Tendances tourisme : 2023, l’année du chiot-yoga?

Publié le 2 janvier 2023
6 min

Comme l’an dernier, mais aussi l’année d’avant, enfin comme tous les ans, c’est moi qui m’y colle à la rédaction : synthétiser les tendances tourisme de l’année à venir pour écrie ce billet sur les tendances de l’année.

Il y a encore quelques jours, j’étais très optimiste quant à la rapidité à laquelle j’allais rédiger cet article. Je comptais en effet sur chatGPT, le fabuleux et prometteur moteur d’intelligence artificielle qui a réponse à tout.

Las, quand je lui ai demandé ce que seraient, selon lui, les tendances tourisme pour 2023, il a tapé en touche :

j’ai donc laissé tombé le talentueux ChatGPT. NB : si vous voulez en savoir plus sur ChatGPT, ne manquez pas le billet de François Perroy de vendredi prochain, il a testé l’outil sous toutes ses coutures et c’est instructif (c’était un teasing pour les copains)…

Bref, sans l’aide de ChatGPT, j’ai bien été obligé de me farcir les rapports habituels des grandes plateformes qui chaque année avant la Saint-Nicolas, abreuvent les rédactions de leurs tendances tourisme pour l’année suivante. Je vous ferai grâce de l’exhaustivité des prédictions de Booking (24 179 personnes issues de 32 pays et territoires interrogées dont 1 010 en France en août 2022) et d’Expedia (qui s’est regroupé avec hotels.com et VRBO pour interroger 24000 voyageurs issus de 17 pays).

Je voudrais juste réagir sur deux « trends » (en anglais ça donne mieux, je trouve) qui m’ont absolument impressionné et qui mérite que les professionnels du tourisme que vous êtes s’arrêtent dessus.

Un tiers de vos clients vont utiliser le metaverse pour choisir leurs vacances

Vous avez bien lu : le metaverse est à nos portes, la réalité virtuelle va tout chambouler. C’est Booking qui le dit dans son rapport : « Si l’on observe depuis plusieurs mois l’essor du métavers, c’est en 2023 que les excursions au sein d’univers virtuels deviendront une composante à part entière du voyage. En effet, 35 % des voyageurs français déclarent qu’ils chercheront l’inspiration pour leurs prochaines vacances en se tournant vers la réalité virtuelle. Cette dernière constituera bien plus qu’une option “essayez avant d’acheter” : près d’un tiers (26 %) des voyageurs désirent goûter à la réalité virtuelle ou augmentée pendant plusieurs jours« 

Je ne sais pas où ils ont été chercher leurs répondants, mais un tiers des voyageurs qui préparent leurs vacances dans la réalité virtuelle (avec l’oculus, et tout) dès 2023, c’est énorme! et 1/4 de nos touristes partiraient en séjour virtuel durant plusieurs jours… Faites l’expérience dans votre équipe, et dites-moi si vous êtes sur les mêmes chiffres! Même dans cette rédaction, où on a pourtant des pros du métaverse, il n’y a que Denis Genevois pour traverser la Wallonie en oculus!

Mais comme il faut croire Booking, qui est quand même une entreprise sérieuse, il va falloir que les destinations se bougent sacrément pour investir le métaverse. Manière de préparer un peu le terrain pour ces millions de vacanciers qui vont préparer leurs congés aoutiens avec un casque de réalité virtuelle sur la tête…

source : aquitaine on line

Le Doga, le nouvel eldorado du tourisme

Cette deuxième tendance extraordinaire, je l’ai chopée sur l’étude Expedia, hotels.com et VRBO. Là aussi, c’est du sèrieux. Ces grands pontes du tourisme ont constaté qu’en 2022, les séjours bien-être ont connu une hausse des réservations de 30 %. Et ce n’est pas fini, parait-il! les expériences liées au bien-être et au développement personnel vont connaître des ascensions himalayesques, si l’on se fie à cette étude. Dans les thématiques super tendances, on trouve la sylvothérapie, la thérapie par le rire ou la récolte de fruits, mais aussi le puppy yoga!

Extrait rapport Expedia : tendances 2023

Le puppy yoga? c’est le yoga avec votre animal préféré. On parle souvent de doga : Il s’agît du yoga avec un chiot (le votre, c’est mieux), soit la contraction de « dog » et « yoga ». Perso, je ne connaissais pas, mais ça a été une révélation : s’il y a un produit touristique à développer en 2023, c’est évidemment cela ! J’imagine les hordes de vacanciers accompagnés de leur compagnon à quatre pattes qui vont passer leur séjour sur un tapis de yoga… Le futur du toutourisme est là!

Bon voilà, ça me fait deux tendances intéressantes à placer dans les conversations professionnelles pour 2023 : le métaverse et le doga.

Ce qui me permet de vous donner quelques conseils pour 2023, selon votre position dans l’économie touristique.

Vous êtes directeur d’Office de Tourisme ?

Alors 2023 risque pour vous d’être une superbe année, quoique… Le DGS de votre collectivité va bien arguer de la hausse du prix de l’énergie pour baisser la subvention de l’Office. Surtout que la taxe de séjour a été bonne en 2022, non? Et l’époque est à l’autofinancement. alors, un seul conseil : allez vite voir le service commercial de l’OT et suggérez-leur de monter des produits « yoga-chiot » : du week-end, de la semaine, en hôtel, en camping ou en woofing! à la journée pour les habitants. Du yoga-chiot dans le vignoble, sur la rivière ou avec une initiation à l’art roman. Bref, mettez le yoga-chiot à toutes les sauces, ça va cartonner en 2023, et ça vaut sauver votre compte de résultat!

Mais vous pouvez aussi aller solliciter une subvention exceptionnelle pour aller investir le metaverse, puisque 35% de nos clients vont l’utiliser pour préparer leurs vacances…

Vous êtes consultant en tourisme ?

2023 ne sera sans doute pas facile avec les restrictions budgétaires chez vos clients. Et puis, avec le nombre d’anciens directeurs d’OGD qui s’installent consultants, il y a de la concurrence! et en plus, il faut se renouveler. Alors, un conseil pour 2023, qui va vous sauver. Lors de votre prochain schéma de développement touristique pour une destination, changez totalement l’axe numéro 1 du dit schéma. Jusqu’à présent, vous proposiez comme axe n°1 : faire de la destination (nom du client) le premier territoire tourisme durable de (nom du département ou de la région). En 2023, changez-moi tout cela. La baseline du schéma gagnant sera : faire de la destination (nom du client) le premier territoire yoga-chiot de (nom du département ou de la région)

Ca va impressionner les élus du comité de pilotage de vous savoir autant au fait des tendances touristiques, et en plus ça va faire un carton!

Vous êtes étudiant en tourisme ?

Alors là, personnellement, je me poserais des questions. Ce n’est pas que le tourisme ne marche pas, il y a même de plus en plus d’emplois à pourvoir. Mais est-ce que ça sert à quelque chose de l’étudier, vu que ça change tout le temps?

Lequel de vos enseignants a préparé un cours sur le métaverse, la sylvothérapie ou le yoga chiot cette année? Et pourtant, c’est ce qui va exploser en 2023. Aussi, je vous conseillerais de changer de voie, pour vous former dans des professions qui ont de l’avenir.

Pour moi, en 2023, c’est clair, il y en a deux qui sortent du lot : éducateur canin et professeur de yoga. Si vous arrivez à obtenir les deux diplômes en même temps, vous pouvez cartonner en développant une activité de yoga-chiot : les touristes vont adorer!

Bon comme d’habitude, je vous invite à ne pas prendre au sérieux ce qui est écrit dans cet article, et je vous souhaite une excellente rentrée!

Je partage l'article
Voir les commentaires
2
784 articles
Jean Luc Boulin est consultant en tourisme : Intervention auprès des élus et des prestataires touristiques, coaching, accompagnement des équipes et des directions sont ses principaux champs d'intervention. Avec deux exigences : se mettre à la place du client et oser l'innovation. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin a dirigé la MONA [...]
Voir les 2 commentaires
Également sur etourisme.info