15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

WeNR : l’outil pour analyser l’empreinte environnementale de son système d’information

Publié le 27 juin 2022
4 min

Vendredi on vous parlait stockage éthique et aujourd’hui on vous propose d’aller plus en profondeur et de parler du système d’information responsable. Le Système d’Information (SI) c’est l’ensemble des ressources et des dispositifs de l’entreprise permettant, de stocker, traiter et diffuser toutes les informations essentielles au bon fonctionnement de cette entreprise. Quand on engage une démarche de numérique responsable, il est important de connaître l’impact de ce système d’information, l’Institut du Numérique Responsable (INR) de la Rochelle a développé « WeNR » un outil permettant de mesurer et d’analyser son empreinte, découvrons-le ensemble.

WeNR, un outil de mesure de l’empreinte environnementale de votre système d’information

Cet outil à été réalisé en partenariat avec les Instituts Numérique Responsable, La Rochelle Université et l’Ecole d’Ingénieurs Généralistes. Il a pour objectif de permettre à toute organisation (qu’elle soit une entreprise, université, collectivité, association, etc.) de comprendre où se situent les impacts de son Système d’Information en mesurant les émissions de gaz à effet de serre (GES) de ce dernier ainsi que d’évaluer le niveau de maturité numérique de l’organisation. Le tout en se basant sur les trois piliers du développement durable et en respectant la démarche People, Planet, Prosperity.

Concrètement le WeNR prend la forme d’un fichier tableur à télécharger puis à remplir par l’organisation intéressée. Différentes questions et indications permettent de vous guider tout au long de l’exercice afin de permettre au plus grand nombre d’évaluer son SI sans pour autant avoir un niveau de connaissance élevé sur la thématique. Une fois le fichier rempli, il faut le renvoyer à l’INR via le formulaire mis à disposition sur leur site afin de calculer les résultats individuels et collectifs de l’analyse. Cet outil est en accès libre, ouvert sur des sessions de 2 à 3 mois et ainsi actuellement accessible jusqu’à la fin juillet. Prochainement deux autres versions sont prévues en développement : WeNR Light et le WeNR Plus.

Sans pour autant rentrer dans le détail (et tout en sachant que la méthodologie de travail est entièrement détaillée sur le site internet) les données utilisées pour le calcul proviennent de différentes sources ouvertes dont : le bilan GES de l’ADEME, le programme ENERGY STAR, les données des fabricants concernant les émissions de GES de leurs équipements. L’analyse mêle à la fois des facteurs quantitatifs permettant d’analyser l’impact et des facteurs qualitatifs permettant d’évaluer le niveau de maturité.

Retour sur les conclusions de weNR 2021

Une première version avait été lancée en mars 2021. Elle a permis à 75 organisations participantes (82% de France, 11% de Belgique et 7% ee Suisse) d’analyser l’impact de l’utilisation de leur système d’information. Cela représente plus de 5 millions d’appareils pour plus de 1,3 million d’employés européens. Les structures ayant engagé cette démarche étaient essentiellement des structures déjà engagées dans le numérique responsable puisqu’elles ont mis en place des actions (à 87%) depuis plus de 3 ans et 4 mois et disposent même à 83% d’un référent sur le sujet.

Au niveau des apprentissages de l’étude, concernant l’empreinte carbone d’un utilisateur, on se rend compte qu’elle représente 265 kg CO2e par an et qu’il faudrait planter 66 arbres pour la compenser.

Au niveau des équipements, on se rend compte que la phase de fabrication est responsable, à elle seule, de 87% des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) des structures participantes. En ce qui concerne les équipements, peu d’entre eux sont achetés reconditionnés (7%) ce qui pourrait constituer un axe d’amélioration permettant d’éviter les impacts de fabrication. En revanche, un point positif est que la durée de vie de ses équipements a tendance à s’allonger avec une moyenne de 7 ans pour les écrans et équipements réseaux et 4 ans pour les smartphones et tablettes. Des moyennes supérieures aux moyennes mondiales et qui pourraient encore être améliorées en mettant en place une politique de seconde vie qui actuellement concerne seulement 34% des appareils.

Enfin, une fois toutes les thématiques de WeNR analysées, on se rend compte que les structures participantes ont finalement un bon niveau de maturité numérique avec un score moyen de 59%. On observe que les organisations agissent plus particulièrement sur le durée et fin de vie de leurs équipements, la gestion des centres informatiques ainsi que l’optimisation des impressions. Pour compléter ses actions, l’INR recommande d’agir en y ajoutant l’élaboration d’une stratégie de numérique responsable ainsi que l’écoconception de ses supports.

Parmi les conclusions de cette étude, on peut retenir que le secteur d’activité, l’organisation et le taux d’équipement des collaborateurs sont trois facteurs qui influencent fortement l’empreinte environnementale d’une structure. Ainsi en tout logique, une entreprise qui partage ses équipements aura moins d’impact qu’une entreprise qui individualise les équipements de ses collaborateurs. Vous pouvez retrouver la totalité de l’analyse dans le rapport WeNR 2021. Et si, à votre tour, vous voulez analyser l’empreinte de votre SI, vous savez ce qu’il vous reste à faire 😉

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
41 articles
Dans la lignée de mes engagements personnels, j'accompagne au quotidien, les offices de tourisme vers un tourisme plus durable. Au sein de la MONA, mon terrain de jeu s'étend sur tout le Sud Ouest que j'aime arpenter et connaître dans les moindres détails. Toujours à la recherche d'inspiration, de partage et d'apprentissage, je suis à votre dispo pour échanger autour de mes sujets de prédilection (durable, communication, numérique, elearning et [...]
Voir les 0 commentaires
Également sur etourisme.info