En introduction de cet atelier, Anne Lataillade, bordelaise et auteur du Blog Papilles et Pupilles (1 million de visiteurs par mois) commença par présenter le blogueur, cet “extraterrestre” :

C’est un passionné hyper connecté partageant non stop ses expériences sur les réseaux sociaux. Il vit et partage ce qu’il expérimente, a des envies et connaît son lectorat (il connaît donc les sujets qui répondront à leurs attentes) : il est alors tout à fait judicieux d’impliquer le blogueur en amont, dès l’élaboration du programme du blog trip*.

Anne reçoit entre 300 et 400 mails par jour, elle trie au titre. Quelques bonnes pratiques pour prendre contact avec un blogueur :

  • Appeler les gens par leurs noms, sans se tromper,
  • Ne mettre qu’un seul destinataire par email : le blogueur (et non une liste de blogueurs),
  • Faire court,
  • Pour le déplacement, cibler géographiquement le lieu de résidence du blogueur et lui présenter les infos pratiques pertinentes (pas celles depuis Paris si le blogueur réside à Bordeaux),
  • Attention à la ligne éditoriale : il faut que cela ait un intérêt pour le blogueur,
  • Être compréhensible,
  • Être un interlocuteur sur le long terme et donc ne pas charger un(e) stagiaire de l’envoi de l’email.

Pour un blog trip réussi, le blogueur attend d’avoir un programme composé d’un vrai contenu, de l’information et du divertissement. Ce qui importe également est le “casting” de blogueurs choisis qui ne doivent pas être trop nombreux (5 à 8) et déjà en bonne entente, enfin savoir ménager des temps de pause.

A voir sur la même thématique : [Compte-rendu] Atelier sur la « Relation Blogueur » de mai 2013.

 

Pauline Le Vexier a ensuite détaillé les opérations social media de l’Office de Tourisme de Paris.

En 1er lieu, le choix des blogueurs est décisif. Pour votre sélection, vous pouvez vous appuyer sur les statistiques du blog (via des outils comme Alexa, Mustat, SimilarWeb) et les statistiques sur les réseaux (le nombre de followers, Klout).

 Ensuite, se poser les bonnes questions :

  • Quoi ? Que cherche t-on à mettre en avant ?
  • Qui ? Quel est le lectorat, la communauté du blogueur ?
  • Comment ? Il faut se reconnaître dans la ligne éditoriale du blogueur (qualité des contenus, ton utilisé, mention des partenaires, délai/rythme de publication).

 L’Office de Tourisme de Paris a 4 types de collaboration correspondant à 4 objectifs   :

1- Conversations virtuelles
?  servant à l’animation des réseaux sociaux en passant par la recherche des influenceurs.

2- Vendredi #ParisJeTaime
? permettant un échange de visibilité.
C’est le rendez-vous du vendredi : les comptes Twitter et Instagram sont laissés à un blogueur sur une journée pour donner leur vision de Paris. Les blogueurs se réapproprient la ville en tant que prescripteurs. Tout le monde est invité à tagguer ses photos de Paris #ParisJeTaime

 3- Mobilisation dans le cadre d’une partenariat
? pour assurer la promotion des adhérents de l’Office.
Les blogueurs sont valorisés en tant qu’influenceurs avec, par exemple, une soirée avec les blogueurs conviés et des invitations qu’ils peuvent faire gagner.

 4- Blog trip et journée blogueurs
? afin de promouvoir la destination.
Ex : Paris Durable et la Rentrée Culturelle.

Il est indispensable d’avoir une réelle stratégie. Bien sûr, un suivi et reporting est à assurer pour mesurer l’efficacité des actions.

A savoir, il existe des collectifs de blogueurs mais il est aussi intéressant de panacher différents types de blogueurs, pour atteindre différents lectorats.

 

Pour finir, Nicolas de Dianous de We Like Travel a souligné que les blogueurs, les instagramers et influenceurs sont de puissants ambassadeurs de la visibilité d’une marque à travers les contenus et les hashtags.

Comment ? Le programme proposé : un bon timing, du fun, de l’émotion, des activités photogéniques, de la participation (les blogueurs ne sont pas des journalistes), mais aussi de la liberté, et du naturel. Très important  : vous devez recevoir des blogueurs comme vous recevez des amis.

 

* : Voyage de blogueur

PARTAGER
Article précédentComment mieux intégrer l’innovation dans la politique nationale du tourisme ?
Prochain article#ET10 : Objets et interfaces connectés
Stéphanie a 34 ans, elle assura, entre juin 2007 et décembre 2011, la fonction de webmaster éditorial pour le site de l’agence de voyages pour célibataires à Paris CpourNous.com. Elle a suivi le master professionnel web éditorial de l’université de Poitiers, après une maîtrise des sciences de l’information et de la documentation à Bordeaux. Depuis mai 2012, Stéphanie est Community Manager pour Belambra Clubs. Passionnée d’Internet, Stéphanie avait mis à profit un stage au Comité régional du tourisme d’Aquitaine en 2006 pour revenir dans sa région. Elle a lancé son blog personnel dès sa rentrée universitaire en octobre 2005. C’est grâce à ce blog que les rédacteurs d’etourisme.info l’ont rencontré. De 2010 à 2012, et en parallèle de son activité professionnelle, elle était Chargé d'enseignement en Communication et E-tourisme dans le cadre du Master 2 Pro "Tourisme Culturel et Territoires: Ingenierie de projets" à l'Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle. Twitter : @Opaline82 Instagram : @opaline Email : sgiraud at etourisme.info CVhttp://www.doyoubuzz.com/stephanie-giraud