Le dernier jour des ET est toujours le moment le plus difficile … entre les dizaines d’idées nouvelles qui se bousculent dans nos têtes, l’envie de créer de nouveaux projets, l’impatience d’échanger avec son équipe, sans compter le peu d’heures de sommeil remplacé par une soirée de retrouvailles en mode off. 

Et pourtant, il est temps de se remettre au travail. Ah on vous envie, vous lecteurs attentifs qui suivent les #ET12 via nos articles. Nous vous imaginons bien chez vous, ce matin, après vos 8h de sommeil, votre café tout chaud, vos tartines beurrées et vos chaussons aux pieds, en train de vous préparer à partir au travail !   

Mais où vont les touristes ? 

Guy RaffourVous l’attendiez avec impatience, cette année les #ET n’ont pas fait durer le suspense et c’est à 9h30 précise que Guy Raffour nous a livré son baromètre 2016. Alors, qu’en est-il des touristes ? Comment préparent-ils leur séjour ? Utilisent-ils leur Smartphone en vacances ? Autant de questions auxquelles Guy Raffour a répondu. Parmi les données marquantes on peut retenir : 

  • 60% des Français sont partis en 2015, la part des séjours marchands (en court séjour 37% et en long séjour 36%) est beaucoup plus important que du séjour non marchands (29%) et en ce qui concerne la destination 79 % des Français partent en France métropolitaine alors que 35% partent à l’étranger et aux DOM-TOM.

  • il y a 12 principaux critères pour le choix de la destination du principal séjour de vacances marchand en France en 2016, dont les 3 principaux : la commodité, la culture/découverte et les activités.

  • le taux des internautes français de 15 ans et plus, en France en 2015 est de 85%, dont la majorité ont entre 35 et 49 ans (13 millions de personne)

  • depuis 2006 le taux de e-touristes est passé de 40% à 77% et parmi eux, 29% ont un véritable sentiment d’expertise grâce aux informations accessibles en ligne. Mais l’évolution la plus importante concerne le taux de m-touristes qui entre 2009 et 2015 est passé de 4% à 39% soit une augmentation de 11,4 millions de personnes m-tourisme.

Autant de données qui nous révèlent les enjeux de la préparation en ligne pour les territoires, Guy Raffour nous en précise 3 : une destination qui vit toute l’année, une meilleure répartition des flux et une mise en valeur de toutes les richesses. La conclusion de cette intervention se fait sur ces trois derniers mots : “l’accueil, l’écoute et la rassurance” l’empathie et l’envie de recevoir.

On ne pouvait pas terminer cet article sans évoquer l’art de Guy Raffour pour nous faire rêver avec son baromètre qui est agrémenté de ses plus belles photos de vacances entre l’Italie, Aix-en-Provence, les canards … Nous avons découvert un véritable talent de Reporter de Territoire ! 

 

Au Québec l’union fait la force

cvhfoboweae7bvdDécidément cette journée était riche en voyage car après les voyages de Guy Raffour, direction le Québec avec François-G Chevrier qui est venu nous parler de la création de l’Alliance Touristique du Québec.

Cette dernière est née d’un changement de gouvernement avec une ambition : faire du Québec un pôle touristique mondial. Mais pour cela, il fallait un porter de projet, l’idée est alors venue d’un partenariat public – privé qui fusionnerait les principaux acteurs du tourisme.Au total prés de 42 associations réunies pour la province de Québec. 

Collectivement, ils ont décidé d’aligner les stratégies marketing des DMO pour améliorer leur force de frappe et être présent à chacun des stades du cycle du voyageur pour gagner son coeur. Cela leur a également permis d’optimiser les retombées économiques et ainsi de développer de nouveaux projets. La formule gagnante de ce projet : unis, soutenir, valoriser et agir. 

Une présentation très inspirante qui donnent envie, maintenant, il ne reste plus qu’à passer à l’action et comme nous le rappelle justement François Chevrier « Souvent, le truc qui vous retient est uniquement dans votre tête ».

 

Une table ronde en complémentarité

cvheugaxgaeogkuRevenons un peu dans le Sud Ouest avec une table ronde entre Sandrine Derville vice-présidente au tourisme de la Région Nouvelle-Aquitaine, Max Brisson président du Comité départemental du tourisme Béarn Pays Basque et Christian Laine vice-président de la communauté d’agglomération de Pau Pyrénées.

Si on a appris que Sandrine Derville était une vice-présidente connectée qui prépare ses vacances sur le web, Max Brisson et Christian Laine confirment l’ampleur de ces nouveaux modes de consommation touristique. Mais l’exemple du Québec est resté dans la mémoire de nos élus qui l’ont qualifié de très pertinent et confirment qu’il faut se rassembler pour être plus fort.

Pour cela, il faut aller au delà des limites administratives et travailler avec ses voisins. Un sujet d’actualité avec la loi NOTRe et une affirmation qui est encore plus vrai dans le tourisme ou les limites administratives ne sont pas présentes dans l’esprit du touriste. Sans compter qu’une mise en commun des moyens permet de développer des opérations de promotion touristique et de se diversifier. 

 

De la chaîne de blocs au blockchain

gillardVous voulez briller en société ? Laurent-Pierre Gilliard, directeur général adjoint de l’Agence Aquitaine du Numérique, nous a trouvé la solution ! Grâce à son intervention, vous allez pouvoir découvrir le nouveau mot à la mode : Blockchain

Cette technologie est apparue avec la création de la monnaie numérique, aussi nommée bitcoin. Elle se caractérise par des échanges qui se font de pair à pair via une plate-forme. Attention nous avons bien dit de pair à pair, car avec le blockchain il n’y a plus de tiers de confiance, plus de banquiers, de notaires ou d’experts. Chaque transaction est un cryptage de données, vérifié par plusieurs opérateurs hébergés dans des serveurs, sans passer par les intermédiaires financiers classiques. 

Une véritable révolution par un système autonome, décentralisé (archivé sur un réseau d’utilisateur), sécurisé (crypté), transparent (pseudonymisé mais pas anonymisé) et infalsifiable (vérification et validation par 51% du réseau). Un sujet peut abordé dans le tourisme et pourtant une technologie à surveiller !

 

Quatre étoiles et aucuns nuages

Okko hôtelsVoici la promesse qui nous est faite par Okko Hôtels, une chaîne d’hôtels modernes, durables, humains et à des tarifs justes. Solenne Devys, directrice produit et communication est venue nous présenter le concept d’Okko Hôtel. 

Née en 2014, cette chaine d’hôtels urbains 4 étoiles est conçu par Olivier Devys, elle regroupe aujourd’hui 6 hôtels partout en France, 4 en construction et 75 collaborateurs. Décidant de bouleverser les codes de l’hôtellerie traditionnelle française, Olivier Devys décide de créer un concept totalement innovant. Leur ambition, le meilleur rapport qualité prix du 4 étoiles ainsi que concevoir l’hôtel des voyageurs d’aujourd’hui et de demain. Pour cela, une solution : l’expérience client.  Le client est au coeur de tout le processus. Cela passe à la fois par une modernisation des codes et des ambiances de l’hostellerie traditionnelle, une sérénité apportée au voyageur à chaque moment de son voyage, une convivialité mise à l’honneur afin de le faire sentir comme à la maison et une générosité à toute épreuve.

Ce concept s’accompagne d’une marque forte et en totale cohérence avec l’esprit des lieux et l’ensemble des actions menées, ainsi qu’une communication sérieuse qui ne manque pas d’humour avec des contenus personnalisés et de vrais conseils éclairés afin que chaque hôtelier devienne de véritable ambassadeur de leur destination.

 

Révolution du Smart Tourisme
franck gervaisContinuons ce voyage avec Franck Gervais, le directeur de Voyages-sncf.com qui est venu nous parler du Smart Tourism.

Face à un monde touristique qui a changé, les évolutions ne cessent et bientôt il n’y aura même plus besoin d’écrans pour réserver son voyage. Une tendance confirmée par le fait que 70% du trafic de Voyages SNCF provient du mobile. Mais attention quand on utilise le digital, on ne doit pas le rendre fonctionnel mais émotionnel car il permet de rendre l’expérience touristique augmentée, intégrée et communautaire.

C’est d’ailleurs pour cela que Voyages SNCF a revue l’expérience client sur certains de ces outils. Il y a tout juste deux semaines, l’application Voyages SNCF a fait peau neuve, pour plus de détails je vous laisse consulter l’article écrit par Sarah Andrau sur ce sujet. L’objectif de ce changement : avoir une application pensée pour le client, plus simple, plus rapide, plus riche et plus intelligente.

Franck Gervais nous prouve ainsi que le monde a changé grâce à l’évolution des usages, des technologies et des destinations qui entrent en concurrence. Pour continuer à avoir un écosystème digital français riche, il va falloir se rassembler au profit du tourisme national et saisir l’opportunité de se réinventer D’ailleurs Franck Gervais a annoncé le lancement de son accélérateur de startups du e-tourisme « Act 574 ».

 

Adieu les ateliers bonjours les sessions !

Replay ET12Et oui l’année 2016 a vu la fin des traditionnels ateliers mais rassurez-vous, ces derniers ont été remplacés par des rencontres tout aussi riches prenant le format de conférence, battle, focus, retour d’expériences ou encore ateliers en plein air. Pour ne rien louper de ces ateliers, rendez-vous sur la page Facebook pour retrouver les sessions en live ou en replay des #ET12 !

 

Le eTourisme Startup Contest.

A 16h30 l’heure était grave … puisqu’a débuté le etourisme Stratup Contest, avec à la clé un prix de 5 000 € abondé par les frais d’inscription de chaque participant. 5 startup ont donc présenté leurs projets : 

  • Good Morning Saisonniers est une solution de mobile-learning pour regrouper les saisonniers autour d’une communauté et les former via des informations liées à leur territoire et à leur coeur de métier,
  • Ulysse Solutions permet aux destinations touristiques de mesurer les retombées de leurs actions marketing, d’analyser la perception de leur offre et de se comparer avec d’autres destinations,
  • Skaping une nouvelle génération de livecam qui proposent une image de qualité avec une résolution ultra HD 4k (même de nuit) et vous permet de sublimer vos paysages,
  • Swikly une solution simple, rapide et pratique pour gérer et sécurisez vos réservations, sans avoir les contraintes des chèques ou des virements,
  • Winefing le site internet qui vous permet de trouver et de réserver directement en ligne, un hébergement qui vous correspond dans différents domaines viticoles français. 

etourisme-startups-contest

Après une présentations devant 800 personnes en 10 minutes top chrono et un terrible suspense … le gagnant est finalement Swikily pour le prix du jury et Good Morning Saisonniers pour le prix de public … Félicitation à eux et suivez bien toutes ces start-up elles ont un avenir prometteur ! 

 

Vous avez cru qu’on allait oublier de vous parler de la soirée des #ET12 ? Ne vous inquiétez pas, on ne vous a pas oublier et on vous réserve une sélection de nos plus belles photos ! 

soireeet12

PARTAGER
Article précédent#ET12 première journée sur les chapeaux de roues aux ETLab
Prochain articleOn se retrouve aux ET13 !
Après un master en aménagement et gestion des sites et territoire touristiques, Sophie a quitté son cher Sud Ouest, ses ferias et ses chocolatines pour arpenter l'awesome Nouvelle-Zélande pendant 1 an. Elle a profité de cette expérience pour raconter ses aventures sur keewitouch.com puis elle est revenue en France pour une nouvelle expérience à la découverte de la Destination Vendée Grand Littoral ou un nouveau défi l'attend en tant que chargée de stratégie digitale.