15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Un wifi sinon rien

Publié le 8 février 2011
2 min

Le développement de l’Internet mobile s’accompagne d’une question essentielle pour les destinations : quelle accessibilité sur mon territoire?
On sait que les offices de tourisme voire les collectivités locales n’ont pas ou peu de poids sur les infrastructures de téléphonie, et que, au cours de la prochaine saison, on peut craindre que les pylones 3G connaissent des sacrés pics de fréquentation, voire des saturations comme en août dernier sur la « côte Atlantique »:http://www.sudouest.fr/2010/08/14/ruee-sur-les-ondes-au-cap-ferret-161072-757.php.
L’autre solution est donc de développer au maximum l’accès au wifi sur le territoire touristique. Que ce soit dans les hébergements, de façon gratuite, mais aussi dans les lieux publics de la station.

Le bon exemple en la matière nous vient de Suisse, de la station de « Crans Montana »:http://www.crans-montana.ch, que nous présentions en « avril dernier »:https://www.etourisme.info/article/1113/les-cracks-de-crans-montana. L’office de tourisme propose ainsi depuis décembre 2010 un réseau wifi gratuit dans notre station. Crans-Montana Tourisme vient de signer un contrat avec GEspot, une association genevoise sans but lucratif dont l’objectif est de développer une infrastructure de communication gratuite. Concrètement, les prestataires intéressés mettent une partie de leur bande passante à disposition gratuite des clients, grâce à un boitier ad hoc. Les hotspots ainsi équipés sont répertoriés sur une « google maps »:http://auth1.spot.crans-montana.ch/hotspots_map.php et identifiés par un visuel (ci-dessous) :

Pour promouvoir cette initiative, la station de Crans Montana a sponsorisé début février un congrès réunissant 1000 participants à Genève. « Lift »:http://liftconference.com/. Dans le centre des congrès, des bornes mobiles siglées Crans Montana diffusait le wifi; il s’agit d’un boîtier muni d’une carte sim à pré-paiement permettant de capter Internet par le réseau GSM (3G) et de se connecter par la suite avec un ordinateur (ou mobile) par le wifi.

Pourquoi une telle opération de promotion? La réflexion de la station helvète est intéressante : _les participants (1000 pers.) viennent d’horizons variés (secteur privé, start-up, monde académique, …). Un conférencier est comme un touriste: quand il passe la frontière, il désactive son roaming pour ne pas risquer des frais élevés de communication. La seconde chose qu’il cherche est un accès WiFi, moyen le plus efficace de rester connecté avec ses contacts dans d’autres partie du monde. Pour Crans-Montana, offrir l’accès WiFi un moyen très efficace faire la promotion de sa marque._

Autre exemple de progression du wifi dans le tourisme, qui nous arrive de Creuse, et qui a été présenté à l’occasion de la « journée technique etourisme des Eyzies »:http://www.aquitaine-mopa.fr/spip.php?article684 par Aline Gorsse de l’ADT de la Creuse.
Dans ce département, le Conseil Général aide à l’installation de la connexion au réseau Internet haut débit DORSAL(*) par WiMax, satellite et Wifi dans les hébergements touristiques. Manière que le gite rural le plus éloigné d’un noeud ADSL dispose malgré tout d’une connexion Internet satisfaisante.
Témoignages d’hébergeurs ci-dessous :

Et chez vous, y’a-t-il de bonnes initiatives pour promouvoir le wifi gratuit?

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
759 articles
Jean Luc Boulin est consultant en tourisme : Intervention auprès des élus et des prestataires touristiques, coaching, accompagnement des équipes et des directions sont ses principaux champs d'intervention. Avec deux exigences : se mettre à la place du client et oser l'innovation. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin a dirigé la MONA [...]
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info