Jean-Jacques Coustol, webmaster du CDT de l’Hérault, m’informe par mail que Le Comité Départemental du Tourisme de l’Hérault met en ligne son “nouveau site web”:http://www.herault-tourisme.com/.
_”Encore en version bêta, il propose des offres de séjours, la recherche des hébergements, fêtes, activités sportives du département, etc… avec localisation cartographique, des brochures à télécharger ou à commander gratuitement et bien d’autres services !
Un moteur de recherche de disponibilités permettant d’aller jusqu’à la réservation en ligne est à l’étude pour mai/juin.”_
!/images/53.jpg (CDT Hérault)!:http://www.herault-tourisme.com
Profitons-en donc pour donner un petit avis sur cette nouvelle sortie.
Tout d’abord, on remarque que conformément au mail envoyé, l’accent a été mis sur l’hébergement, avec l’offre spéciale très présente en page d’accueil. On attendra avec impatience la dispo et la réservation en ligne, qui malheureusement arrivera un peu tardivement pour la saison estivale.
Autre effort remarquable, la segmentation des cibles : hébergements naturistes, gay friendly, groupes, kids, handicapés…autant de publics qui trouveront une rubrique ou des brochures spécifiquement dédiées.
Un lien vers France Bleue Hérault permettra d’écouter les informations locales, chose assez originale pour être remarquée.
On remarquera la rédaction des rubriques à la première personne (“je découvre”, “je sors”, …), qui traduit la prise en compte de l’internaute, et non pas la simple mise en ligne de MON offre sur MON territoire. D’ailleurs, la possiblité de se créer un compte, avec un carnet de voyage, renforce cette approche client.
Un espace professionnel, peu ergonomique mais complet a également été mis en ligne.

Quelques points négatifs tout de même !
La cartographie ne semble pas fonctionner (version bêta nous a-t-on dit !), la page d’accueil nécessite un ascenseur, et bien que l’on puisse trouver des brochures téléchargeables (dans la rubrique “je me documente”), l’onglet “Brochures”, lui, ne permets que la commande par voie postale, ce qui est dommageable. La traduction en langues étrangères doit elle aussi venir dans un second temps (version BETA j’ai dit !!!).
Attention néanmoins au respect de la législation : on ne trouve pas trace des crédits et mentions légales, la commande des brochures vous propose un abonnement à la newsletter, dont l’option est pré-cochée, contrairement à l’opt-in obligatoire.

Bref, on attend avec impatience la version 1.0 pour n’en penser que du bien, et réserver en ligne chez nos voisins héraultais !
Et on laisse la parole au webmaster Jean-Jacques Coustol pour nous commenter tout cela…

PARTAGER
Article précédentLe social bookmarking pour générer de l’audience
Prochain articleMots clés : sur quels mots se positionner ?
Ludovic a démarré sa carrière en Auvergne, à l’Agence Régionale de Développement, puis dans un cabinet conseil sur les stratégies TIC des collectivités locales. Il a rejoint en 2002 l’Ardesi Midi-Pyrénées (Agence du Numérique) et a plus particulièrement en charge le tourisme et la culture. C'est dans ce cadre qu'il lance les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel dont il organisera les six premières éditions à Toulouse. À son compte depuis mai 2011, il est Consultant etourisme, intervient sur de nombreux séminaires, manifestations et congrès, accompagne des structures sur leur stratégie, en AMO, ou en formation. Il organise les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel pour le compte d'UNITEC et la Région Nouvelle Aquitaine à Pau, après les avoir initiées à Toulouse. En 2013, il co-fonde avec ses associés et blogueurs Pierre Eloy et François Perroy la société Agitateurs de Destinations Numériques, initiatrice des concepts d'Internet de Séjour, de Secrets Locaux et de Conciergerie de Destination. C’est à partir de ce travail quotidien qu’il se propose d’alimenter ce blog, en livrant ses impressions et commentaires quant au développement des nouvelles technologies au sein des structures publiques de tourisme.

AUCUN COMMENTAIRE