J’ai déjà traité dans le blog d’articles proposant des solutions de montage vidéo sur smartphone, dont mon dernier article ici. Aujourd’hui je vous partage deux tests réalisés ces derniers jours avec VN, disponible sous Android et IOS. Elle m’a paru tout simplement incroyable, d’autant qu’elle est gratuite et qu’on n’est pas encombré par la pub sauf une à son ouverture, mais qui ne pollue en rien la suite des opérations.

L’entrée en matière peut paraître rebutante au regard de l’ergonomie, du fait qu’elle est disponible uniquement en anglais, de la somme de boutons disponibles. Mais en y passant un peu de temps, pas tant que ça finalement, on peut en tirer bénéfice rapidement sans être un pro du banc de montage.

L’éditeur vidéo comprend une timelime qui permet de visualiser et de gérer facilement les différentes pistes composites d’une vidéo. A savoir, musique, avec un bouton beats qui permet en poussant simplement d’augmenter l’impact musical à certains endroits de la vidéo, texte avec des polices intégrées et la possibilité offerte d’ajouter sa propre police, stickers, univers issu de Tik Tok et bien entendu vidéo. Jusqu’à 5 !

Flouté autour d’images verticales

On peut insérer des photos au sein de vidéo, ou bien concevoir une vidéo à partir de photos prises avec la fonction live de son smartphone, mais aussi est ça c’est carrément séduisant, enregistrer sa voix sur la vidéo de manière facile. Vous pouvez utiliser un bouton de volume qui permet de réduire les bruits parasites ou les sons d’origine des séquences tournées. En conséquence, les bruits d’origine peuvent être atténués et constituer un fond sonore dominé par une musique ou une voix off.

Tous les formats sont disponibles : carrés, 16/9, 4/3… Autre fonction géniale, c’est la possibilité d’insérer une image prise en vertical dans un format horizontal, à privilégier pour la vidéo, en créant un espace flouté autour qui assure une transition. Pour cela, utiliser le mode BG (background). Mais le plus intéressant, c’est que l’on peut jouer sur le dimensionnement de ce flou. Vous le constaterez autour de deux ou trois insertions que j’ai faites dans les deux vidéos que je vous partage.

Cueillette de myrtilles à Cambo au Pays Baque :

Directement sur VN https://share.vlognow.me/s/666356

Et sur Youtube : https://youtu.be/heIPrXsW5-w

Dégustation à Irouléguy au Pays Basque : https://share.vlognow.me/s/666176

Et sur Youtube : https://youtu.be/r985kzjTRfo

Rapidement tournées, sans intentions particulières et tout aussi vite montées, ces séquences démontrent qu’en quelques minutes on peut aisément réaliser des vidéos prêtes à diffusion. Ici, deux exemples de 30 secondes qui ne relèvent pas d’une démarche pro, n’en étant pas un sur le sujet, mais qui prouvent qu’on peut en office de tourisme ou au sein d’une petite entreprise réaliser des vidéos à la mano depuis son smartphone, tant pour la prise de vues que pour le montage.

Le mode de diffusion est de mon point de vue le point perfectible de VN : un peu lent me semble-t-il. Naturellement, on peut choisir la définition, ici en 1080 p qui correspond à du HD, ainsi que la vitesse, ici en 24 images/seconde. D’ailleurs, ça mérite d’être signalé, on peut aussi accélérer la vitesse des images par une molette : j’en ai joué un peu sur le panorama de la montagne dans la vidéo de cueillette des myrtilles, ma voix étant aussi plus rapide. Mais le test est particulièrement probant et je recommande l’utilisation de VN.