Dans la jungle de mes e.mails non lus, faute de temps, il en est un qui me parvient une fois par semaine, sous forme de newsletter. C’est un de ceux que je lis toujours, même avec retard.
Il m’est envoyé par “Linkedin”:http://www.linkedin.com/home. Objet : *Top Headlines in Internet*.
Et il regorge de liens vers des articles de fond, indispensable à ma veille fondamentale (à cet égard, petite digression, je suggère que l’on distingue, comme en matière de recherche, la veille fondamentale, qui ne sert pas forcément à quelque chose sur le moment mais qui ouvre des réflexions, et la veille appliquée, utile dans l’instant mais qui n’a pas nécessairement de prolongements ultérieurs).

Bref, c’est par e.mail que je prends connaissance, via l’excellent site “mashable.com”:http://www.mashable.com des résultats d’une étude commandée par “Microsoft”:http://www.microsoft.com/fr/fr/ sur l’avenir de “l’e.mail”:http://fr.wikipedia.org/wiki/E-Mail.

Voici “le lien vers l’article de notre confrère Ben Parr”:http://mashable.com/2011/05/05/past-present-future-email-infographic/, qui contient “une magnifique infographie”:http://7.mshcdn.com/wp-content/uploads/2011/05/email-evolution-640.jpg. Bien sûr elle est très orientée Microsoft, mais elle n’ignore pas “Gmail”:https://www.google.com/accounts/ServiceLogin?service=mail&passive=true&rm=false&continue=http%3A%2F%2Fmail.google.com%2Fmail%2F%3Fhl%3Dfr%26ui%3Dhtml%26zy%3Dl&bsv=llya694le36z&scc=1&ltmpl=default&ltmplcache=2&hl=fr et “Facebook”:http://fr-fr.facebook.com/.

Qu’est-ce que cela peut nous inspirer ?

# *L’e.mail est indispensable au business du tourisme* : tous les prestataires le savent bien, qui sont littéralement rivés à leurs messageries. Ne pas répondre immédiatement à une demande par e.mail revient à perdre une résa ;
# La newsletter, à condition de disposer de son propre fichier de prospection, est *un outil de E-Marketing rentable*. A cet égard, je constate depuis plusieurs années un *défaut d’investissement dans les fichiers de prospection opt-in et qualifiés*. Acteurs privés ou publics : vous vous privez d’un levier majeur de E-Marketing ! “Collectez des adresses e.mails”: http://www.arobase.org/e-mailing/fichiers-adresses.htm ; c’est un des meilleurs investissements que vous puissiez faire. Sachant qu’une adresse opt-in qualifiée vaut environ 15 cts à la location, faites vos calculs.
# Les possibilités de discussion en ligne via Facebook, MSN, Zopim, etc. n’ont pas fait diminuer le volume des échanges par e.mail. *Au contraire*, paradoxalement !
# *Nous ne savons pas encore bien nous servir des e.mails* : beaucoup de tensions inutiles naissent de cette difficulté qu’il y a à exprimer un sentiment contrasté sans avoir le temps d’enrober son texte de formules de précaution. On ne se dit plus bonjour, on ne remercie plus, on ne fait plus d’introductions… du coup on est tous secs, cassants, sans humour, sans délicatesse.
# Un gros travail reste à faire en matière de *rigueur d’écriture* des “objets” : trop de lettres d’information honnêtes passent à la trappe des anti spams, trop d’e.mails de gestion de projet s’égarent faute de nomenclature de mots clés.
# La dispersion des ressources humaines sur les multiples plateformes de réseaux sociaux ne doit pas faire perdre de vue *l’e.mail, comme outil certes basique, mais parfaitement indispensable aujourd’hui, comme demain* !

Qu’en pensez-vous ?

PARTAGER
Article précédentUn, tu cibles, deux, tu vises, trois, tu concrétises
Prochain articleL’accueil numérique au service de l’expérience touristique
Pierre Croizet est né en 1970, à Issoire. Il vit et travaille à Bordeaux depuis 1998. Il est diplômé de l’Institut des Hautes Etudes de Droit Rural et d’Economie Agricole (IHEDREA – Paris) et du DESS Aménagement du Territoire et Economie du Développement Local (Bordeaux IV – IERSO). Il a créé, en 2004, avec Benjamin Bastien, une des premières maisons d’édition électroniques de France, spécialisée dans les guides touristiques et les solutions d’information mobiles. Il intervient depuis 10 ans dans le domaine du développement local et touristique. D’abord consultant auprès du cabinet RCT et du Groupe Caisse des Dépôts et Consignations, il rejoint la Délégation Régionale au Tourisme d’Aquitaine en février 1998. Il intervient depuis janvier 2003 comme consultant senior auprès des cabinets RCT, CRITER et Un Air de Vacances, sur des missions de valorisation touristique des territoires. Ses très nombreuses interventions, menées dans un cadre privé et public, lui donnent une vision du tourisme complète et originale : – TIC et tourisme : création du premier audioguide multimédia sur téléphone 3G, mise en place d’une des toutes premières plateformes opérationnelles d’édition numérique appliquée à l’information touristique… ; – Accompagnement des démarches de développement touristiques : 15 territoires mis en réseau entre 1998 et 2002 dans le cadre de la politique de pôles touristiques en Aquitaine, missions variées relatives à la définition de plans marketing, de projets de territoires, d’organisation des acteurs… dans toute la France… ; – Monde du vin : auteur du guide du tourisme viti-vinicole dans le Bordelais (GMT Editions – 2005, avec Emilie Castanier), accompagnement des viticulteurs d’Irouléguy et du Val de Garonne (avec François Perroy), repositionnement marketing de Planète Bordeaux (avec Un Air de Vacances, 2004), définition de la politique régionale de valorisation de l’oenotourisme (avec Un Air de Vacances – 2003/2004)… Il est, par ailleurs, chargé depuis plusieurs années du cours de « Tourisme et culture » au sein de l’Institut du Développement Local d’Agen. Email : pcroizet at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots)

AUCUN COMMENTAIRE