Et oui, c’est cette semaine que les inscriptions vont s’ouvrir, avec un programme dense comme chaque année, qui débutera le mardi 15 octobre en début d’après-midi pour s’achever le jeudi 17 en milieu d’après-midi.

En plénière d’ouverture, du changement, puisqu’on ne débutera pas avec l’habituel baromètre de Guy Raffour. Mais pas d’inquiétude, Guy sera bien présent, avec une conférence dans le grand amphi sur la première séquence d’ateliers de 11h30. Objectif : donner plus de temps à Guy qui était un peu trop contraint avec les 35mn de la plénière, d’autant que cette année, son baromètre s’étoffe encore avec l’aspect environnemental.

L’environnement, c’est justement ce dont nous parlerons en ouverture. Vous étiez nombreux à avoir réagi suite au Manifeste qui a conclu la précédente édition, et à vous mobiliser concrètement et mettant en oeuvre, chacun à son niveau, de nombreuses actions. Cette première plénière sera donc l’occasion de mettre en avant tous les sujets sur lesquels les destinations se sont investies au cours de cette année. On compte d’ailleurs sur vous pour nous permettre de densifier notre tour d’horizon, donc si vous avez déployé des actions en la matière, partagez-les nous à travers ce petit formulaire : https://rencontres-etourisme.fr/tes-actions-pour-lenvironnement/

Après la Belgique, la Suisse, le Québec, Copenhague et l’Islande, notre guest star internationale cette année sera I Amsterdam. Longtemps pris en exemple sur sa démarche de marketing territorial qui a inspiré de nombreuses destinations, Amsterdam s’est confronté au fameux surtourisme et au ras-le-bol de ses habitants d’un tourisme trop envahissant, trop peu respectueux. Changement de cap donc, avec un quasi abandon de la promotion pour un recentrage sur la gestion de la destination, de ses flux, de ses touristes, de l’aérien comme de l’hébergement. Un témoignage qui nous plongera de plain-pied dans l’évolution du rôle et des missions des Organismes de Gestion de Destination.

Toujours en plénière, le mercredi après-midi sera l’occasion de faire un point sur les grandes évolutions technologiques qui vont bouleverser notre univers touristiques avec Sophie Lacour, d’Advanced Tourism. Si nos dernières éditions ont largement mis en avant le retour et la nécessité d’un contact humain toujours plus personnalisé, il nous apparaissait important de replacer au centre de nos débats les nouveaux produits et services qui commencent à poindre dans l’hôtellerie, chez les voyagistes et autres grands acteurs qui investissent le sujet. Et ce sera juste après le traditionnel Startup Contest ; si tu veux postuler, ça se passe à travers ce formulaire !

Le jeudi, après les classiques 15mn chrono de la fin de matinée, la plénière de conclusion, comme l’an dernier, permettra de débattre de notre rôle et de nos actions sur plusieurs sujets concomitants : les nouveaux modes de management, le bien-être au travail, l’égalité homme-femme… De vastes sujets qu’un petit groupe de travail commencent à explorer pour échanger avec vous, et on l’espère, semer des graines que nous pourrons à nouveau observer l’an prochain.

Côté ateliers, toujours quatre série de 6-7 thématiques, autour de conférences, débats mouvants, battles, retours d’expérience, focus, mains dans le cambouis, plein air… On peaufine encore le tout, notamment les descriptifs avec les différents intervenants et animateurs, ils arrivent au fur et à mesure sur le programme en ligne.

Mais en vrac, on évoquera évidemment les grandes annonces et l’évolution de la galaxie Facebook, le format de plus en plus prégnant des stories, l’importance du son, de l’événementiel, la commercialisation, la VR, les transports innovants, le smart tourism avec OnlyLyon, lauréat du prix Européen 2019, les nouveaux projets et positionnement d’Auvergne Rhône-Alpes Tourisme… Pas de quoi s’ennuyer, le plus dur comme d’habitude sera de faire des choix !

L’aspect festif et convivial devrait être à nouveau au rendez-vous, avec toujours la soirée du mercredi, nos bars de destination (n’hésite pas à candidater si cela t’intéresse d’en tenir un !), un nouveau DJ, et un “Burger Quizz” participatif à 22h qui viendra prendre le relais de la trop épuisante Conf’ Pompette qui avait eu raison d’un grand nombre d’intervenants (et animateur…) les deux dernières années. Et nouveauté cette année, l’Office de Tourisme de Pau propose à ceux qui le souhaite un repas commun pour ceux qui seront là le mardi soir. Point important, il n’y aura que 140 places de disponibles, premiers inscrits, premiers servis !

Grande nouveauté d’ailleurs pour le mardi après-midi, qui est l’occasion de tester de nouveaux formats de rencontres. Après deux années à mettre en relation startups et destinations, nous aurons le plaisir d’accueillir cette année la première édition du Wonder France Festival

Le Wonder France Festival est un nouveau festival de vidéos en ligne dédié à la promotion du tourisme en France. Il s’appuie sur les créations des internautes (User Generated Content) pour constituer une offre unique de vidéos originales valorisant le patrimoine français. Grâce à son réseau de partenaires et des actions marketing ciblées , le Wonder France Festival diffusera ses vidéos auprès d’une large audience nationale et internationale. Il ambitionne de devenir la première source de contenus vidéos touristiques dédiée à notre territoire et un levier de professionnalisation pour les vidéastes du secteur.

Un jury de professionnels sélectionnera les récipiendaires des neuf différents prix qui seront remis le mardi en fin d’après-midi. Une belle occasion de découvrir de belles vidéos de destinations, et pourquoi pas des vôtres !

Nous profiterons d’ailleurs de la présence de ces professionnels chevronnés pour tenir une conférence sur les divers sujets liés à la vidéo le mardi après-midi, de 15h à 17h, en pré-séance de la remise des prix. Et bien évidemment, qui dit cérémonie dit cocktail ! Et pour cela, nouveauté également de cette année, nous proposons une ouverture anticipée du Forum de l’Innovation, avec l’apéro des exposants. Deux heures de plus au-delà des deux journées qui suivent pour découvrir les nombreux stands dans un contexte convivial !

Enfin, si nous ouvrons ces rencontres et garderons dans de nombreux ateliers comme fil directeur l’environnement, il était bien évident que l’organisation ne pouvait s’absoudre d’une réflexion un peu plus poussée sur son impact. Nous menons actuellement un audit avec un cabinet, élaborons des cahiers des charges vis-à-vis du Palais Beaumont, du traiteur, de façon à être le plus aligné possible : pas de plastique, des produits locaux, et aussi des menus spéciaux sans gluten ou végé à nous indiquer lors de votre inscription en ligne, et plein de petites bricoles sur lesquelles on réfléchit encore. On vous recommande par ailleurs de privilégier le train, et bien entendu le covoiturage : on a opté cette année pour la plate-forme Togetzer, n’hésitez pas à vous y inscrire sur l’événement spécifiquement créé.

On cale aussi les derniers aspects sur la forme, de l’accueil, des différents espaces, des rendez-vous, avec on l’espère, une satisfaction accrue de nos participants… On remet d’ailleurs en place la parrainage entre “petits nouveaux qui débarquent” et “grands anciens qui connaissent par coeur” histoire que tout le monde puisse vite et facilement s’intégrer dans l’ambiance (ça aussi, ça se passe sur l’inscription en ligne). On vous raconte toutes ces petites bricoles très vite sur le site qui va être mis à jour au fur et à mesure, et bien sûr dans les news d’actu qui vont arriver régulièrement dans vos emails.

Allez, préparez-bien votre logistique, on s’occupe du reste et on espère vous retrouver nombreux à Pau les 15, 16 et 17 octobre !

PARTAGER
Article précédentDupés ? Soumis ? Surtout conformistes
Prochain articleLâchons Instagram et voyageons !
Ludovic a démarré sa carrière en Auvergne, à l’Agence Régionale de Développement, puis dans un cabinet conseil sur les stratégies TIC des collectivités locales. Il a rejoint en 2002 l’Ardesi Midi-Pyrénées (Agence du Numérique) et a plus particulièrement en charge le tourisme et la culture. C'est dans ce cadre qu'il lance les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel dont il organisera les six premières éditions à Toulouse. À son compte depuis mai 2011, il est Consultant etourisme, intervient sur de nombreux séminaires, manifestations et congrès, accompagne des structures sur leur stratégie, en AMO, ou en formation. Il organise les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel pour le compte d'UNITEC et la Région Nouvelle Aquitaine à Pau, après les avoir initiées à Toulouse. En 2013, il co-fonde avec ses associés et blogueurs Pierre Eloy et François Perroy la société Agitateurs de Destinations Numériques, initiatrice des concepts d'Internet de Séjour, de Secrets Locaux et de Conciergerie de Destination. C’est à partir de ce travail quotidien qu’il se propose d’alimenter ce blog, en livrant ses impressions et commentaires quant au développement des nouvelles technologies au sein des structures publiques de tourisme.