15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Mais Qwant dira-t-on ?

Publié le 1 août 2013
2 min

Début juillet, vous en avez sans doute entendu parler du lancement de Qwant, le moteur de recherche français grâce à une campagne média bien orchestrée. Évidemment, au delà d’un cocorico toujours sympathique, on peut se poser la question de la pertinence du service quand on connaît la qualité et surtout l’hégémonie de Google dans ce domaine (65,2% des requêtes en 2012 selon Comscore QSearch). Autrement dit, quelle mouche a piqué Jean-Manuel Rozan et Éric Leandri, les 2 co-fondateurs de Qwant de venir concurrencer « l’institution » Google ?

Si on se fie à leurs déclarations (voir par exemple l’article du Figaro), Qwant veut réunir sur une seule page tout le web, là où Google ne présente que les résultats web classiques. Pour une analyse détaillée de l’outil et de ses performances (quelque peu contestées semble-t-il… allez voir la page Wikipedia et surtout les articles cités en « notes et références »)

Prenons un exemple, bien sûr au hasard 😉 , la requête « Sélestat tourisme » et comparons les résultats :

Qwant affiche des résultats dans 4 domaines : Web, Actualités, Social et Shopping, + un bandeau d’images, là ou Google privilégie le résultat web « brut », les résultats « images » et « shopping », étant accessibles via des onglets. Au delà d’une présentation clairement plus attrayante chez Qwant, la grande différence consiste donc en l’affichage des résultats « sociaux » en parallèle des résultats « web ». On peut regretter évidemment l’absence des résultats Instagram et Google+ qui compléteraient avantageusement le tableau…

Cet affichage offre un intérêt considérable pour une recherche touristique puisqu’elle réunit tous les ingrédients souhaités par les touristonautes… De plus, on constate que les sources « officielles », type offices de tourisme, semblent privilégiées… Biennnnn !!!!
Du coup, une structure institutionnelle pourrait peut-être offrir un panorama sympa de sa destination en essayant d’optimiser sa présence dans ce moteur, et même pourquoi pas s’en servir comme présentation « objective », conjuguant contenu institutionnel et contenu social…  Par contre, l’absence de cartographie associée aux résultats reste un point noir dans cette approche de découverte d’un territoire…

Reste à savoir si l’originalité de son approche et la qualité de son ergonomie permettront à Qwant de  trouver sa place dans cet Internet de plus en plus concentrationnaire… 

 

Je partage l'article
Voir les commentaires
2
199 articles
Paul FABING était directeur de la Mission Attractivité chez Alsace Destination Tourisme.  Architecte de formation, ancien consultant tourisme, chef du service Tourisme de la Région Alsace, directeur de RésOT-Alsace (Réseau des offices de tourisme), directeur du pôle Qualité de l'accueil à l'Agence d'Attractivité de l'Alsace (AAA), il occupe cette fonction depuis 2020. Entre autres missions, la Mission Attractivité gère et anime le système d’information touristique alsacien qui consolide l’ensemble des [...]
Voir les 2 commentaires
Également sur etourisme.info