Photographie originale, Robert Doisneau

Le mouvement des Junior-Entreprises ne vous dit rien ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul. Mais pour vous rattraper, voici tout ce que vous devez savoir:

La junior entreprise, kesako?

Une Junior Entreprise est une association étudiante à but non lucratif. Il en existe aujourd’hui 160, implantées dans plus de 80 villes en France.

Le fonctionnement d’une junior se veut le plus proche possible d’une entreprise classique. S’y engager est un moyen pour les étudiants de mettre en application leur savoir-faire théorique dans des cas pratiques auprès d’entreprises.

Crédits, CNJE

L’implication dans une Junior-Entreprise permet aux étudiants d’acquérir responsabilisation et professionnalisation en réalisant de vraies missions. Ils intègrent également une hiérarchie qui sera la même dans leurs futurs emplois. De plus les juniors sont chapeautées par la Confédération Nationale de Junior-Entreprises (CNJE) qui organise des congrès nationaux tout au long de l’année pour assurer la formation des membres. La CNJE assure des audits, en parallèle, pour valider la conformité de la junior entreprise dans sa bonne gestion. Vous pouvez être rassuré, la junior est bien surveillée !

Quel intérêt dans le monde du e-tourisme ?

Sujet complètement éloigné ? Et bien détrompez-vous. Si je vous parle de Junior-Entreprises aujourd’hui c’est qu’il y a un véritable intérêt derrière cette future coopération pour vos structures.

Tout d’abord les Junior-Entreprises sont spécialisées dans de nombreux  domaines techniques: l’ingénierie est le plus représenté, ainsi que les juniors spécialisées en conseil ou en commerce. Mais des juniors plus originales sont également présentes sur le marché.

Les 3 cas que je vous présente sortent tout droit de mon campus bordelais, mais ne soyez pas jaloux! Il existe des juniors (presque) partout.

Premier exemple, unique en France: la Junior-Entreprise spécialisée en cognitique du campus bordelais. I2C intervient dans toutes les études pouvant concerner « le traitement automatique de la connaissance et de l’information. » C’est un domaine qui mêle à la fois les sciences humaines et les sciences techniques où l’Homme est placé au cœur de la conception technique.

I2C aide aujourd’hui les entreprises à penser de manière intégrée  l’interaction entre l’homme et la machine. Alors pourquoi pas nos destinations ?

Passons ensuite à la junior AEI de l’école d’ingénieur ENSEIRB MATMECA. Elle s’est distinguée par son exemplarité et fait partie des trente meilleures Junior-Entreprises du pays depuis 2010. Mécanique, codage, numérique,… rien ne fait peur à cette junior. 

Enfin, le cas d’une junior universitaire, Stratéjic, qui est la Junior-Entreprise spécialisée en communication de l’Université Bordeaux Montaigne. La junior permet de mobiliser des étudiants aux compétences transversales (traduction langue étrangère, refonte du site internet, production vidéo…) pour réaliser votre étude en communication digitale.

Co construire et innover…

En quoi se distinguent ces entreprises ?

La Junior-Entreprise serait un moyen de co-construire sur des projets liés à nos territoires avec de acteurs professionnels en devenir.

S’engager avec une Junior-Entreprise pour vous professionnels du tourisme c’est :

  • Avoir accès à des domaines de compétences variés. Chaque junior a sa spécificité, parfois dans des domaines techniques peu représentés sur le marché.
  • Valoriser votre image. En vous associant auprès d’une junior, vous montrez votre envie de donner leur chance à des jeunes motivés.
  • Un moyen de penser innovation : en ayant accès à des idées neuves et professionnelles en travaillant aux côtés d’une équipe formée par des étudiants qui ne sont pas encore formatés.
  • Travailler avec vos collaborateurs de demain.
  • Des prix attractifs. Les juniors ont un but pédagogique et fonctionnent sur la base du volontariat. Aucun des membres ne touche de salaire. C’est pour cela que les coûts proposés sont généralement un peu moins élevés que sur le marché.
  • Des partenariats durables. Nombre sont les Junior-Entreprises à travailler auprès d’entreprises sur un principe de durabilité. Les contrats sont souvent renouvelés d’une année sur l’autre même si les équipes changent. Cela permet aux entreprises de mobiliser des étudiants sur le développement de nouvelles idées.

Certains points sont cependant à prendre en compte:

  • Attention à ne pas confondre projet pédagogique et prestation dépréciée. De nombreux entrepreneurs pensent faire une bonne affaire en s’associant avec une junior ce qui n’est pas forcément le cas. Le prix appliqué dépend du type d’étude réalisé, du nombre de personnes mobilisées sur le projet, du niveau de technicité. Un devis sera réalisé avant étude. Libre ensuite au client d’accepter ou de refuser l’avant projet.
  • La Junior-Entreprise est un investissement en parallèle d’études. Il n’est pas rare de devoir prévoir un délai légèrement supérieur pour la réalisation d’une étude. Cela n’est pas une généralité cependant.

A quand une junior touristique ?

Vous l’aurez compris, une Junior-Entreprise regroupe des jeunes motivés par la question de l’entrepreneuriat, qualifiés sur des sujets numériques et innovants, et prêts à travailler à vos côtés sur le long terme!

Il est alors difficile de comprendre pourquoi il n’existe pas encore à ce jour de Junior-Entreprise spécialiste du E-tourisme! Une junior qui regrouperait la polyvalence des profils d’étudiants d’un même campus pour vous aider à donner un coup de jeune à vos actions!

Étudiants en tourisme, à vos claviers,  vous savez ce qu’il vous reste à faire!

En bonus, le lien magique qui vous permet de vous renseigner sur comment créer votre junior. Vous n’avez plus d’excuses !

 

PARTAGER
Article précédent8 moyens de cibler les voyageurs avec Facebook
Prochain articlePiloter son projet avec Google sites – Épisode 2 !
Actuellement en Master 2 AGEST ( Aménagement et Gestion des Équipements, Sites et Territoires touristiques ) à l'université Bordeaux Montaigne et toute nouvelle blogueuse 2017 pour le blog etourisme.info. Sortie grandie par ses voyages et ses études dans divers secteurs ( métiers du livre, communication, anglais, tourisme), elle a à cœur de pouvoir faire partager ses idées et sa créativité. Curieuse, à l'écoute et jamais effrayée par un nouveau challenge, Manon aime se lancer des défis. En septembre ce sera le grand saut dans la vie active, après un stage ambitieux autour de l'Office de Tourisme 2020. Alors si son profil atypique vous intrigue, n'hésitez pas à faire un tour sur son profil  !