Vous en revenez peut-être, vous y partez ou vous en rêvez… moi j’en reviens.

Quand on revient de VACANCES plutôt déconnectées car déconnectantes et qu’on reçoit une notif’ qui te dit que “tu es de blog lundi matin”, bahhhh tu mets du temps à replonger dedans 🙂 

Vous avez toujours rêvé de voir les coulisses de cette machine de guerre qu’est le blog Etourisme.info ? Vous vous demandez comment fait-on pour ne jamais louper un jour de publication (ou presque) ? Voici à quoi ça ressemble, attention, on vend du rêve 🙂 

Bien, après cette introduction passionnante, dans ces cas là, le mieux est de vous partager quelques liens stockés dans ma boite à partages.

1 – Préférer la Sérénité à l’Excellence 

J’ai eu la chance la semaine dernière d’assister à une conférence du Docteur Philippe Rodet organisée par l’Office de Tourisme de Val Thorens pour ses acteurs touristiques, mais aussi pour ses clients. En l’écoutant parler de la gestion du stress et de la bienveillance à cultiver pour manager, je comprends encore plus que nous sommes tous des BONHEUREURS ou que nous devons l’être pour nos clients “externes” mais surtout pour nos “clients internes”. Si vous ne l’avez jamais entendu, voici une interview qui vous mettra dans le bain : 

 

Au delà de cette conférence, c’est l’initiative lancée par l’office de tourisme avec l’auteur du “Management Bienveillant” que j’aimerais vous partager. Le mot Bienveillance qui est souvent moqué ou galvaudé est l’objectif principal de la démarche de “professionnalisation” non pas dans l’Excellence, mais dans la Sérénité pour les clients de Val Thorens. 

Derrière ce “guide anti-stress et bienveillant” se cache une action dont on reparlera sans doute, l’objectif étant d’embarquer les acteurs touristiques dans la démarche en proposant des “expériences My Serenity”, plats dédiés, balades, spa, concerts…

A suivre ! 

 

2 – Des lobbyes qui retrouvent (un lieu de) vie… enfin ! 

On oppose souvent les hôtels aux Airbnb et consorts, c’est dommage car un hôtel est un lieu de vie ou il l’a oublié pendant quelques années. Ce n’est pas juste un endroit où dormir, ce qui a été trop longtemps leur obijectif, il suffit de regarder les sites web hôteliers qui vous montrent une chambre sous tous les angles.

Un hôtel, c’est avant tout un lieu de vie, de rencontres entre voyageurs et gens d’ici. La bonne nouvelle, c’est que l’Hôtel reconsidère enfin ses lieux communs comme des lieux de vie. Restaurants à la Mama Shelter, Clubs à la OkkoHotels ont rappelé aux hôteliers qu’ils ont le pouvoir de rassembler les gens pour un café, pour une popote, pour travailler, pour s’amuser ou pour buller. J’ai eu la chance d’écouter à VEM la conférence de Serge Trigano, créateur des Mama Shelter et la semaine précédente d’interviewer le directeur d’un hôtel lillois engagé dans le “life style”. La conclusion est simple : l’hôtel est de retour 🙂 … pas juste pour y dormir.

Cet article de M, le magazine du Monde, est à partager à tous les hébergeurs.

 

3 – SofaSofar, un pack matérialisé de destination

Si vous nous avez croisé, vous connaissez notre obsession de la “matérialisation” d’un moment parfait. Les initiatives de DMO sont encore timides mais plusieurs acteurs privés proposent des Welcome packs mixant tous les médias, donnant la part belle à la qualité des supports envoyés. SofaSofar n’est qu’une illustration pour vous donner envie.

Allez également vous balader sur la page MUSIQUE, les playlists de destinations dont nous vous parlons souvent avec Ludovic ici semblent pertinentes 🙂 

Vous pourrez aussi faire un tour du côté de Julie Flamingo, une Nantaise qui réalise ses propres Packs de destination inspirants : 

 

4 – Prynt, le “pola” portable interactif

Si vous aimez les polaroïds, les photos papier dans l’instant, mais qu’une dose d’interactivité numérique vous botte, cette imprimante photo est un outil sympa même à titre professionnel quand on travaille dans le tourisme, l’événementiel … Bref, allez faire un tour par ici

 

Que vous soyez sur des skis, dans votre canapé devant le poêle, à Rome ou devant l’écran de votre SIT, je vous souhaite une bonne semaine et maintenant je file répondre aux 47 emails (euphémisme) mentionnés “URGENT” dans l’objet.