15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Le Web dans 5 ans, comment le voyez-vous ?

Publié le 28 novembre 2007
1 min

C’est la question posée par TechCrunch France, LE site des nouvelles technos dans « cet article »:http://fr.techcrunch.com/2007/11/15/le-web-dans-5-ans-temoignages-et-perspectives/ (qui date du 15/11) à 7 spécialistes-gourous du domaine.
Intéressant de voir leurs oppositions, convergences, et les nombreux commentaires de lecteurs avertis, pour certains plutôt pessimistes.

En clair, plus de réseaux, plus de débit, plus de mobilité, plus d’interactions avec les objets du quotidien (mais cela fait combien de temps que l’on parle du frigo connecté et de la domotique en général ?).
Pour ma part, voilà ce que j’en retiens :
* on parle finalement assez peu de mondes virtuels et de Web3D ;
* la notion de navigateur (on dit « browser » quand on est gourou) disparaitrait, noyée dans les objets virtuels qui peupleraient notre quotidien ;
* probablement des écarts persistants entre « avertis » et webophobes, mais il semble évident que l’amélioration des interfaces de navigation (comme l’actuel iPhone ou iPod Touch, comme auraient pu l’être les Tablet PC) simplifieront l’accès aux technos ;
* il suffit, comme le signale un lecteur, d’observer ce qui se passe dans certains pays asiatiques pour se projeter, en termes de pratiques et d’usages, pas loin de cinq en avant, avec une mobilité renforcée, et des réseaux très haut débit.

Et pour les acteurs touristiques alors ?? Probablement un grand pas vers l’info en mobilité, une interactivité renforcée, des objets communicants disséminés un peu partout sur les territoires, et toujours plus de contenus générés par les utilisateurs, ce qui amènent à la question suivante : quels rôles, missions, fonctions pour les OTSI ? Allez, lâchez-vous dans les commentaires…

Cinq ans, c’est à la fois très court, mais aussi très long, souvenez-vous en 2002… Une illustration humoristique avec la série 24h renvoyé aux temps préhistoriques du web par des suisses anglophones :

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
372 articles
Ludovic a démarré sa carrière en Auvergne, à l’Agence Régionale de Développement, puis dans un cabinet conseil sur les stratégies TIC des collectivités locales. Il a rejoint en 2002 l’Ardesi Midi-Pyrénées (Agence du Numérique) et a plus particulièrement en charge le tourisme et la culture. C'est dans ce cadre qu'il lance les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel dont il organisera les six premières éditions à Toulouse. À son compte depuis [...]
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info