Encore du nouveau de l’Australie :  VisitVictoria et VisitMelbourne viennent de lancer une campagne interactive des plus originales : The Melbourne Remote Control Tourist ! Le concept, tout simple : un couple de touristes salariés ( des retraités de leur campagne The Best job in the World?) documente leurs expériences urbaines de Melbourne en photos, vidéos et commentaires à partir d’itinéraires entièrement dictés par les usagers de leurs réseaux sociaux! La ligne de la campagne le dit: on regarde et on contrôle en temps réel!

 Tourists

Lancée le 9 octobre dernier par la ministre du Tourisme elle-même, la courte campagne (du 9 au 13 octobre) avait comme objectif d’engager les clients potentiels, australiens de surcroît, en leur donnant l’opportunité d’explorer en profondeur Melbourne en contrôlant les allers et venues des troubadours! Certes, ils n’ont eu que cinq jours pour découvrir la ville, ces deux touristes à la demande (qui semblent sortir tout droit d’Alien 4 de Jeunet avec une telle apparence…) n’ont pas chômé. À raison de 10 heures de travail par jour de diffusion en temps réel, ils ont :

  • parcouru un total de 109 km dans la ville;
  • été  enregistrés dans 321 lieux différents;
  • diffusé plus de 270 000 secondes d’aventure;
  • bu 63 consommations et mangé 11 burgers (à se demander s’il y a  autre chose à manger à Melbourne…);
  • été sollicité par 8726 utilisateurs.

Avec une importante force de frappe promotionnelle (au total, on parle d’une campagne de 2.5 millions d’euros)  et appuyée par une solide stratégie de relations publiques (le communiqué de la campagne a même été diffusé sur le fil de presse du Premier ministre de l’État de Victoria), l’offensive se poursuivra pour générer des contenus similaires sur le site de la campagne par les visiteurs. Le site est simple et bien conçu avec beaucoup de photos et de vidéos. On peut y passer des heures donc il y a un potentiel certain pour la clientèle internationale avec une telle richesse de contenus même si elle n’est pas visée. En très peu de temps, la campagne a généré un bon buzz sur les réseaux sociaux, reste à savoir maintenant si la suite suscitera autant d’intérêt des prospects australiens. Fort à parier que oui!

PARTAGER
Article précédentDerrière l’opendata, le changement de modèle
Prochain articleL’OT et les OTAs : Le cul entre deux chaises (épisode 2)
Employé de Tourisme Québec depuis 1996 et détenteur d'une maîtrise en administration publique et d'une autre en gestion et planification du tourisme, Julien Cormier est, depuis 2009, directeur de la promotion. Il coordonne les campagnes et actions promotionnelles à l'étranger en plus des activités de marketing électronique relatives au site touristique officiel BonjourQuébec (QuébecOriginal), des productions promotionnelles imprimées, de la banque photos et vidéos. Depuis 2008, il oriente les actions promotionnelles dans les réseaux sociaux. De 2005 à 2010, il a été un membre actif de l’Initiative en e-tourisme de la Conférence des Nations unies sur le Commerce et le développement à Genève. Ce groupe vise à aider les pays les moins avancés en développant des stratégies d’e-tourisme en donnant des séminaires sur le marketing électronique et les systèmes de gestion de la destination. Il débute en 2012 sa nouvelle aventure paraprofessionnelle comme blogueur au sein de l'équipe d'etourisme.info dans lequel il compte partager ses trouvailles, ses idées mais surtout sa passion sur tout ce qui touche de près ou de loin l'e-tourisme!