Un article paru hier sur “Les Echos”:http://www.lesechos.fr/info/comm/020590713068-les-francais-de-plus-en-plus-friands-d-internet-mobile.htm le confirme : les français sont de plus en plus friands d’Internet mobile.
La progression sur un an est assez impressionnante à en regarder “l’étude citée”:http://www.lesechos.fr/medias/2010/0609//020590864446_print.pdf, réalisée par l’observatoire de l’Internet Mobile (GroupM et SFR Régie) en mars de cette année.
Quelques chiffres pour remettre les idées en place :
* 95% des français possèdent un téléphone portable
* 56% de ces téléphones portables peuvent se connecter à Internet, mais uniquement 18% sont des smartphones (c’est-à-dire un téléphone pouvant se connecter à Internet en 3G, ayant une fonction de géolocalisation et permettant de télécharger des applications)
* 42% des possesseurs de portable ont un abonnement permettant de se connecter à Internet
* 75% des possesseurs de smartphone disposent d’un accès Internet mobile.

Autres enseignements de l’étude : le temps et la fréquence de connexion est en forte hausse. L’Internet mobile est devenu le troisième usage quotidien, après le téléphone et les SMS. Cela représente près de *4 millions de mobinautes quotidiens*.
Des mobinautes se connectent souvent et longtemps, surtout s’ils ont un smartphone : 44% des possesseurs de smartphone se connectent “tous les jours ou presque” contre 25% pour les autres. Avec 56 sessions par mois et 4,5 sites visités par jour, ces mobinautes là, équipés d’Iphone ou autres bestioles de ce type constituent vraiment un coeur de cible qui intéressent tout le monde : ils achètent des applications (2 payantes pour 15 gratuites), et les utilisent. Facebook reste l’application mobile la plus utilisée.
De plus, lorsqu’on les interroge sur leurs attentes, ils sont plus de 40% à plébisciter l’idée qu’on leur communique “les bons plans à proximièté”. Voilà ce qui fait réver toutes les entreprises de communication : le marché de la publicité géolocalisée promis à un grand avenir…

“Télécharger l’étude”:http://www.lesechos.fr/medias/2010/0609//020590864446_print.pdf

PARTAGER
Article précédentChapeau les bretons!
Prochain articleExpériences touristiques
Jean Luc Boulin est directeur de la Mission des Offices de Tourisme Nouvelle-Aquitaine (MONA). Cette structure, unique en France, regroupe les Pays Touristiques et les Offices de Tourisme de Nouvelle-Aquitaine. Elle est soutenue par le Conseil Régional. Deux missions principales lui sont confiées : la structuration touristique des territoires et la professionnalisation. Dans ce cadre là, la MONA assure une veille permanente sur le etourisme et accompagne des expériences dans son réseau. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin dirige la MONA depuis sa création en 2003. Le manque de source d’information au même endroit sur le etourisme institutionnel et le besoin d‘échanger sur cette formidable mutation du métier des offices de tourisme vers l’Internet ont donné l’idée à Jean Luc Boulin de créer ce blog “etourisme.info”, qui se veut être le creuset de l’etourisme institutionnel sous toutes ses formes. Jean-Luc Boulin est également enseignant en Master Tourisme AGEST (aménagement et gestion des sites et territoires touristiques) à l'université de Bordeaux Montaigne. Le site Internet de la MONA. |Email : jlboulin at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots). |Twitter : @JeanLucBoulin

AUCUN COMMENTAIRE