15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Le boum du coffret cadeau.

Publié le 12 mars 2007
1 min

Précurseur en la matière, le site « Weekendesk.fr »:http://www.weekendesk.fr/index.jsp?affiliate=0 revendique dans un récent communiqué de presse un volume d’affaires de 43 millions d’euros. 400 000 coffrets cadeaux ont été vendus, pour sa troisième année d’existence seulement (source « publiciblog »:http://www.publiciblog.com/blog/index.php/2007/03/02/2342-weekendesk-succes).
Le principe de Weekendesk est simple : le court séjour, voire l’activité de deux heures est emballé dans un coffret cadeau tout ce qu’il y a de plus joli et classique. Du week end découverte à moins de 80 euros au séjour de luxe à 400 euros, le site propose le produit non pas par rapport à une destination touristique, mais par rapport à un positionnement prix/contenu. Même si les coffrets cadeaux sont distribués dans les grandes enseignes (Virgin, Auchan, etc.), la vente en ligne est en plein développement aussi.

Cette frénésie de coffrets cadeaux donne des idées : un nouvelle agence de voyage bordelaise « weekendbreak.fr »:http://www.weekendbreak.fr/index.aspx propose en ligne des *coffrets cadeaux pour des séjours en vignoble*. Le principe est le même : le client commande en ligne son séjour, qui lui parvient sous la forme d’un élégant coffret. Les prix affichés, plutôt haut de gamme classent ce type de produits dans la catégorie « premier cru classé »!

Enfin, dans la même veine, l’agence « Smartweekend »:http://www.smartweekend.fr/boutique/liste_rayons.cfm, basée dans l’Indre a repris l’idée des week end en coffret cadeau à son compte, avec une nouveauté : la *collaboration avec des labels* plus connus dans l’institutionnel touristique, comme Bienvenue à la Ferme ou Gites de France.
Avec une distribution en ligne en pleine expansion, le produit touristique sous papier doré et ruban rose semble sortir de l’expérimental…

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
760 articles
Jean Luc Boulin est consultant en tourisme : Intervention auprès des élus et des prestataires touristiques, coaching, accompagnement des équipes et des directions sont ses principaux champs d'intervention. Avec deux exigences : se mettre à la place du client et oser l'innovation. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin a dirigé la MONA [...]
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info