15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Office de tourisme et habitants : le mariage heureux ?

Publié le 4 avril 2022
5 min

J’ai le plaisir de participer cette semaine à une table ronde organisée dans le cadre des sixième rencontres du tourisme de Bretagne. Le thème nous renvoie à une préoccupation exprimée depuis longtemps par les Offices de Tourisme : comment tisser des liens entre habitants et voyageurs ?

Le temps long de la maturation d’une idée

C’était en 2015, pour la 11 ème édition des rencontres du etourisme de Pau, que j’animais un atelier sur les nouveaux modèles d’offices de tourisme. La thématique de l’Office de Tourisme Tiers-Lieu, avec l’expérience de Val de Garonne était présentée. Dans les années qui ont suivi, cette envie de lier tourisme et tiers-lieu a été exprimée maintes fois. Mais sans vraiment de réalisations concrètes. Il faut croire que la maturation de ces nouveaux concepts prend du temps.

Un chantier réunissant MONA et Coopérative des Tiers-Lieux de Nouvelle-Aquitaine a permis en 2020 la publication d’un « Petit Précis Tiers-Lieu et Tourisme ». Ce travail montre bien toute la logique et l’intérêt de se diriger vers des lieux hybrides, ouverts aux habitants et aux touristes. Et un certain nombre de tiers-lieux se sont lancés dans l’aventure, proposant de l’ouverture de leur espace aux visiteurs d’un jour (comme notamment les espaces de coworking sur les zones touristiques), il a fallu un moment pour que des Offices de Tourisme franchisse officiellement le cap de l’ouverture totale aux habitants.

Mais on y arrive! Voici trois exemples qui illustrent ce changement de cap.

Coeur d’Ostrevent, l’Office de Tourisme qui charbonne !

C’est dans un ancien village minier du Nord, à Pecquencourt, qu’a ouvert en 2019 « dans l’ancienne pharmacie des mines et en plein cœur de cités minières inscrites sur la liste du patrimoine de l’Unesco » un bâtiment totalement hybride, avec une promesse : « Coeur d’Ostrevent Tourisme vous y accueille comme à la maison« .

Là comme pour nos trois exemples, c’est le bâtiment qui fait l’identité du lieu : sur 500 m2 et trois niveaux, en plein coeur de cette ancienne cité minière, les services se déploient. Au rez de chaussée, un espace d’accueil, une boutique et aussi un restaurant, qui fait le plein depuis qu’il a été ouvert, en ce printemps 2022.

Le restaurant de l’Office de Tourisme

A l’extèrieur, l’Office de Tourisme gère un parc de 40 vélos en location et accueille les cyclotouristes.

A l’étage, salles de réunion et espaces de coworking accueillent habitants et associations.

Et au sous-sol du bâtiment, l’équipe a installé un espace « jeux et BD », ainsi q’un escape game, des douches (et oui quand on fait du vélo) et une bagagerie, importante pour le label accueil vélo.

L’effet kiss cool est intéressant : après l’école, les ados du coin investissent cet espace au sous-sol, pour aller jouer ou bouquiner. Ce qui a valu à l’Office de Tourisme ce coup de fil d’une Maman inquiète : « mon ado me dit qu’il vient passer son après-midi à l’Office de Tourisme ? Mais il doit me mentir, il n’a rien à y faire! ». Sauf quand comme à Coeur d’Ostrevent, l’Office s’ouvre aux habitants.

jeux de société espace récréatif office de tourisme

Sur ce territoire de 20 communes, 75000 habitants, l’Office de Tourisme dirigé par Karen Saint-Patrice, ne compte pourtant que 3,5 ETP. Autant dire, avoue Karine, « que ça charbonne dur! ». Pour un OT situé en Pays Minier, on n’aurait pas imaginé le contraire!

Arcachon, le MA-AT, ouvert aux touristes et aux habitants

Installez dans un bâtiment de 3900 m2 un immense lieu de vie qui accueille une médiathèque-ludothèque, la Maison des Associations, l’Office de Tourisme, un auditorium pour les conférences, un musée numérique (la Microfolie) et les archives municipales. C’est ainsi qu’a été inauguré en 2019 à Arcachon (Gironde) le MA.AT (Médiathèque Arcachon Associations Tourisme). Pendant les travaux, un ancien bunker de commandement datant de la Seconde Guerre Mondiale a été mis à jour. Une belle occasion pour proposer au public de découvrir grâce à une scénographie immersive ce vestige qui fait partie intégrante de l’histoire de la commune.

Le MA.AT

L’objectif du MA.AT est de s’adresser à tout le monde, résidents, comme visiteurs de passage. Et ça fonctionne! les compteurs installés sur les différentes entrées du bâtiment totalisent en 2021 un total de 350 000 visiteurs sur le lieu! Pour la moitié environ qui fréquente la partie Office de Tourisme.

L’ensemble des personnels des différents services travaillent donc dans le même espace et croisent les initiatives, ce qui fait bourdonner la ruche tout au long de l’année.

La partie Office de Tourisme du MA.AT

Le point.com du Seignanx

C’est tout à fait au Sud des Landes, près du Pays Basque que se trouve le Seignanx, petit territoire littoral et rural. L’Office de Tourisme du Seignanx, très engagé a notamment développé depuis plusieurs années une cartographie à partir d’Open Street Map pour ne pas être dépendant des GAFA.

Le nouveau site de l’OT vient de sortir, et comme le dit Jérôme Lay, le directeur, il n’y a pas un gramme de Google dedans! Même le nom de domaine a évolué pour passer de seignanx-tourisme.com à seignanx.com. Pourquoi ? Parce que l’Office de Tourisme est maintenant un Office du tourisme, des loisirs, de la culture, du transport, de l’alimentation de qualité, ouvert aux habitants comme aux visiteurs.

L’équipe du Point.com

La concrétisation de cette nouvelle forme d’Office de Tourisme aura lieu d’ici l’été, lorsque l’équipe aura investi ses nouveaux locaux, dans l’ancienne poste du village d’Ondres, totalement rénové. Ce sera le « Point.com » ouvert à tous, habitants et visiteurs, et animé par cet OT associatif.

On y trouvera un lieu d’accueil certes, mais aussi un bureau partagé ou chacun pourra se connecter, scanner ou imprimer. Un centre de ressources local avec magazines et ouvrages sur le territoire sera ouvert, et une salle de réunion à disposition des associations complète le dispositif. Un soin particulier sera donné aux animations, afin que les locaux s’approprient ces nouveaux locaux, et viennent y passer du temps.

Si vous aussi, vous avez des exemples d’Offices de Tourisme totalement ouverts aux habitants, n’hésitez pas à nous mettre tout ça en commentaires.

Je partage l'article
Voir les commentaires
1
761 articles
Jean Luc Boulin est consultant en tourisme : Intervention auprès des élus et des prestataires touristiques, coaching, accompagnement des équipes et des directions sont ses principaux champs d'intervention. Avec deux exigences : se mettre à la place du client et oser l'innovation. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin a dirigé la MONA [...]
Voir les 1 commentaires
Également sur etourisme.info