Allez hop, c’est la semaine de la rentrée, j’y vais moi aussi de ma petite étude glanée sur le web 😉

Comme pour l’infographie présentée hier par Stéphanie, la période d’observation porte sur l’été 2014, et surtout, concerne la clientèle américaine, ce qui peut biaiser l’extrapolation, je vous l’accorde !

Néanmoins, on nous serine à tout va que les réseaux sociaux, c’est plus ce que c’était, que le reach tombe inexorablement, que ça coûte de plus en plus cher, que les jeunes délaissent Facebook au profit d’autres réseaux sur lesquels on a moins la main, comme Snapchat ou Instagram, bref, la lune de miel paraît terminée et les lendemains qui déchantent bel et bien présents, avec les vieilles habitudes qui perdurent (une p’tite publication de temps en temps pour entretenir…) sans qu’on y fasse plus trop attention.

Oui mais attention, car toi, lecteur, tu bosses dans le tourisme ! Et là, c’est pas pareil, comme nous le dit le service de partage US « ShareThis » à travers sa Travel Study. Entre juin et septembre 2014, ShareThis a examiné les comportements de 52 millions d’internautes qui ont partagé quelques 1,9 milliards de contenus…et sans surprise, nous disent-ils, le travel, ça fait causer et réagir, à peu près 40% plus que n’importe quel autre sujet (18 interactions en moyenne) ! Et la tendance est encore plus importante lorsque l’on est en phase de préparation de séjour, à l’affût de tout ce qui peut nous éclairer dans nos choix.

ShareThis-TravelStudy-Slide2

ShareThis s’est ensuite concentré sur 3,2 millions d’utilisateurs, ce qui reste un échantillon acceptable…, qui ont activement fait des recherches concernant le voyage. Il en ressort que cet échantillon est deux fois plus susceptible de partager des contenus par la suite lié à leur voyage, mais aussi deux fois plus enclins à interagir avec les contenus de leurs communautés qui traitent de ce même sujet. Preuve s’il en fallait que le sujet fait causer et cliquer, d’autant plus quand on partage la même inclination avec ses tribus.

Les comportements entre « préparants » et « partageurs » différent également comme nous le montre la diapositive suivante. Si les deux sont largement présents sur Facebook (53% pour les premiers, 69% pour les seconds), Pinterest, les blogs et variantes du type Tumblr gagnent du terrain chez les préparants, probablement grâce à leur côté plus généralistes, et peut-être aussi plus des contenus plus détaillés, plus fouillés. Anomalie de l’étude, Instagram n’est absolument pas mentionné, ce qui doit probablement s’expliquer par le fait que le service ShareThis ne propose que l’insertion d’un badge Instagram, et manque donc cruellement de données sur ce qui se passe sur ce réseau, pourtant crucial dans le domaine du tourisme.

Sur la même slide, on nous détaille le fait que le partage se pratique davantage sur les outils mobiles (smartphones et tablettes), que sur ordinateur, l’inverse se produisant lorsque l’on prépare… Rien de bien surprenant là non plus, même si c’est toujours mieux avec des chiffres à l’appui.

ShareThis-TravelStudy-Slide4

Pour conclure, les aspects démographiques étudiés nous enseignent que les jeunes partagent beaucoup leurs voyages, les 18-35 ans représentant 34% des « partageurs de voyages », contre seulement 22% des partageurs tous sujets confondus, et que les femmes, mais on le savait déjà ;-), sont bien plus partageuses que les hommes !

ShareThis-TravelStudy-Slide6

Si vous souhaitez obtenir le .pdf de l’étude, il vous suffit d’en faire la demande par mail au service Relations Presse de ShareThis à l’adresse suivante : pr@sharethis.com. Je vous mets-ci-dessous les diapositives partagées sous Slideshare, où vous noterez par ailleurs que la France est bien loin de son rang de première destination mondiale dans les discussions des voyageurs américains…

PARTAGER
Article précédentInfographie : Les stations de ski françaises sur les médias sociaux en 2014
Prochain articleNous sommes tous des eCharlie
Ludovic a démarré sa carrière en Auvergne, à l’Agence Régionale de Développement, puis dans un cabinet conseil sur les stratégies TIC des collectivités locales. Il a rejoint en 2002 l’Ardesi Midi-Pyrénées (Agence Régionale pour le Développement de la Société de l’Information) et a plus particulièrement en charge le tourisme et la culture. C'est dans ce cadre qu'il lance les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel dont il organisera les six premières éditions à Toulouse. À son compte depuis mai 2011, il est Consultant etourisme & Web social, intervient sur de nombreux séminaires, manifestations et congrès, accompagne des structures sur leur stratégie, en AMO, ou en formation. Il organise les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel pour le compte de l'AEC et la Région Aquitaine à Pau, après les avoir initiées à Toulouse. En 2013, il co-fonde avec ses associés et blogueurs Pierre Eloy et François Perroy la société Agitateurs de Destinations Numériques. C’est à partir de ce travail quotidien qu’il se propose d’alimenter ce blog, en livrant ses impressions et commentaires quant au développement des nouvelles technologies au sein des structures publiques de tourisme.