15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Les Offices de Tourisme, premiers soutiens de l’économie locale

Publié le 9 décembre 2020
6 min

2020 aura été une année extraordinaire à plus d’un titre. Pour le tourisme, c’est une année difficile, très difficile. Mais aussi une année révélatrice de nouveaux équilibres et de nouveaux engagements. 2020 aura notamment révélé le soutien que peuvent apporter les Offices de Tourisme à l’économie locale.

Jean-Baptiste, dans son billet de la semaine dernière sur « Office de Tourisme et Commerce » soulignait la foison d’initiatives en faveur du commerce local, souvent initiée par des Offices de Tourisme. Lors du premier confinement, j’avais déjà été surpris par la multitude d’opérations rapidement réalisées. Pour ce second confinement de l’année, les Organismes Locaux de Tourisme sont encore surprenants dans les initiatives, dans la digitalisation des pratiques, et surtout dans leur implication sur l’économie locale. Qui aurait dit, il y a un an, que les habitants allaient devenir la première cible de communication des OT, et ce pour le profit des entreprises locales? C’est pourtant bien ce qui apparaît actuellement.

Pour ce billet, j’ai pris trois exemples de soutien à l’économie locale initiés par des Offices de Tourisme. Mais j’aurais pu en prendre 50, tellement ça foisonne. Ces trois exemples sont tout à fait complémentaires, que ce soit sur le mode de soutien, la taille des Offices de Tourisme ou le mode opératoire. Ce qui rassemble ces trois histoires, c’est l’agilité qu’elles démontrent…

Biscarrosse, la plateforme de ecommerce local

Sur la côte landaise, l’Office de Tourisme Bisca Grands Lacs a carrément lancé avec la communauté de communes une plateforme de vente en ligne « jeconsommebiscagrandslacs.fr » offerte à tous les commerçants du territoire. Un principe de click and collect assez classique, mais le challenge est ambitieux : accompagner entre 800 et 100 acteurs économiques du territoire.

Dans cette initiative, l’accompagnement des artisans et commerçants est une priorité : tutoriel de mise en ligne envoyé par mail, et référent à disposition de chaque acteur.

L’organisation même de l’accompagnement est agile, plutôt inédite même, car les services de la CDC, de communes, et l’équipe de l’Office collaborent étroitement. Selon sa commune, le commerçant ou l’artisan a un référent différent. Juste être efficace en mutualisant les compétences. Cela semble évident comme démarche, mais c’est assez rare pour être souligné !

En tout, souligne Rémi Planton, directeur de l’Office de Tourisme Bisca Grands Lacs, c’est un collectif d’environ 17 perosnnes qui oeuvre au déploiement de cette plateforme.

Chalosse Friday, le catalogue de Nadau!

L’Office de Tourisme Terres de Chalosse (toujours dans les Landes) n’est pas à proprement parler une grosse machine! Autour de Laure Gallato, la directrice, ils sont trois salariés.

Malgré tout, à eux trois, en un temps record, ils ont édité un catalogue de Noël numérique spécial local, auquel les grandes enseignes n’ont rien à envier. Regardez plutôt comme ça fait envie (bon faut cliquer pour agrandir, malgré tout..) :

Au départ, explique Laure, l’idée est née du besoin de mettre en place rapidement une action de soutien aux producteurs du territoire. 1ere région productrice de canard gras, nos producteurs partent généralement en fin d’année pour des foires et salons qui étaient toutes et tous annulés.
Et pour agrémenter les paniers de foie gras et grattons, quoi de mieux que d’autres produits locaux? Ainsi a été construit ce catalogue de Noël, spécial Chalosse. Il est numérique et évolutif avec un lancement tous les vendredis . La 4eme et dernière version du catalogue qui a été lancé vendredi dernier avec le chalosse friday (excusez du peu!).

Une réalisation en interne (à 4 donc), graphisme compris. Mais, comme l’affirme Laure « On adore ce concept qui rejoint nos valeurs… C’est aussi pour cela que l’équipe a complément adhéré au projet et s’est investi sans relâche. « 

Une implication qui paye, avec une très bonne couverture presse, de nouveaux partenaires qui viennent spontanément se présenter à l’OT, et plus de 8000 lectures du catalogue. Joli, non?

A Dinan, on fait dans le bon cadeau

On ne présente plus l’Office de Tourisme Dinan Cap Fréhel, qui affiche régulièrement des actions innovantes. Si l’Office avait déjà initié un plan de soutien et de relance pour les acteurs du tourisme, l’idée de l’opération « chèques cadeaux » est venue d’une réflexion personnelle d’Emilie GAUTREAU, directrice-adjointe et responsable du Pôle Commercial. Comme nous l’explique Dominique Lethérisien, directeur de l’Office : en voyant toutes les initiatives qui fleurissaient partout sur les réseaux sociaux, et des multiples injonctions à consommer local, à boycotter Amazon, et de notre constat, au sein de l’Office de Tourisme, que beaucoup de nos partenaires ne sont pas encore digitalisés ; or l’expérience nous montre depuis le mois de mars que seuls ceux qui ont une visibilité sur internet arrivent à dégager quelques revenus (click and collect, vente à emporter, livraison). 

Tout est parti de la question : « De quoi auraient besoin nos partenaires pour survivre à cette période ? » De trésorerie, et de visibilité en ligne

De là est née l’idée de mettre gracieusement à disposition des partenaires l’outil de commercialisation en ligne de l’OT, que nous avons développé depuis 2018 sur le site web : le service de billetterie en ligne avec We Login.

L’opération Chèques Cadeaux a ceci de particulier qu’elle implique l’ensemble des services de l’Office de Tourisme. Si le pôle commercialisation a paramétré le logiciel de billetterie, c’est le service communication qui a promu l’opération après que le pôle partenariat ait démarché les partenaires, et c’est le pôle accueil qui traite les demandes de chèque-cadeau papiers.

Après 7 jours, les ventes démarrent, et sur un panier moyen assez élevé, ce qui montre bien l’intérêt du soutien aux commerces locaux.

Trois enseignements à ces initiatives

En échangeant avec les responsables de ces trois Offices de Tourisme, je me rends compte qu’il y a trois constantes que l’on retrouve dans les expériences.

La première, c’est celle de la légitimité accrue de l’Office de Tourisme. Auprès des prestataires, de la presse locale, des habitants, ou de la communauté de communes. Témoignage de Laure, en Chalosse : « nous avons également eu l’adhésion immédiate de la communauté de communes à notre démarche qui a soutenu l’initiative en proposant une banderole à mettre sur le bâtiment de la CDC ainsi qu’une présentation de la démarche en conseil communautaire« .

Témoignage de Dominique à Dinan :  » Beaucoup de partenaires nous ont dit qu’il s’agissait là d’une très bonne initiative, en soutien à l’économie locale. Nous pensons qu’ils apprécient que cette démarche soit totalement désintéressée de la part de l’OT puisque nous ne percevons aucune rémunération pour ce service.« 

Deuxième constante dans ces expériences, qui renvoie vers cet article de Sophie Moreau sur ce blog, qui s’intitulait « et vous, vous connaissez vos valeurs?« . Oui, les équipes s’investissent dans un tel challenge parce qu’elles croient très forts à leur implication sur le local. et parce que l’Office de Tourisme démontre qu’il oeuvre pour le bien commun tout simplement. Une opération qui porte des valeurs, simplement.

Et enfin, la troisième constante, c’est l’adaptabilité à la crise. Une crise, qui, finalement a accéléré des initiatives. Sans la covid, nous n’aurions certainement pas mené cette action, nous dit Laure.

Des initiatives qui nécessitent aussi de l’agilité : travail collaboratif avec la Communauté de communes à Biscarrosse, travail inter-services à Dinan, ingéniosité pour tout faire en interne à Terres de Chalosse.

Des challenges qui montrent que tout est possible pour une équipe motivée!

Vous aussi, vous avez inventé des opérations de soutien à l’économie de votre territoire ? N’hésitez pas à en apporter témoignage dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux.

Je partage l'article
Voir les commentaires
4
747 articles
Jean Luc Boulin est consultant en tourisme : Intervention auprès des élus et des prestataires touristiques, coaching, accompagnement des équipes et des directions sont ses principaux champs d'intervention. Avec deux exigences : se mettre à la place du client et oser l'innovation. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin a dirigé la MONA [...]
Voir les 4 commentaires
Également sur etourisme.info