article précédentTous artistes pour rester vivants
Prochain articleRétrospective 2017 – Mon best-of vidéo
Nicolas BARRET est aujourd'hui fondateur & CEO de UNIGO. Expert du marketing de destination, du e-marketing, Il propose aux entreprises du Tourisme, de la Culture et du Digital un accompagnement personnalisé, agile et engagé pour la création de valeur. Il publie, notamment, la revue de presse Tourisme & Digital, synthèse hebdomadaire et gratuite de l'actualité de la transformation numérique. Auparavant, il a été Directeur Destinations France de du Groupe Voyages-sncf.com où il a conduit le développement du marketing de destination. Il a, pour le leader européen du e-travel, élaboré de nombreux partenariats avec les acteurs du Tourisme français et mis en oeuvre d'importantes campagnes de promotion on-line.De 2002 à 2012, il était DGA du CRT Paris-IDF en charge du marketing, des études, de la promotion et des partenariats. Il a, en outre, mené une stratégie innovante de collaboration avec les OLTA, hébergeurs et transporteurs pour promouvoir et distribuer la destination Paris et sa région dans le monde entier. Entre 1995 et 2002 Nicolas BARRET a successivement été Consultant pour Price Waterhouse Management, Chef de projet Billetterie au Comité d’Organisation de la Coupe du Monde de Football FRANCE 98 et Conseiller Technique auprès de la Ministre du Tourisme.