15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Tablettes : l’appli google qui tue

Publié le 15 décembre 2011
3 min

La grande question de cet hiver dans les équipes d’offices de tourisme, c’est : quand allons-nous enfin installer des iPad dà l’accueil? D’accord, mais des tablettes numériques, pour quoi faire? Pour que le jeune public en visite à l’office  puisse jouer au Game Center? Ou tout simplement pour laisser à voir aux visiteurs un site web inadapté au séjour touristique et à la consultation sur tablettes…
Alors qu’il y a tant de belles choses à faire dans l’internet de séjour! Et notamment la possibilité de proposer une application de séjour, comme l’office de tourisme de Biscarrosse (cf. Le papier de Pierre sur cette performance ).
Certes mais ce type de solution demeure onéreuse et n’est pas à la portée de chaque office de tourisme. Or, dans la hotte du Père Noël, la tablette 10,1 pouces va arriver. C’est là que Google Currents arrive : la nouvelle application de Google ressemble à Flipboard, cette application de lecture de flux spécialement conçue pour iPad, et maintenant pour iPhone. La limite de Flipboard, outre le fait qu’elle ne fonctionne que sur les engins Apple est qu’il s’agit uniquement d’une application de lecture.

Or, avec Google Currents, vous aurez droit à un mode éditeur, qui va permettre de customiser votre application.  Avec cette application, Google permet de s’appuyer sur les flux RSS pour fabriquer quelque chose de plus sexy, et totalement adaptable  l’univers des smartphones et des tablettes. En clair, cela permet, à partir du flux RSS de votre site internet, de votre chaine Youtube, ou de votre galerie Flickr. Le résultat est sympa, comme le montre cette copie d’écran, réalisées par Max la Bidouille, super ANT du Pays Médoc!

 

Comme dirait Pierre, touristiquement parlant, quelle est l’utilité d’une telle application?

Vous pourrez proposer aux visiteurs de votre territoire, équipés de smartphones ou de tablettes Androïd et Apple, de s’abonner à votre application Google Currents. Vous aurez bâti cette application à partir de différents flux RSS du territoire.

Vous pourrez également installer l’appli sur les tablettes présentes à l’accueil de l’office de tourisme, et proposer à vos hébergeurs d’en disposer pour proposer un outil d’accueil supplémentaire (les animations du jour sur un iPad au petit-déjeuner, plutôt sympa, non?)

Les avantages de Google Currents qui ont déjà été repérés par Max la Bidouille :

  • on est sur des contenus synchronisés, ce qui signifie qu’on met à jour sur le wi-fi chez soi ou sur une borne, et ensuite on peut consulter son mag en mode déconnecté…
  • on est sur un outil transplateformes (Apple-android, tout du moins), on a donc là quelque part la possibilité de se faire une petite appli qui est indépendante de la plateforme, sans développement complémentaire !
  • on peut recouper en un point des contenus issus de différents blogs, sites, plateformes de partages, etc : j’imagine là des fiches de randonnées ou sur des monuments qui seraient ainsi particulièrement riches !
  • dernier point : la collaboration est possible !!! On peut en effet nommer plusieurs administrateurs du magazine !!!

Quelles sont les limites de Google Currents? :

  • La première, et non des moindres, c’est que l’application n’est pas encore sortie en France. Ce qui veut dire qu’il faut bidouiller pour la télécharger. La technique pour nos lecteurs impatients : pour Apple, il est nécessaire d’avoir un compte sur l’appstore US. Pour Androïd, vous trouverez le fichier ici. (il suffit de le mettre sur son téléphone et de double cliquer dessus, ça lance l’installation.
  • Il subsiste quelques limites sur le contenu. Par exemple, sur Youtube on doit ajouter la chaîne, mais pas une playlist en particulier.
  • Evidemment on reste sur des fonctionnalités « magazine », et Google Currents ne remplacera pas une application d’accueil développée par une agence spécialisée. Mais coté budget on passe de plusieurs milliers d’euros à rien du tout.

En attendant que Google Currents sorte en France, je vous laisse regarder la vidéo de présentation :

 

 

Je partage l'article
Voir les commentaires
3
762 articles
Jean Luc Boulin est consultant en tourisme : Intervention auprès des élus et des prestataires touristiques, coaching, accompagnement des équipes et des directions sont ses principaux champs d'intervention. Avec deux exigences : se mettre à la place du client et oser l'innovation. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin a dirigé la MONA [...]
Voir les 3 commentaires
Également sur etourisme.info