Après l’aquitaine, c’est le tour de la Réunion de nous faire sa lettre spécial etourisme.
C’est donc le thème central de la “Protelnews #109”:http://www.protelnews.net/, qui fait suite à de nombreux travaux réalisés sur place : association à l’enquête sur les attentes et comportements des internautes, plan marketing, schéma régional de développement du tourisme, et schéma spécifique sur le etourisme mené par le cabinet Lancea Développement, la Réunion met les bouchées double !
Même si l’épidémie de chikungunya a mis un frein au développement touristique de la Réunion sur internet (d’ailleurs, c’est le moment d’y aller, l’épidémie est contrôlée, vous allez pouvoir randonner presqu’en solitaire !), comptons sur nos amis réunionnais pour vite exploiter et mettre en oeuvre ces préconisations.

PARTAGER
Article précédentTest Tribune
Prochain articleLe nouveau franceguide est servi
Ludovic a démarré sa carrière en Auvergne, à l’Agence Régionale de Développement, puis dans un cabinet conseil sur les stratégies TIC des collectivités locales. Il a rejoint en 2002 l’Ardesi Midi-Pyrénées (Agence du Numérique) et a plus particulièrement en charge le tourisme et la culture. C'est dans ce cadre qu'il lance les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel dont il organisera les six premières éditions à Toulouse. À son compte depuis mai 2011, il est Consultant etourisme, intervient sur de nombreux séminaires, manifestations et congrès, accompagne des structures sur leur stratégie, en AMO, ou en formation. Il organise les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel pour le compte d'UNITEC et la Région Nouvelle Aquitaine à Pau, après les avoir initiées à Toulouse. En 2013, il co-fonde avec ses associés et blogueurs Pierre Eloy et François Perroy la société Agitateurs de Destinations Numériques, initiatrice des concepts d'Internet de Séjour, de Secrets Locaux et de Conciergerie de Destination. C’est à partir de ce travail quotidien qu’il se propose d’alimenter ce blog, en livrant ses impressions et commentaires quant au développement des nouvelles technologies au sein des structures publiques de tourisme.

AUCUN COMMENTAIRE