15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Facebook se refait une beauté…et compte sur vous pour la financer !

Publié le 18 mars 2013
5 min

Sébastien avait fait un point fin janvier sur la communication à travers Facebook, je vous propose de poursuivre en nous intéressant aux évolutions effectives et annoncées ces derniers mois.

Si vous avez été complètement absent ces deux dernières semaines, peut-être n’êtes-vous pas au courant du prochain chamboulement annoncé par Facebook (Pfff…va falloir refaire toutes les copies d’écran pour les formations et conférences !). Depuis le 13 mars, une nouvelle mise en page et de nouvelles fonctionnalités sont en train d’apparaître, avec une place plus large accordée aux visuels, une mise en avant de vos centres d’intérêt (notamment culturels avec  les livres, films, musiques) et une unification sur tous les supports (ordinateur, tablette, smartphone). Facebook a d’ailleurs mis en place une page spécifique pour présenter tout cela, et vous permettre de vous inscrire pour basculer au plus vite.

Facebook nous le dit d’entrée, « Adieu l’encombrement, bonjour les belles histoires », reconnaissant par là-même le fouillis dans lequel nous sommes plongés en arrivant sur une page ou même sur notre propre mur ou profil. D’aucuns signalent que cette métamorphose s’inspire grandement de la simplicité de Google+, mais la plupart soulignent surtout que cela fait la part belle aux annonceurs, avec une mise en avant encore plus prononcée de leurs visuels.

Car l’autre offensive de Facebook porte évidemment sur le modèle financier, au coeur de la stratégie depuis l’entrée en bourse. Après les Facebook ads est apparue la possibilité de promouvoir les statuts de son profil et de sa page. Facebook reste donc gratuit…pour les utilisateurs, de moins en moins pour les usages professionnels, les pages ayant vu la visibilité de leurs posts par leurs fans largement décroître depuis l’automne dernier. On peut donc aisément promouvoir un statut de son propre profil afin de s’assurer une meilleure visibilité de la part de ses amis, comme l’atteste cet exemple réalisé la semaine pour un coût de 5,85€, permettant de toucher 2,5 fois plus de facebookers. À noter que le statut « sponsorisé » de la publication reste relativement discret…

Depuis la page, ce sera en gros 4€ par tranche de 4000 personnes, permettant de toucher ses fans, mais aussi les amis de ses fans. Il va donc clairement falloir songer à consacrer quelques euros à la promotion de vos posts les plus essentiels, ne serait-ce que pour favoriser un maximum d’interactions pour augmenter son edgerank, le fameux algorithme qui fera que votre publication s’affichera ou non sur le mur de vos amis/fans, encore un sujet à ajouter dans vos Comités de rédaction !

Après l’abandon en phase beta des « Deals », Facebook a ressuscité le couponing à la fin de l’été dernier avec ses offres (Cf. la page d’aide de Facebook). L’offre peut s’appliquer à divers mode d’achat, en ligne et/ou en magasin comme l’illustre la copie d’écran ci-dessous. Le budget dépendra du nombre de personnes que vous souhaitez atteindre, et permettra sans nul doute de gagner de nombreux fans sur votre page. 

Les « Gifts » virtuels n’ayant eux non plus pas connus une grande réussite, la version physique va bientôt débarquer chez nous et dispose d’ores et déjà de sa page d’aide pour en savoir un peu plus. C’est l’anniversaire de votre ami et vous ne savez pas quoi lui offrir ? Facebook va vous aider à trouver le cadeau qui convient le mieux, puis l’expédier, sans rien perdre évidemment de la puissance virale en l’affichant sur les murs des deux personnes ! Un bon moyen pour remercier vos meilleurs ambassadeurs en encourageant d’autres à le devenir ? Et surtout pour Facebook, un bon moyen de commencer à nous faire acheter directement depuis chez lui, histoire de donner un peu plus de chair au f-commerce.

Et bien évidemment, la grosse nouveauté attendue est le graph search, qui fait clairement entrer la recherche sur Facebook dans une nouvelle ère, projetant du même coup le réseau social en réelle concurrence avec Google. En attendant de savoir lequel des deux va réussir la meilleure combinaison algorithme+recommandation sociale. Cela va permettre également d’allonger la durée de vie des publications, généralement vite noyées au sein du flux perpétuel de nouveautés. La recherche permettra donc d’exhumer du fil les informations pertinentes, et à Facebook de conserver encore un peu plus ses membres, y compris pour de la recherche !

Facebook évolue encore et toujours, et la ligne d’investissement que vous y consacrez dans votre budget ne va bientôt plus pouvoir consister exclusivement en du temps humain, mais après tout, quoi de plus normal ? Reste à voir parmi toutes ses nouveautés lesquelles vont subsister à l’épreuve du temps… Je me pose par exemple la question de l’efficacité des options de ciblages qui existe dans la page : impossible de trouver trace d’une expérience en la matière, à croire que personne ne l’utilise alors que cela semble pouvoir permettre de ne rendre lisibles des publications que pour certains fans, en fonction de leur ville (comment communiquer uniquement auprès de mes habitants certains posts plus locaux), de leur langue (gérer le multilinguisme sur une seule et même page sans polluer la lisibilité pour les autres), de leurs âge ou centres d’intérêt (le concours de belote pour les plus de 50 ans, la rando-photo pour les passionnés de l’une ou l’autre activité), de leurs situation amoureuse, sexe, niveau de formation (je vous laisse trouver les exemples tout seul…) sans que l’on puisse néanmoins additionner ces différents filtres. La petite cible qui apparaît sous la fenêtre de publication doit préalablement être activée au niveau de la gestion des permissions dans les paramètres de votre page, tout en bas, en cochant le peu explicite  » Confidentialité des publication : m’autoriser à contrôler la confidentialité de mes nouvelles publications sur ma Page. ». Pas étonnant qu’il y ait peu d’utilisateurs vu sous cet angle ?!

Très curieux d’avoir vos retours sur cette fonctionnalité si certains d’entre vous l’ont déjà testé ! Sinon, votre budget Comm’ spécifique Facebook s’élève à combien pour cette année ?

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
369 articles
Ludovic a démarré sa carrière en Auvergne, à l’Agence Régionale de Développement, puis dans un cabinet conseil sur les stratégies TIC des collectivités locales. Il a rejoint en 2002 l’Ardesi Midi-Pyrénées (Agence du Numérique) et a plus particulièrement en charge le tourisme et la culture. C'est dans ce cadre qu'il lance les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel dont il organisera les six premières éditions à Toulouse. À son compte depuis [...]
Voir les 0 commentaires
Également sur etourisme.info