15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Une nouvelle approche gagnante à Bruges ? Qu’on en juge…

Publié le 27 janvier 2014
3 min

L’approche etourisme des destinations évolue rapidement avec le web adaptatif, l’interaction avec les réseaux sociaux et les applications pour smartphones. Grosso modo la tendance actuelle se cristallise autour d’un site d’appel et d’organisation du séjour qui s’adapte à tous les écrans, et des sites mobiles ou des applications qui accompagnent la déambulation sur le territoire. Le tout mis en synergie avec les réseaux sociaux qui vont bien… 

Et bien Bruges nous propose une démarche un peu décalée par rapport à ce schéma « dominant ».

J’ai découvert le site visitbruges.be sur Facebook, grâce à un « statut » de Anne-Laure Colliou… et comme elle, j’ai été d’emblée à la fois surpris et séduit par « l’emballage » de ce site avec un cocktail alliant un « flat design » du meilleur goût, une fraîcheur apaisante de la présentation et une vraie originalité des outils.

La page d’accueil est ultra dépouillée. Point d’immersion avec profusion de photos pleine page, point de message de bienvenue ni d’accroche vulgairement pompeuse et inepte… Juste 3 entrées et une jolie animation presque enfantine… C’est beau et calme, loin des canons habituels.

Visit Bruges

bruges-themesÉvidemment, cette animation de type bande dessinée attire immédiatement le regard… puisqu’elle occupe tout l’espace visible.

Elle permet de proposer un choix d’offres selon l’heure de la journée : sites remarquables, les boutiques, les bars, restaurants, hôtels, etc.. La couleur de chaque élément du décor représente sa thématique que l’on retrouve dans le menu déroulant. Évidemment chaque élément est cliquable pour atteindre sa fiche détaillée.
Des petits personnages traversent l’écran pour représenter différentes manières de visiter la ville (vélo, calèche, en amoureux, etc.). C’est charmant et très ludique. 
J’espérait y trouver un outil efficace pour « consommer » la ville… 
Bon, après avoir joué un certain temps avec cette déambulation virtuelle, j’ai découvert ses limites. 
D’abord ce n’est pas du temps réel. J’écris ces lignes un dimanche, et en après-midi on me propose des offres notoirement inaccessibles ce jour là comme certaines boutiques. On m’indique également en soirée une salle de concert où il ne se passe rien et des restaurants qui s’avèrent fermés le dimanche soir…
Ensuite, le site n’est pas en web adaptatif : impossible d’utiliser l’outil valablement sur un smartphone. Du coup ce ne peut pas être un outil en mobilité pour les touristes en séjour, alors que ça en avait tout l’air ! Il y a bien sûr pour ça une application smartphone assez classique bien qu’assez pauvre en informations utiles…
Pour le reste un rapide tour démontre la qualité graphique des présentations, la beauté des photos et l’attention portée aux rédactionnels. Cependant on note des défauts de traduction assez nombreux, des simples pdf pour présenter les hébergements, et surtout l’absence complète de plan ! J’ai eu beau chercher (je sais, je ne trouve pas facilement…), je n’ai trouvé qu’un lien mort dans la rubrique « Essentials » (?).  

Malgré ses défauts, ce site s’attache à concrétiser son séjour à Bruges. Ce n’est pas un site d’appel avec immersion photographique. L‘organisme officiel de promotion touristique semble avoir décidé d’une approche visuelle de la destination au travers des réseaux sociaux Pinterest et Instagram. C’est osé parce que sans doute moins contrôlé et pas forcément évident pour le touriste lambda. Peut-être a-t-on également fait le pari que la destination est assez identifiée pour se passer d’une découverte « impressionnante ».

Et c’est là qu’on perçoit bien une approche particulière à Bruges. Cette stratégie est-elle payante ? 
Pour ma part, il me semble que l’approche visuelle d’appel reste essentielle pour marquer les esprits des futurs touristes. Elle a toute sa place sur les grands écrans qui permettent un effet « waouh ! ». Bien entendu la socialisation du web milite pour capitaliser sur les réseaux sociaux d’images et en faire des modes d’approche de la destination complémentaires. Rassurer et étonner, toujours et encore !

Au final, ce site étonnant et très agréable s’avère assez mal adapté à sa vocation d’accueil touristique… L’outil de navigation « interactif » est vraiment original et séduisant, mais il faudrait qu’il apporte des réponses pertinentes aux touristes car c’est bien là l’essentiel, ne l’oublions jamais !
Je ne doute pas que la plupart des défauts de jeunesse de cette approche nouvelle seront surmontés rapidement.

Je partage l'article
Voir les commentaires
2
197 articles
Paul FABING est directeur de la Mission Attractivité chez Alsace Destination Tourisme.  Architecte de formation, ancien consultant tourisme, chef du service Tourisme de la Région Alsace, directeur de RésOT-Alsace (Réseau des offices de tourisme), directeur du pôle Qualité de l'accueil à l'Agence d'Attractivité de l'Alsace (AAA), il occupe cette fonction depuis 2020. Entre autres missions, la Mission Attractivité gère et anime le système d’information touristique alsacien qui consolide l’ensemble des [...]
Voir les 2 commentaires
Également sur etourisme.info