Ce billet est à l’attention des lecteurs qui n’auraient pas pris la délicate habitude d’ouvrir leur navigateur chaque matin, entre 7h20 et 8h 30, pour découvrir la quotidienne production d’etourisme.info. Si en plus, comme *Britavit*, de Dordogne, ce lectorat fidèle nous gratifie systématiquement d’un commentaire, nous sommes alors des aventuriers du féroce etourisme totalement comblés.

Mais malheureusement, Google Analytics nous le rappelle chaque jour, vous n’êtes pas tous comme ça! Certains, *primesautiers*, se contentent de picorer les flux twitter ou les pages facebook illustrées de nos productions.
D’autres, du *genre écureuil*, emmagasinent toute notre prose, rangée bien soigneusement sur des pages netvibes, des Google readers, des gestionnaires de favoris, pour avoir de quoi lire durant les longs mois d’hiver du etourisme. Mais force est de reconnaître que faute d’hibernation des geeks, il n’y a jamais le temps de profiter de cette foutue pause et donc de cette fabuleuse prose!
Et puis, il y a aussi les *passionnés occasionnels*: chargés de missions en mission, animateurs numériques en devenir, webmasters mutants en curator, étudiants en mode”questionnaire pour mon mémoire”, élus sortant de l’AG d’une UDOTSI dynamique, journaliste gaillardement etouristique, fonctionnaire de la sous-direction du tourisme à la DGCIS en phase de rédaction du cahier des charges de la prochaine étude, consultant préparant une intervention, formateur apeuré, galant cherchant un sujet de conversation moderne, etc, etc. Ceux-ci ne consultent que rarement notre blog mais font largement baisser notre taux de rebond et augmenter le nombre de pages vues, merci à eux!

Et c’est encore pour ces intermittents du blog que je vais commettre ce léger billet, qui pour nos vrais fidèles, sera à l’etourisme ce que la remasterisation est au rock’n roll : une manière de faire du neuf clinquant avec du vieux de qualité…

Le thème du billet du jour, donc : qu’avez-vos raté ces derniers temps, oh, impies lecteurs qui délaissez si souvent ces colonnes?

Et bien pas mal de choses intéressantes!

Et tout d’abord, le superbe débat autour des Systèmes d’Information Touristique (SIT), débat propulsé par Pierre Croizet, et qui a recueilli près de 40 commentaires, souvent très argumentés. Lisez tout ça ici : “http://www.etourisme.info/article/1338/quel-avenir-pour-les-sit”:http://www.etourisme.info/article/1338/quel-avenir-pour-les-sit. Le débat n’est d’ailleurs pas fini, nous allons poursuivre la discussion, comme a commencé Paul Fabing quelques jours après en posant la question “pourquoi un SIT?”:http://www.etourisme.info/article/1353/pourquoi-un-sit-ben-oui-pourquoi.

Désolé de vous le dire, mais le deuxième article le plus consulté fut le poisson d’avril de la rédaction largement initié par Mathieu Bruc et complété par tout le monde (on a même ouvert un Google Doc pour le construire, c’est vous dire!). “Facebook Travel”:http://www.etourisme.info/article/1347/attachez-vos-ceintures-on-decolle-avec-facebook-travel a donc fait un carton, avec plus de 1500 internautes ébahis qui ont commencé à rêver de voyages vendus par les cow boys de Palo Alto…

Troisième article à lire si vous avez raté la publication quotidienne. C’est quand Pierre Eloy se pose des questions métaphysiques.. et à chaque fois, ça cartonne! “Votre page Facebook remplacera-t-elle votre site web”:http://www.etourisme.info/article/1349/votre-page-facebook-remplacera-t-elle-votre-site-web? Un chant du cygne prémonitoire entonné par notre Pavarotti des réseaux sociaux…

Et enfin, c’est le papier “faune et flore” de Ludovic sur “Bambou et Panda au pays de l’Internet”:http://www.etourisme.info/article/1342/attention-au-coup-de-bambou-voici-google-panda qui arrive en quatrième position de vos lectures. Comme quoi, l’optimisation de votre site web dans les pages google, ça vous concerne. Vous noterez avec une évidente satisfaction que Pierre Croizet a “complété le sujet la semaine dernière”:http://www.etourisme.info/article/1359/la-mise-a-jour-bambou-pour-avoir-moins-peur-de-panda, toujours dans un style très documentaire animalier…

Bonnes lectures, donc, et merci pour votre fidélité (enfin, certains d’entre vous).

PARTAGER
Article précédentMettez un peu d’algorithmes dans vos sites
Prochain articleVoyage en design
Jean Luc Boulin est directeur de la Mission des Offices de Tourisme Nouvelle-Aquitaine (MONA). Cette structure, unique en France, regroupe les Pays Touristiques et les Offices de Tourisme de Nouvelle-Aquitaine. Elle est soutenue par le Conseil Régional. Deux missions principales lui sont confiées : la structuration touristique des territoires et la professionnalisation. Dans ce cadre là, la MONA assure une veille permanente sur le etourisme et accompagne des expériences dans son réseau. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin dirige la MONA depuis sa création en 2003. Le manque de source d’information au même endroit sur le etourisme institutionnel et le besoin d‘échanger sur cette formidable mutation du métier des offices de tourisme vers l’Internet ont donné l’idée à Jean Luc Boulin de créer ce blog “etourisme.info”, qui se veut être le creuset de l’etourisme institutionnel sous toutes ses formes. Jean-Luc Boulin est également enseignant en Master Tourisme AGEST (aménagement et gestion des sites et territoires touristiques) à l'université de Bordeaux Montaigne. Le site Internet de la MONA. |Email : jlboulin at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots). |Twitter : @JeanLucBoulin

AUCUN COMMENTAIRE