Officiellement infiltrés au sein des #ET11, les Hack’Agest reviennent aujourd’hui avec leur retour d’expérience de la journée du mercredi. Au programme :

  • beaucoup de chiffres (et des graphiques auxquels on ne comprend pas toujours tout)
  • une France décompléxée touristiquement
  • plein de bonnes idées à appliquer dans sa structure
  • des innovations numériques
  • du power et la banane

Nous allons te résumer cette journée productive et riche en anecdotes.

 

# Du tourisme au etourisme en passant par le marketing

Pour les vacances Guy Raffour  est parti en Norvège et à Aix-en-Provence. Parmi les magnifiques paysages découverts, il a introduit cette journée par sa rétrospective.

Ce que l’on peut retenir de cette présentation, tout d’abord en terme de tourisme les courts séjours marchands augmentent (ce qui concerne 19 millions de français) notamment grâce à la baisse du prix du pétrole et au développement du covoiturage. Les courts séjours deviennent  intenses, les touristes veulent vivre des expériences. Ils préparent donc leur séjour à l’avance et se transforment en véritable expert. En ce qui concerne les longs séjours marchands, ils baissent en 2014 (ce qui concerne 30 millions de français) mais reviennent à des taux qui étaient habituels.

Le etourisme est un élément qui prend de plus en plus d’ampleur, en effet en 2014, 92% des français parti en vacances sont des internautes. 61% des Français de 15 ans et + accèdent à internet via leur smartphone ou leur tablette. Parmi les Français partis (près de 33 millions), 32% ont préparé ou réservé des prestations touristiques avant ou pendant le séjour, via leur smartphone ou tablette, soit près de 11 millions de Français. A noter, qu’en France, l’Etourisme représente 38% du e-commerce en 2014. Cependant il ne faut pas oublier qu’un long séjour marchand, c’est environ un mois de revenus pour un touriste français. Donc il faut inévitablement soigner sa présentation !

Pour cela nous avons eu à faire à de vrais professionnels du marketing … Michel et Augustin. Pour eux le marketing c’est simple, l’idée de base : avoir une structure conviviale où l’esprit de tribu est important et où chacun peut donner ses idées. Mais aussi il ne faut pas se brider, il faut oser et ne pas avoir peur de faire ce que les autres ne font pas. Il faut être FUN et pour cela il faut entretenir une communauté de fans, la faire participer et donc se servir des réseaux sociaux. Donc piquons-leur leurs bonnes idées et toi aussi n’hésites pas à acheter des filets à papillons, une grosse cloche et à faire des hugs à tes collègues ! WE’VE GOT THE POWER !!

 

 

# Change we need !

Amine Hamouche,  ingénieur aux Mines et sociologue du tourisme, est l’auteur du “Mythe du Laquais”, qu’il est venu nous présenter. Il défend la cause du tourisme qui doit devenir une industrie mais qui malheureusement connaît un blocage français.

En effet, on part du constat qu’en 2013 la France comptait 84 millions de visiteurs étrangers. Mais même si la France a atteint un nombre record de visiteurs en volume de fréquentation c’est seulement la quatrième destination mondiale en terme de chiffre d’affaire. Le tourisme est un secteur économique important en France mais il est absent du débat politique. Dans l’imaginaire le tourisme n’est pas une industrie sérieuse, stratégique et devient même nuisible. Pourtant le tourisme pèse plus que la voiture ou l’agro-alimentaire, il a quatre fois plus de valeur ajoutée et un solde positif mais n’est pour autant pas considéré.

Cependant ailleurs de bonnes pratiques ont été observées. Ainsi on a pu voir en Espagne une volonté d’afficher le tourisme sur tous les médias, au Québec des citoyens qui participent pour promouvoir leur destination et en Corée du sud ou le tourisme a permis de briser les dogmes. La solution : il faut créer une conscience touristique nationale à travers une stratégie globale, une conclusion que toute la salle a approuvée !

A partir de ce moment là une question a été posée aux trois élus : le tourisme est-il honteux ? Renaud Lagrave nous rappelle que les élus locaux se mobilisent beaucoup pour le tourisme et que le vrai sujet c’est la destination France où il y a un décalage entre la communication réalisée et l’image qu’elle renvoie. En résumé, les élus sont unanimes, le tourisme reste un formidable bassin d’emploi, non délocalisable, pour peu qu’on veuille bien y mettre les moyens !

 

On a testé pour vous … et nous approuvons

  • Décerner des prix :

Pour nous le prix du meilleur acteur revient à Jean-Luc Boulin et Ludovic Dublanchet pour leur performance lors de leur séance plénière. 

IMG_2966

 

  • Manger au #ET11 :

DSC_2305

 

  • Les innovations numériques :

oculus rift

 

  • Les cocktails des destinations :

IMG_2976IMG_2975

 

  • La soirée des ET11 : 

IMG_2167

Les #ET11 se poursuivent ce jeudi. Les scéances plénières sont diffusées en live streaming sur http://rencontres-etourisme.fr/live-et11/

 

Gardez le power ! Surtout aujourd’hui… 

PARTAGER
Article précédent#ET11, ANT tu deviendras !
Prochain articleDes #ET11 on se souviendra
La rédaction du blog etourisme.info, composé de 12 blogueuses et blogueurs ainsi que d'invités réguliers. Les articles publiés sous cette signature sont des articles collectifs: du 19 au 23 octobre, à l'occasion des ET11, la rédaction invite Sophie, Guillaume, Sarah et Béatrice, étudiants de Master 2 AGEST à Bordeaux à prendre le pilotage du blog.