Vous faites déjà sûrement partie des 500 millions d’igers à travers le monde, autrement dit ces passionnés d’Instagram. Largement connue comme application de partage de photos, Instagram a évolué vers le partage de vidéos en l’espace de deux ans.

Des applications en pagaille

Le partage de photos c’est bien, mais ça n’est plus suffisant. Si Instagram veut garder ses igers et en trouver de nouveaux, elle doit évoluer. Et c’est précisément ce qu’elle fait.

Instagram et ses applications

En juillet 2014 elle sort « Bolt », une messagerie permettant aux utilisateurs d’envoyer, à leurs contacts, des photos et des vidéos qui seront supprimées une fois lues. Cette application pouvait être perçue comme une réponse à Snapchat en très forte croissance à ce moment-là.

Un mois après, Instagram sort « Hyperlapse ». Cette application, principalement adressée aux photographes expérimentés, permet de faire des montages en « time-lapse », c’est-à-dire en accéléré. 

En mars 2015, Instagram innove à nouveau en lançant l’application « Layout » qui permet aux utilisateurs de réaliser des collages photos depuis leur smartphone.

Instagram LayoutC’est en octobre 2015 que l’on voit apparaître Boomerang, la nouvelle application d’Instagram permettant de créer de courtes vidéos sous forme de GIF et rembobinées. Selon Instagram, l’application Boomerang permet de réaliser « des minis vidéos en boucle ». La preuve en vidéo !

Instagram Stories, la der des der

La dernière nouveauté d’Instagram est sortie en août 2016 et il s’agit d’Instagram Stories. Son but ? Permettre aux igers de partager leur quotidien en vidéos de courtes durées qui disparaissent au bout de 24 heures.

Ça vous fait penser à une autre application ? Snapchat, en effet ! Bien qu’aujourd’hui positionnées sur une même offre, ces applications regroupent quelques différences présentées dans l’infographie d’Influenth :

Snapchat vs InstagramLes deux applications ont deux fonctionnalités similaires :

  • Le partage de photos ou de vidéos d’une durée de 10 sec et accessibles pendant 24 heures
  • La modification des photos et des vidéos en ajoutant du texte, des autocollants ou en écrivant dessus

Mais elles ont aussi quelques différences qu’il est important de souligner :

  • Snapchat propose des filtres, ce que ne fait pas Instagram Stories
  • Avec Snapchat il est possible d’utiliser un filtre géolocalisé pour présenter un lieu

Et pour le tourisme ?

Au fil des années, Instagram s’est positionnée comme un allié de taille pour l’industrie touristique. Les avantages de cette application sont nombreux :

  • Développer une image de marque en partageant de nombreuses photos et vidéos pour mettre en avant les atouts de la destination
  • Créer une relation moins formelle avec sa clientèle en mettant en avant la proximité et le partage avec les igers 
  • Mettre en valeur une destination pour donner envie aux touristes de venir découvrir le territoire présenté
  • Alimenter les murs sociaux des sites web de destination

Instagram OTEn parallèle, Snapchat a eu plus de mal à trouver son utilisation dans le tourisme. Bien que certains Offices de Tourisme aient exploité son potentiel tels que l’Office de Tourisme Sancy Artense ou encore l’Office de Tourisme d’Auxerre (je vous renvoie d’ailleurs à l’article d’Anne-Sophie Latry le 25 janvier 2016), Snapchat est loin d’apparaître sur tous les sites d’Offices de Tourisme comme réseau social utilisé dans la stratégie de communication.

OT Auxerre et SancyDans ma recherche d’information, je me suis rendue sur les sites de quelques Offices de Tourisme et constat : la quasi-totalité possède un compte Instagram, mais aucun ne possède de compte Snapchat. Force est de constater qu’Instagram domine aujourd’hui dans le secteur du tourisme. Et avec une panoplie complète d’outils dédiés aux photos et aux vidéos, elle se positionne comme une application aux multi-fonctions. Prêts pour embarquer sur Instagram Stories ?