15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Politique de liens : outils et techniques de base

Publié le 18 mars 2009
2 min

Web en anglais ça veut dire « toile ».
Il faut toujours garder cette évidence en tête, car elle guide en partie la manière dont le réseau fonctionne.
Elle aide également à expliquer comment les moteurs de recherche vous font apparaître plutôt en haut ou en bas de leurs listes.
Les liens c’est bien. Voilà pourquoi et voilà comment.

*Stratégie numéro 1 : vous jouez le jeu !*

CDT Vaucluse liens etourisme.info e-tourisme.info Internet et tourisme offices de tourisme

# La hiérarchie des résultats affichés dans Google se base, notamment, sur la *popularité de vos pages*, c’est-à-dire le nombre de clics, ou « votes », émanant d’autres sites. Chaque fois qu’un internaute clique, depuis un lien externe, vers une page, il vote pour elle. Autrement dit, il manifeste un intérêt. Plus une page bénéficie de votes, plus elle est populaire par rapport à une certaine requête, donc plus sa pertinence semble grande, donc plus il faut l’afficher en tête de la liste des résultats.
# Donc, a contrario, *si personne ne fait figurer de liens vers vos pages, c’est que vos pages ne font l’objet d’aucun vote, donc qu’elle ne sont pas intéressantes*. Aucune visibilité…
# La politique de liens prend alors une importance stratégique. Sachant que : si un « gros site » place un lien vers vous, plus petit, alors, vu son trafic important, votre page bénéficiera d’un flux de votes élevé. Vous gagnerez en popularité. En revanche, si c’est un « petit site » qui le fait, vous obtiendrez peu de résultats. Voilà pourquoi, *il faut essayer de placer ses liens sur des sites plus gros que soi*. Sans négliger pour autant le fait que, sur le Web plus qu’ailleurs, les petits ruisseaux font les grandes rivières.
# Rien n’oblige à pratiquer la réciprocité en matière de liens. Cette règle relève de la net-éthique. Vous êtes libre de la suivre ou pas. A votre bon coeur… Mais si vous voulez placer vos liens, il va falloir faire quelques concessions.
# Une politique de liens active suppose de *recenser tous les sites en rapport avec vous* (territoire commun, thématiques identiques ou proches…) et de les contacter pour leur proposer de placer des liens.
# Idéalement, *proposez des bannières toutes faites* (quelques lignes de code) que les webmasters n’auront plus qu’à recopier.
# Et créez une page, intitulé, par exemple, « Nos liens favoris », sur laquelle vous regrouperez tous les liens réciproques que vous avez accordés pour diffuser les vôtres. C’est ce qu’a fait le « CDT du Vaucluse »:http://www.provenceguide.com/plus/liens.aspx.

*Stratégie numéro 2 : vous jouez VOTRE jeu !*

# Très simple, mais éventuellement coûteux : vous créez votre propre « toile », avec un site portail et des mini sites. Exemple, a minima (1 site portail + 1 mini site) : « somme-tourisme »:http://somme-tourisme.com et sa déclinaison « somme-vacances »:http://somme-vacances.com. Si vous tapez dans la barre de recherche de google l’instruction « link:somme-vacances.com » vous verrez que les liens vers le mini site viennent quasiment tous du site portail.
# A multiplier à l’envi avec déclinaisons internationales…

D’autres techniques, d’autres outils ?
N’hésitez pas à les partager : les commentaires sont là pour ça 🙂

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
185 articles
Pierre Croizet est né en 1970, à Issoire. Il vit et travaille à Bordeaux depuis 1998. Il est diplômé de l’Institut des Hautes Etudes de Droit Rural et d’Economie Agricole (IHEDREA – Paris) et du DESS Aménagement du Territoire et Economie du Développement Local (Bordeaux IV – IERSO). Il a créé, en 2004, avec Benjamin Bastien, une des premières maisons d’édition électroniques de France, spécialisée dans les guides touristiques et [...]
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info