Le domaine skiable Paradiski (Les Arcs, La Plagne, Peysey, Vallandry) a lancé au début de la saison de ski une nouvelle application pour les skieurs qui ajoute une couche à ce qui se faisait traditionnellement dans le domaine : les objets connectés en font partie intégrante.

L’application s’appelle Yuge Paradiski, et veut augmenter l’expérience skieur, en associant le forfait, des équipements dans toute la station (télésièges connectés par exemple) et le smartphone. 

Ainsi, le skieur connaîtra en temps réel le temps d’affluence aux remontées mécanique, comme le montre la copie d’écran ci-dessous. Il pourra également revoir à la fin de la journée de ski l’ensemble de son parcours, et additionner les performances : en clair, le forfait « badge » à chaque passage devant un équipement.

11paradiski

Parmi les autres propositions qui sont faites : la météo, des propositions de parcours, l’agenda, la possibilité de challenger ses amis sur les pistes, de revoir le soir photos et vidéos géolocalisées sur le domaine skiable. Mais ce sont aussi des propositions commerciales. Car Yuge, c’est aussi pour le gestionnaire du domaine, une fantastique opportunité de suivre le skieur et de collecter des datas, l’emmenant ainsi à mieux consommer sur la station : tu skies depuis trois heures, tu passes près d’un restaurant d’altitude? C’est le moment de te proposer la pause raclette…

paradiski2

 

Voici le teaser présentant l’application. Le slogan est sympa : planter votre bâton sans planter votre journée. 

 

Les premiers avis sur Itunes et Google Play sont plutôt bons même si les utilisateurs dénoncent des badges qui ne fonctionnent pas, des informations pas à jour, et la lourdeur de l’appli. Il sera intéressant de voir le bilan à la fin de la saison. Surtout que comme le signalait jeudi Stéphanie dans son article sur les applications mobiles dans le tourisme : c’est la montagne qui justifie d’investir dans ces outils, car  la clientèle internationale a une appétence particulière pour le téléchargement des applications de destinations dans le domaine de la montagne.

PARTAGER
Article précédent[Compte rendu] Etude : Les applications mobiles dans le tourisme
Prochain articleFeedTravel, une appli B to B des pros du tourisme
Jean Luc Boulin est directeur de la Mission OTSI et Pays Touristiques d’Aquitaine (MOPA). Cette structure, unique en France, regroupe les Pays Touristiques et les Offices de Tourisme d’Aquitaine. Elle est soutenue par le Conseil Régional. Trois missions principales lui sont confiées : la structuration touristique des territoires, la qualité et la professionnalisation. Dans ce cadre là, la MOPA assure une veille permanente sur le etourisme et accompagne des expériences dans son réseau. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin dirige la MOPA depuis sa création en 2003. Le manque de source d’information au même endroit sur le etourisme institutionnel et le besoin d‘échanger sur cette formidable mutation du métier des offices de tourisme vers l’Internet ont donné l’idée à Jean Luc Boulin de créer ce blog “etourisme.info”, qui se veut être le creuset de l’etourisme institutionnel sous toutes ses formes. Jean-Luc Boulin est également enseignant en Master Tourisme AGEST (aménagement et gestion des sites et territoires touristiques) à l'université de Bordeaux 3. Le site Internet de la MOPA. |Email : jlboulin at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots). |Twitter : @JeanLucBoulin