La Puisaye, comme destination, ça vous parle? Mais si bien sur, il y a l’office de tourisme Coeur de Puisaye, l’office de tourisme Porte de Puisaye, et l’office de tourisme Orée de Puisaye…  😛 

Mais ça c’était avant la loi NOTRe, car au 1er janvier prochain, ces trois offices de tourisme se regroupent pour donner juste Puisaye Tourisme. Déjà, ça va mieux pour vous d’un point de vue géographique, non?

Allez, j’arrête le suspense pour ceux qui ont toujours de trous dans leur géographie locale : la Puisaye, c’est en Bourgogne, juste à coté d’Auxerre. Une région de France rurale, comme beaucoup d’autres, mais où les salariés des offices de tourisme ont des idées et du style!

Car avant même que le regroupement soit effectif les offices de tourisme ont sorti leur site unique puisaye-tourisme.fr , et Audrey,  a averti la rédaction de la nouveauté en utilisant la rubrique, en haut de cet écran qui s’appelle “Soumettre votre actualité” et dont je vous rappelle au passage l’existence…

La belle écriture

etourismeinfo-crowdfounding

Alors, finalement, qu’a-t-il de différent le site Internet de la Puisaye? Comme nous l’explique Audrey, ce sont sans doute les textes qui font l’intérêt. Des textes avec une pointe d’humour, du coeur, et qui parlent de la France profonde.

C’est bien simple, ça se lit comme un magazine et on passe facilement d’une rubrique à l’autre. Rubriques dont on a soigné les titres… Allez par exemple lire le texte intitulé “Village People” qui parle justement des habitants de la Puisaye. On dirait du René Fallet (qui venait du proche Bourbonnais) quand on parle de l’ambiance du territoire :  “son petit bistrot PMU avec Nanard qui boit son petit ballon de rouge à 11h. Claude, une main sur le genou la tête penchée pour regarder les canassons cavaler sur la télé fixée en hauteur. Marcel qui teste tous les bancs du village, histoire de voir lequel est le plus confortable. Huguette qui entretient le parterre de fleurs devant chez elle. Mais aussi devant chez le voisin parce qu’il n’a pas la main verte.”

Le plus sympa dans l’histoire, nous écrit Audrey, c’est que les textes ont été écrits par l’équipe des offices de tourisme : “Pour l’écriture, c’est nous, nous avons constitué un groupe de travail de 3 salariés, un de chaque structure et comme j’avais suivi une formation Storytelling j’ai briefé un peu mes 2 autres collègues et nous nous sommes repartis les textes à faire et on s’est éclaté à les rédiger.”

Franchement, ça se voit chers collègues, que vous avez pris du plaisir à la rédaction..

Juste expliquer où on se trouve et qui on est…

C’est tout bête, mais j’ai enfin compris, depuis mon Sud-Ouest où se trouvait la Puisaye. Juste grâce à trois cartes qui situent le territoire en France, puis en Bourgogne Franche Comté.

Si on ajoute à ça le témoignage des ambassadeurs du territoire, le blog tenu par les salariés et une série impressionnante de superbes photos et vidéos, on comprend vite le territoire. Et je pense que c’est ça l’atout de ce site, qui promeut un territoire dont on dirait “qu’il a une notoriété en devenir” : arriver en captivant l’internaute à lui faire comprendre qui on est, quel caractère on a, le faire rêver, tout en faisant passer quelques messages forts.

Alors si, j’ai bien relevé quelques faiblesses bien connues des sites d’offices de tourisme, comme ce sympathique SIT qui affiche l’événement sur sa durée totale. Ce qui fait qu’en une du site sera affiché une manifestation dont la date de début est dépassée (par exemple l’expo qui va du 1er au 30 septembre). Plus de fréquentes erreurs 503 qui ralentissent l’affichage des articles

Mais mon impression générale après une demi heure de navigation, c’est juste l’envie d’aller boire un verre de blanc au bistrot de Saint-Fargeau, d’aller tailler la pierre au château de Guédelon ou de faire une petite rando dans un chemin creux du pays (surtout que l’office de tourisme s’occupe de vos mollets, cf. ci-dessous)

Mission de séduction accomplie non?

PARTAGER
Article précédentLa réalité virtuelle dans le tourisme : une réalité bien réelle !
Prochain articleLe smartphone : principal support d’informations et de séduction dans le tourisme ?

Jean Luc Boulin est directeur de la Mission des Offices de Tourisme Nouvelle-Aquitaine (MONA). Cette structure, unique en France, regroupe les Pays Touristiques et les Offices de Tourisme de Nouvelle-Aquitaine. Elle est soutenue par le Conseil Régional.
Deux missions principales lui sont confiées : la structuration touristique des territoires et la professionnalisation. Dans ce cadre là, la MONA assure une veille permanente sur le etourisme et accompagne des expériences dans son réseau.
Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin dirige la MONA depuis sa création en 2003. Le manque de source d’information au même endroit sur le etourisme institutionnel et le besoin d‘échanger sur cette formidable mutation du métier des offices de tourisme vers l’Internet ont donné l’idée à Jean Luc Boulin de créer ce blog “etourisme.info”, qui se veut être le creuset de l’etourisme institutionnel sous toutes ses formes.
Jean-Luc Boulin est également enseignant en Master Tourisme AGEST (aménagement et gestion des sites et territoires touristiques) à l’université de Bordeaux Montaigne.
Le site Internet de la MONA.
|Email
: jlboulin at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots).
|Twitter : @JeanLucBoulin

  • Romain Péroua

    Et surtout à noter : enfin une homepage non surchargée qu’on peut scroller pendant 3 kilomètres et qui du coup noie l’info et les rubirques !

  • Laura Morin

    Le visuel est plus que correct c’est vrai. Cependant au niveau de la structure du site en lui même pour le référencement naturel ça pêche un peu notamment sur la hiérarchie des titres.

  • Pingback: A lire aussi | Pearltrees()

  • Pingback: Site Internet, SEO - amelieant | Pearltrees()

  • Pingback: Maria Smith()