C’est devenu un marronnier au fil des ans, voici l’heure de vous en dévoiler un peu plus sur les Rencontres Nationales du etourisme, les 14èmes du nom, 8ème édition paloise, toujours organisée par AEC, ah non, maintenant c’est UNITEC, mais c’est toujours les mêmes personnes 😉

Ca commence dès le mardi !

Si officiellement les Rencontres se déroulent sur deux jours, cela fait aussi de nombreuses années que les participants ont pris l’habitude d’un avant-goût dès la veille. Et quel avant-goût cette année, puisque le mardi après-midi, “Le rendez-vous des décideurs et startups” qui s’adressent malgré tout à tous ceux qui nous auront déjà rejoint vous proposera un alléchant programme :

  • Teoman Colakoglu, responsable du volet Business chez Airbnb viendra nous évoquer le pan souvent méconnu de cette activité de la plate-forme, qui représente maintenant 10 à 15% du chiffre d’affaires ; le tourisme d’affaires existe bel et bien chez Airbnb, avec en plus une appétence forte pour les expériences. Un sujet particulièrement intéressant pour ceux qui travaillent le MICE !
  • Guillaume Chevalier nous entretiendra d’un autre mastodonte, Booking.com ; l’occasion avec lui de retracer le parcours de cette petite startup néerlandaise qui a fini par croquer (presque) tout le monde et qui continue son développement, notamment sur les expériences que nous évoquerons plus largement en atelier le mercredi matin.
  • Michel Durrieu nous présentera pour le CRT Nouvelle Aquitaine les résultats des travaux menés avec Synthesio, outil d’écoute et d’analyse des réseaux sociaux, qui permet au CRT d’avoir une vision précise des interactions avec les différentes marques qui composent son territoire.
  • Bertrand Millot, de Saint-Emilion Tourisme, est un vrai businessman ! Visites guidées, billetterie, boutique, avec à la clé un auto-financement record, dans une destination au nom prestigieux mais avec ses propres contraintes et difficultés.
  • Nicolas de Dianous présentera les résultats du nouveau baromètre Weliketravel, et vous divulguera les bonnes pratiques des leaders dans un secteur, les réseaux sociaux, en perpétuelle évolution.

S’ensuivra un Speed dating entre les intervenants, destinations et startups présents, avec une organisation bien plus rodée que l’année dernière, si si, vous allez voir 😉

Bref, ça vaut vraiment le coup de venir au Palais Beaumont dès le mardi à 14h pour les premières retrouvailles !

Les plénières tous ensemble !

Les fidèles connaissent le format, il reste fidèle aux précédentes éditions. On passe un peu de temps tous ensemble dans le bel amphithéâtre pour partager quelques éléments communs.

D’abord, les chiffres de Guy Raffour, entre ses photos de vacances, histoire de bien valider qu’on s’est pas planté en venant consacrer deux journées (et demi) o réfléchir à nos actions en ligne vis-à-vis de la clientèle. Ca rassure toujours 😉

On espère qu’ensuite vous aurez un peu de fun, avec la séquence “Chasseurs de touristes“, librement adaptée de la célèbre émission de M6 “Chasseurs d’appart'”. Une destination candidate, trois agences prête à tout pour l’emporter, et un animateur + une voix off, on va sortir le grand jeu et les grands moyens… Toute ressemblance blablabla

Place ensuite à notre invité d’honneur cette année, l’Islande ! Sur cette première séquence, Dadi Gudjonsson évoquera notamment la stratégie qui a permis à cette petite île de convaincre 60% de ses visiteurs que cela valait le coup de venir hors saison, démultipliant ainsi les retombées économiques. Et depuis longtemps, l’Islande parvient à faire le buzz sur la toile avec beaucoup d’humour, des engagements forts, comme l’illustrent les récentes campagnes “The Icelandic Pledge” ou encore “Iceland Academy“, visant à éduquer les voyageurs.

La matinée se terminera par la traditionnelle table-ronde des élus, avec les représentants de la Région, du Département et de l’Agglo, autour de questions d’actualité.

Petit changement d’horaire, la plénière de l’après-midi ne conclura pas la journée, mais se déroulera dès 14h, avec pour commencer le Etourisme Startup Contest. Ils seront cinq à concourir pour le Prix du Jury et celui du Public avec 3mn de pitch et 2mn de questions/réponses : nos finalistes sont SoBus, Skewerlab, Sitta, Shareyourtrip et Boaton. Allez donc jeter un oeil à leur site pour d’ores et déjà vous faire une idée ! En ce qui concerne les trois destinations candidates avec leur campagne ou projet pour les Social Media Awards, le jury délibère encore… Il faudra donc attendre le jour J pour les découvrir en live sur la scène !

Avant de remettre Prix et Awards, nous accueillerons sur la scène du grand amphi une personnalité du monde touristique et culturel puisque c’est Jean Blaise, Directeur du Voyage à Nantes, initiateur des Nuits Blanches ou l’an dernier de “Un été au Havre”, s’autodéfinissant comme un “metteur en scène des villes”, qui nous rejoindra sur scène pour discuter et débattre avec vous et nos invités autour de sujets d’actualité comme l’overtourisme, le collaboratif, la place de la culture et sa vision de l’évolution de notre secteur.

Le jeudi matin, c’est le traditionnel 15mn chrono qui se tiendra dans l’amphithéâtre, avec un plateau d’intervenants, pour certains hors tourisme venu nous interpeller sur divers sujets.
Cette année, ce ne seront pas moins de sept personnes qui se succèderont sur scène, avec notamment une thématique autour des sens, illustrée par :

Au programme également :
  • Fanny Fouquet, désignée volontaire l’an dernier par Little Gypsy, nous fera l’éloge de la lenteur,
  • Etienne Bressoud (http://www.nudgefrance.org/) nous expliquera ce qu’est le nudge marketing avec sa conférence de l’après-midi sur ce même thème,
  • et nous aurons la plaisir d’accueillir à nouveau, pour conclure, Joël Gayet, qui nous parlera de l’altruisme, source de création de valeur économique
Les Rencontres se concluront le jeudi après-midi avec “Le Manifeste des #ET14“, sur lequel vous serez amenés à contribuer préalablement et durant l’événement. Lors des rencontres préparatoires des ET14, un groupe de participants a impulsé l’idée de proposer la définition, l’écriture et l’adoption d’un manifeste. L’objet du manifeste est de proposer une fois par an une ligne directrice, sous une forme d’affirmations résolutoires, à adopter le plus possible au quotidien dans nos actions de professionnels du tourisme, tout au long de l’année à venir. L’idée est de repartir avec un point de mire différent d’une année à l’autre, garantissant une avancée collective et se traduisant dans notre quotidien par des actions applicables par nous, par nos équipes, par nos visiteurs, par nos locaux. Le thème retenu cette année : “Le temps court contre nous !”.
 

Des ateliers pour tous les goûts !

Pour les fans de réseaux sociaux, vous pouvez d’ores et déjà cocher la Battle du mercredi fin de matinée, avec Nicolas de Dianous et Sébastien Répéto, le Retour d’Expériences du mercredi fin d’après-midi pour vous différencier afin d’être plus efficaces, et le Mains dans le Cambouis du jeudi matin pour découvrir les différents formats publicitaires, notamment ceux spécifiques à l’univers du travel.
 
Pour ceux qui voudraient ralentir, le jeudi matin leur permettra de découvrir les micro-aventures avec Chilowé, et l’après-midi la Digital Détox avec des presdtataires qui proposent ce type de produit.
 
Tu te poses des questions sur ta comm’, ton marketing, ta stratégie ? Si tu veux impliquer tes habitants, la conférence C1 du mercredi fin de matinée est pour toi… si tu préfères le business, viens découvrir Booking Experiences, ainsi que la Battle sur l’expérientiel du mercredi fin d’après-midi. Le Plein Air du jeudi matin t’aidera à te différencier tandis qu’avec Etienne Bressoud, tu pourras appronfondir le 15mn chrono grâce à une conférence sur le Nudge Marketing le jeudi en début d’après-midi.
 
Mais si tu veux de la tech’, tu t’intéresses probablement aux alternatives à Google Maps dont on parlera mercredi fin de matinée, la blockchain ou la neutralité du net en fin d’après-midi, les chatbots et l’IA le jeudi matin ou encore le vocal et Timescope le jeudi début d’après-midi.
Sans oublier nos Focus pour découvrir en profondeur ce que font certains de tes collègues, en Islande, sur l’Île de La Réunion, dans la Creuse ou à Évreux.
 
Bref, le plus dur sera sûrement de choisir !
 

Et puis aussi…

Les Rencontres, ce ne sont pas que des plénières et des ateliers, ce sont avant tout des … rencontres, des échanges, dans les couloirs, sur les stands du Forum de l’Innovation avec 55 exposants cette année à rencontrer pendant les pauses et les déjeuners, dans les bars du célèbre boulevard des Pyrénées, lors de la soirée avec ses bars de destination, pendant les trajet aller et retour en équipe… une espèce de micro-aventure en quelques sorte !
 
Allez, on espère t’avoir convaincu d’y participer, parce que les Rencontres, c’est comme les voyages, c’est mieux en vrai que derrière un ordinateur sur le live ou Slideshare 😉
PARTAGER
Article précédentChoisir les polices de son site web
Prochain articleLes vacances des Marmots Hulot
Ludovic a démarré sa carrière en Auvergne, à l’Agence Régionale de Développement, puis dans un cabinet conseil sur les stratégies TIC des collectivités locales. Il a rejoint en 2002 l’Ardesi Midi-Pyrénées (Agence Régionale pour le Développement de la Société de l’Information) et a plus particulièrement en charge le tourisme et la culture. C'est dans ce cadre qu'il lance les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel dont il organisera les six premières éditions à Toulouse. À son compte depuis mai 2011, il est Consultant etourisme & Web social, intervient sur de nombreux séminaires, manifestations et congrès, accompagne des structures sur leur stratégie, en AMO, ou en formation. Il organise les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel pour le compte de l'AEC et la Région Aquitaine à Pau, après les avoir initiées à Toulouse. En 2013, il co-fonde avec ses associés et blogueurs Pierre Eloy et François Perroy la société Agitateurs de Destinations Numériques. C’est à partir de ce travail quotidien qu’il se propose d’alimenter ce blog, en livrant ses impressions et commentaires quant au développement des nouvelles technologies au sein des structures publiques de tourisme.