Photo credit :
opensourceway on Visualhunt / CC BY-SA

Je profite de ce “vendredi facile” pour enrichir notre galerie de gestionnaires de projets qui peuvent faciliter, voire surtout renforcer le travail collaboratif et la dynamique d’une équipe. En utilisant le moteur de recherche du site avec le mot “projet”, vous retrouverez de nombreux articles sur ces outils désormais incontournables pour travailler efficacement en mode projet. On en a testé un paquet pour vous comme Asana (celui que j’utilise !), Trello, Todoist, Wunderlist, Hive, Azendoo, Gantter, sans oublier le délicieux RememberTheMilk et sans doute quelques autres encore…

En avril dernier, Amélie Perrin vous avait présenté la galaxie très complète Framasoft dans son article “Dégooglisons nos outils de travail !”. Framasoft, c’est : 
“Un réseau dédié à la promotion du « libre » en général et du logiciel libre en particulier.
De nombreux services et projets innovants mis librement à disposition du grand public.
Une communauté de bénévoles soutenue par une association d’intérêt général.
Une invitation à bâtir ensemble un monde de partage et de coopération.”

Je sais que vous êtes nombreux à utiliser tel ou tel service ou outil de Framasoft dans votre quotidien, mais peut-être pas l’un des plus intéressants à mon sens : le gestionnaire de projets Framaboard, dont vous pouvez voir une présentation synthétique et visuelle sur le site.

On rappelle évidemment qu’il s’agit d’un logiciel libre (basé sur Kanboard) et open source, c’est à dire que vous pouvez aussi l’installer sur votre propre serveur pour le déployer et le personnaliser à votre guise. Avis aux spécialistes ! 

J’ai rapidement mis en place un petit projet pour montrer l’étendue des fonctionnalités. Ce qui m’a particulièrement séduit, c’est la possibilité de jongler à la volée entre différentes vues du projet et de pouvoir tout réorganiser dans chacune d’elles.

Vue classique en ligne :

Vue en tableau (colonnes paramétrables à l’envi) :

Vue diagramme de Gantt :

Vue Agenda :
Sincèrement, le service proposé impressionne par sa puissance et ses fonctionnalités complètes. S’agissant d’un logiciel libre et Open Source, pas de question à se poser sur la pertinence de le proposer à toute l’équipe puisque c’est gratuit !
Par contre, le design n’est pas des plus raffinés et je n’ai pas trouvé d’application mobile dédiée… 

On y retrouve tout l’esprit du libre : des logiciels conçus et développés par des utilisateurs pour leurs besoins. 

Bref un outil à considérer très sérieusement pour organiser vos projets avec vos équipes ! 

PARTAGER
Article précédentEst-ce le début de la fin pour Facebook?
Prochain articleVous reprendrez bien un peu de contenu ?
Paul FABING est directeur du pôle qualité de l'accueil à l'Agence d'Attractivité de l'Alsace (AAA). Architecte de formation, ancien consultant tourisme, chef du service Tourisme de la Région Alsace et directeur de RésOT-Alsace (Réseau des offices de tourisme), il occupe cette fonction depuis 2015. Entre autres missions, l'AAA est propriétaire, gestionnaire et animateur du système d’information touristique alsacien qui consolide l’ensemble des informations recensées par les OTSI et de nombreuses structures partenaires. Plus de 220 sites touristiques institutionnels et publics alsaciens (la totalité en fait), beaucoup de sites nationaux publics et privés, la plupart des éditions papier, les actions de promotion et les outils mobiles s’appuient sur cette base de données pour offrir aux touristes des services fondés sur la même information. Ainsi les OTSI, coordonnés par l'AAA, se sont placés au cœur de la problématique touristique alsacienne et occupent une place prépondérante dans le développement de l’etourisme. Promis, il s’efforcera de ne pas rédiger en Alsacien, et apportera sans doute un petit vent d’est rafraîchissant dans ce blog (les Alsaciens ne sont pas aussi sérieux qu’il n’y paraît…). L’extranet du RésOT-Alsace Alsace. Email : pfabing at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots).