azendoo2Eh oui, j’ai encore imposé à mon équipe un nouvel outil de gestion du travail en équipe, au moins le 5ème en 3 ans. Oui oui, je sais, c’est dur et cruel ! Mais cette fois, ô joie,  j’ai l’impression que tout le monde l’adopte avec plaisir !  Vive  Azendoo.

J’avais déjà exploré pour vous Wunderlist, Do, Trello, Droptask et quelques autres. Tous intéressants et pratiques, mais chacun avec quelques inconvénients liés aux limites de la version gratuite (Wunderlist et Droptask) ou de fonctionnalités de l’interface (Trello).

Je continue donc ma saga des gestionnaires de projets en ligne avec ma dernière découverte inopinée au détour d’une page web et adoptée presque instantanément. Et surprise, à l’instar d’Hubic présenté hier par Sébastien, Azendoo est aussi un service français remarquable qui s’inscrit parmi les plus malins et performants parmi une multitude d’offres existantes. Et en plus c’est une boîte de Bordeaux, ce qui va encore accentuer le tropisme aquitain de ce blog 😉

Alors pourquoi cet engouement au delà du cocorico national ? Pour plein de raisons que je vais essayer de résumer en quelques lignes  :

Un outil bien pensé autour de la notion de travail en équipe…

Dans le travail en équipe, il paraît que nous passons presque la moitié de notre temps à organiser, communiquer, partager avec les collaborateurs du projet ! Azendoo permet d’optimiser ce temps grâce à un service efficace.

Azendoo

Vous créez des “Espaces de travail”, dans lesquels vous mettez en place des “Sujets” qui regroupent les “Tâches”. Dans le menu de gauche, vous pouvez choisir de voir tout, un espace de travail ou uniquement un sujet. Au centre, vous pouvez choisir de voir les tâche sous forme de planning ou de liste classique. Et bien sûr, vous pouvez déplacer les tâches dans la planification par simple glisser-déposer !

À cette organisation des tâches correspond une organisation des équipes : chaque espace de travail est affecté à une équipe, pour chaque sujet sont définis les membres de l’équipe concernés, et chaque tâche est assignée à des personnes membres du sujet. Super efficace !

Azendoo (2)

Pour une tâche vous retrouvez les infos classiques avec quelques astuces qui font une réelle différence :

  • dans le descriptif, vous pouvez inscrire des sous-tâches sous forme de cases à cocher
  • on distingue la planification de l’échéance de la tâche : vous pouvez planifier la réalisation de la tâches pour une semaine donnée et lui fixer une échéance très précise. Vous pouvez aussi inscrire une tâche “À organiser” sans échéance particulière… Souple et pratique !
  • vous pouvez transformer un mail en tâche simplement en le transférant à l’adresse task@azendoo.com
  • etc.

… qui s’appuie sur les principaux outils de partage en ligne au lieu de les réinventer…

Azendoo s’interface déjà entre autres avec Google Drive et Dropbox pour pouvoir associer des fichiers déjà en ligne. On peut également mettre n’importe quel document en fichier attaché à une tâche. L’interface avec Evernote peut aussi s’avérer très pratique pour transformer ses notes en tâches (pas testé).

… qui s’embarque sur votre mobile…

L’application Android est simple, fluide et efficace… Je suppose qu’il en est de même sur Iphone et Ipad… 😉

… qui permet déjà de fonctionner en version gratuite…

Peu de limites à la version gratuite. Le nombre de projets ainsi que le nombre de participants est illimité ! Vous disposez déjà d’un espace de stockage de 10 Go…

… qui reste abordable en version payante

4€/mois et par utilisateur (Droptask pour ne citer que lui est à 6,5€/mois)…

 

Bon ben nous on a adopté Azendoo très vite. Chacun l’a apprivoisé très rapidement et semble conquis.  À vous de vous faire une idée.

 

 

PARTAGER
Article précédent25 Go de stockage en ligne gratuit, non fliqué et français… Hubic !
Prochain articlePépites pour iPad (#015) : Presentation Recorder : mettez une voix sur vos présentations !
Paul FABING est directeur du pôle qualité de l'accueil à l'Agence d'Attractivité de l'Alsace (AAA). Architecte de formation, ancien consultant tourisme, chef du service Tourisme de la Région Alsace et directeur de RésOT-Alsace (Réseau des offices de tourisme), il occupe cette fonction depuis 2015. Entre autres missions, l'AAA est propriétaire, gestionnaire et animateur du système d’information touristique alsacien qui consolide l’ensemble des informations recensées par les OTSI et de nombreuses structures partenaires. Plus de 220 sites touristiques institutionnels et publics alsaciens (la totalité en fait), beaucoup de sites nationaux publics et privés, la plupart des éditions papier, les actions de promotion et les outils mobiles s’appuient sur cette base de données pour offrir aux touristes des services fondés sur la même information. Ainsi les OTSI, coordonnés par l'AAA, se sont placés au cœur de la problématique touristique alsacienne et occupent une place prépondérante dans le développement de l’etourisme. Promis, il s’efforcera de ne pas rédiger en Alsacien, et apportera sans doute un petit vent d’est rafraîchissant dans ce blog (les Alsaciens ne sont pas aussi sérieux qu’il n’y paraît…). L’extranet du RésOT-Alsace Alsace. Email : pfabing at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots).