15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Easy friday : mettez-vous en mode collaboratif !

Publié le 25 février 2011
4 min

Ceux qui ont déjà eu l’opportunité d’assister à un atelier de Frédéric Soussin sur les « #et5 »:http://www.slideshare.net/dublanchet/le-web-20-pour-debutants-serieux-et-motives, « #et6 »:http://www.slideshare.net/fsoussin/tourisme-et-relation-durable ou ailleurs connaissent déjà le discours, et on a déjà à maintes reprises abordé la panoplies des outils et logiciels en ligne permettant de collaborer davantage, en interne comme en externe. Pour les autres, quelques éléments pour basculer !

Google apps, la messagerie et la bureautique.

Si vous êtes sous PC, il est probable qu’aujourd’hui vous utilisiez Outlook, Exchange ou pas, pour la messagerie et le calendrier, et la suite logicielle comprenant notamment Word, Excel, Powerpoint et cie. Depuis déjà quelques années, Google, à travers un simple compte, vous permet d’avoir les équivalents (Gmail, Calendar et Google Docs : documents, feuille de calcul et présentation), en ligne, sur n’importe quel terminal connecté, fixe ou mobile.
Au-delà de la portabilité, de l’espace disque alloué, l’intérêt majeur consiste en la possibilité de partager ces outils, et plus encore de collaborer, avec les personnes que vous souhaitez.
Si l’on peut en faire un usage « perso/pro », on peut aussi faire basculer l’ensemble de sa structure, petite, moyenne ou grande (Cf. les témoignages sur le site « Google Apps »:http://www.google.com/apps/intl/fr/business/index.html), tout en conservant ses adresses mail actuelles. Il vous en coûtera 40€/an/utilisateur, et peut-être un accompagnement spécifique d’un prestataire spécialisé si vous estimez ne pas avoir le temps ou la compétence, et souhaitez une formation de vos personnels à la prise en main de ces outils.
A signaler également dans la suite Google Docs, la possibilité de créer très rapidement des formulaires (interrogation de prestataires, de clientèles, de partenaires…) et de les mettre en ligne sur vos sites, blogs ou autres. Dans le même style, en plus ouvert, « Google moderator »:http://www.google.com/moderator vous permet de recueillir des suggestions, toujours intéressant là aussi en matière d’animation de groupes projets, partenaires, prestataires.

Google apps, la publication en ligne.

Justement, dans la suite Google Apps, on retrouve également Google Sites, Groups, et Blogger. Là encore de multiples façon de publier en ligne très facilement, rapidement, de façon publique ou privée, collaborative ou non, que ce soit pour la gestion d’un projet, de l’évènementiel… Commencez éventuellement par une utilisation en interne pour créer un prototype, un « démonstrateur » en quelque sorte, qui vous permettra de prendre ces outils en main. Par exemple, un sujet bateau du moment, « la démarche environnementale dans notre Office », qui peut concerner tous les salariés, qui peut permettre à tout le monde de s’exprimer, de prendre la main sur l’insertion de widgets, media, questionnaires, … et donc sur la collaboration !

Google, la veille

« Google reader »:http://www.google.com/intl/fr/googlereader/tour.html vous permet évidemment d’être en veille sur tous les sujets qui peuvent vous passionner, mais aussi et surtout sur votre territoire, vos prestataires, vos concurrents, votre secteur. Ce doit être un réflexe que d’ouvrir son Google reader le matin en arrivant, et d’y consulter ses flux favoris (en commençant comme de bien entendu par celui d’etourisme.info !). Agrémentez votre reader de quelques « Google alertes »:http://www.google.com/alerts?hl=fr, vous voilà doté d’une veille interne béton que vous pourrez également partager avec qui bon vous semble, et mieux encore, devenez le « curateur de votre info territoriale »:https://www.etourisme.info/article/1284/le-veilleur-nouveau-est-arrive comme le suggérait récemment Jean-Luc.

Et au-delà de la boîte à outils Google ?

Pour stocker, consulter et partager vos fichiers de n’importe où, si l’espace en ligne de Google Docs ne vous suffit pas, en attendant l’arrivée imminente de Google Drive (annoncée depuis tellement longtemps, mais cette fois vraiment sur les startings blocks), vous découvrirez forcément avec enthousiasme « Dropbox »:https://www.dropbox.com/tour. 2Go gratuit, un peu plus en payant, tout type de format, accessible sur terminal fixe, ordinateur portable, smartphone ou tablette (maintenant on doit dire « ardoise » !), et une synchronisation entre tous ces supports, fini de perdre les pédales entre la V5 modifiée le 11/01 et la V4 modifiée le 12/01 (« Zut, c’est laquelle la plus à jour ??!! »).

Pour dialoguer, là aussi avec clients, prestataires, partenaires, Skype est devenu un incontournable. Et si Gmail vous permet d’utiliser Gtalk pour la messagerie instantanée et la visioconf avec une personne, Skype offre tout de même une qualité toujours améliorée, une portabilité tous supports, de la visioconférence avec sculez totalement, un « Skype Manager »:http://www.skype.com/intl/fr/business/skype-manager/ vous permettra de gérer tout cela au sein de votre structure, quelle que soit votre taille.

Pour vos brochures, vous êtes déjà nombreux à avoir adopté « Calaméo »:http://fr.calameo.com/, c’est bien normal, ça marche très bien ,c’est multilingue, ça s’intègre n’importe où en un copier-coller, pas de raison de s’en priver !

What else ? Heu, c’est bon, on va s’arrêter là pour aujourd’hui, un café Georges et on se retrousse les manches !

Besoin d’un peu d’aide ? Consulter les « excellents tutoriels de Frédéric Soussin »:http://fsoussin.virb.com/.

Et on compte aussi sur les primo-adoptants pour faire des commentaires témoignant de leur expérience, j’en connais plusieurs que je dénoncerai publiquement ici même s’il ne font pas preuve de collaboration, de participation !

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
371 articles
Ludovic a démarré sa carrière en Auvergne, à l’Agence Régionale de Développement, puis dans un cabinet conseil sur les stratégies TIC des collectivités locales. Il a rejoint en 2002 l’Ardesi Midi-Pyrénées (Agence du Numérique) et a plus particulièrement en charge le tourisme et la culture. C'est dans ce cadre qu'il lance les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel dont il organisera les six premières éditions à Toulouse. À son compte depuis [...]
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info