15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Vers la fin des visiteurs ? [MAJ]

Publié le 27 octobre 2010
3 min

A la grande époque des mini-sites (thématiques, ludiques, mono-fonctionnels etc.) l’essaimage de l’audience pouvait être contrôlé par un simple cumul de statistiques des visiteurs. Aujourd’hui le web est entré dans l’ère des sphères, résultat du développement de l’internet mobile, de la multiplication des services web 2.0 (sous forme de widgets) et de l’explosion réseaux.
Je parle de sphères car ces 3 points ont créé des poches d’internautes dont il est difficile de quantifier leurs activités sur le web avec un seul et unique outil ou un seul et unique indicateur.
L’interaction entre ces sphères est par ailleurs plutôt limitée (on commente dans Facebook, on consulte ses RSS dans Netvibes…) et elles représentent des usages très différents de l’internet (en mobilité on va à l’essentiel…). Il va falloir s’y faire, la notion de visiteur va devenir une indication comme une autre en terme d’audience « etouristique ».

Quelques exmples récents de cette non communication des sphères :
* « Twitter »:http://twitter.com/#!/etourismeinfo avec *Preview* permet de voir la plupart des médias directement dans la page sans avoir à sortir du site
* Malgré le multitâche, les applications iPhones font tout pour nous empêcher de les quitter (toujours plus de fonctionnalités, visualisation de pages web directement dans les applications etc.)
* « Scribd »:http://www.scribd.com/ (qui permet de faire notamment des brochures électroniques) intègre petit à petit les service « d’Apture »:http://blog.apture.com/tag/scribd/ pour rester encore plus longtemps devant les publications

Pour essayer de lire votre activité dans les sphères voici quelques trucs, astuces ou éléments à savoir que je peux vous conseiller.

**Du côté de la mobilité**
Depuis peu, Google Analytics propose un kit pour les développeurs afin d’intégrer sur iPhone et Android Phones les marqueurs essentiels à la récolte des données liées à l’utilisation de vos applications.
« Pour en savoir plus »:http://code.google.com/intl/fr-FR/mobile/analytics/docs/

**Du côté des services 2.0**
L’utilisation de services pro de « lecteurs de publications en ligne » comme *Issuu* permettent de connaître le nombre de lecteurs des vos brochures ! C’est tout aussi intéressant si ce n’est plus que le traditionnel nombre de téléchargement des pdf.

Utilisez Feedburner ou marquez vos flux RSS (avec Google Analytics par exemple) pour connaître le nombre d’abonnés, les liens cliqués, les sites qui reprennent les flux etc.
« Feedburner »:http://feedburner.google.com vient d’ailleurs de sortir une nouvelle version avec des stats en temps réel !


*[MAJ]*
Youtube et Viméo proposent des stats sur les vidéos hébergées chez eux.
Youtube par exemple permet de connaitre l’origine de consultations : via le lecteur intégré, via une vidéo similaire, via un mobile, suite à une recherche sur YouTube ou sur un site web externe.

Enfin, Google Adresses permet d’avoir une idée du nombre de consultation de votre profil suite à des recherches cartographiques.

**Du côté des réseaux sociaux**
Les raccourcis d’urls dont on vous parle régulièrement offrent de données statistiques très intéressantes : nombre de clics, nombre de reprise de l’url, nombre de conversation Twitter qui mentionnent l’url, provenance géographique des utilisateurs de ces urls…
Testez « Goo.gl »:http://Goo.gl ou « Bit.ly »:http://bit.ly par exemple.

Des outils de simplification de partage web comme « Addthis »:http://www.addthis.com/help/analytics-overview ou *Sharethis*, si vous utilisez un compte (gratuit) permettent de suivre les actions des internautes. Vous saurez via ces sites et via Google Analytics (et le suivi d’évènements) : quelles sont les pages partagées, les modes de partage, quels liens sont repris dans les réseaux etc.

Enfin, Facebook devrait faire à lui tout seul l’objet d’un billet, sachez qu’avec « Facebook Insights »:http://www.facebook.com/help/?page=1030 vous pourrez avoir des informations bien utiles.

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
92 articles
Né en 1978 à Epinal, Benjamin Bastien vit en Aquitaine depuis 1995. Il a développé une connaissance approfondie des systèmes de gestion de bases de données tournés vers la diffusion sur terminaux mobiles. Titulaire d’un DESS en Aménagement et gestion des stations touristiques il a très vite intégré à ses problématiques de recherche l’impact des nouvelles technologies de communication sur le secteur. Il a également une bonne pratique les politiques [...]
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info