15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Premier bilan des #ET9

Publié le 7 octobre 2013
5 min

Dix jours déjà que ce sont terminées les 9èmes Rencontres Nationales du etourisme institutionnel à Pau, l’occasion de revenir un peu sur quelques éléments marquants et de tracer quelques perspectives.

Tout d’abord, pour ceux qui sont passés à travers cette fin de semaine dernière, nous avons déposé sur Slideshare l’ensemble des interventions des ateliers (hormis celui d’Olivier Andrieu sur le référencement naturel qui sera adressé seulement, à sa demande, aux personnes ayant participé à cet atelier…par crainte de pillage… Olivier semble avoir d’ailleurs mentionné que les réseaux sociaux n’aidaient en rien le référencement naturel, ce qui peut paraître bizarre quand on lit les déclarations de Google himself sur le sujet ?!), ainsi que les vidéos de l’ensemble des plénières et des trois ateliers s’étant déroulés dans le grand amphithéâtre.

Un clin d’oeil amical également à l’exposant Zooomez qui a mis à disposition son reportage 360°, dont la photo de groupe réalisée le soir du mercredi, où vous pouvez vous tagger via un Facebook Connect, dont la viralité donnera sûrement quelques idées à certains d’entre vous…

Les Trophées remis ont récompensé Brive et sa stratégie d’animation sociale autour de la moustache pour le jury composé des intervenants lors des ces Rencontres, l’Alsace pour le prix remis par We Like Travel concernant l’animation des réseaux sociaux, et enfin Mulhouse et Kaysersberg pour Jaienvie.de selon les participants. Ces derniers vous proposent d’ailleurs de suivre la vie intime du Trophée sur une page Facebook dédiée, où vous pourrez par exemple découvrir qu’il était ce samedi avec Sébastien Ogier, Champion du Monde de Rallye…

Il est encore trop tôt pour tirer toutes les conclusions de l’enquête de satisfaction (on attend toujours plus de retours de votre part !), mais voici déjà quelques points qui nous posent questions, avec des pistes à envisager pour les #ET10 :

  • nous n’avons toujours pas trouvé la bonne « carburation » pour les déjeuners, le buffet semble être la bonne option pour faciliter les échanges, mais on a faim ! De ce point de vue, le pique-nique collaboratif improvisé le soir de la Journée Nationale des ANT se déroule toujours mieux, un comble ! Au moins un repas assis sur les trois est demandé, et une meilleure disponibilité, une plus grande rapidité des buffets incontournable, on va devoir rebriefer le traiteur…
  • certains d’entre vous nous ont fait part du fait que les pauses, pour les déjeuners et entre sessions étaient souvent trop longues. La difficulté de donner satisfaction à notre public d’exposants qui souhaitent disposer de temps pour rencontrer les participants, mais aussi la demande de nos participants des années précédentes d’avoir des temps d’échanges informels plus conséquents nous avaient conduit à opter pour ce découpage, on le reverra probablement l’an prochain pour trouver un juste milieu.
  • renouveler les retours d’expériences, les témoignages, les expertises, n’est pas chose aisée, mais vous êtes un certain nombre d’ores et déjà à nous en faire la remarque. Nous avons mis en place un LabET, depuis deux ans maintenant, afin de rassembler une trentaine d’anciens participants de divers horizons pendant deux jours qui cogitent quelques mois en amont sur les thématiques et les intervenants. Je crois qu’à l’instar de certaines grosses manifestations, nous allons passer par un appel à participation bien en amont, permettant à chacun de « postuler » pour intervenir lors des #ET10, car il est vrai que même à travers cette veille collaborative, on passe forcément à côté de projets et de thèmes intéressants.
  • Une piste à explorer consisterai également à ajouter une série d’ateliers le premier matin, en débutant un peu plus tôt, en rabotant la première plénière et les pauses (y compris déjeuner) pour que vous repartiez avec encore plus de contenus. Il est vrai que de nombreux ateliers s’assimilent davantage à des conférences, mais il devient difficile d’avoir un échange type atelier lorsque l’on est plus de 40 à y assister, ce qui a été le cas de l’ensemble.

Bref, des remarques pertinentes que nous partageons, des pistes pour faire évoluer les #ET10 dans le bon sens et encore une fois, plus vous vous exprimerez, sur le positif comme le négatif, plus nous pourrons nous adapter au plus grand nombre. Vous êtes bien placés pour connaître ce biais des enquêtes où dix remarques similaires peuvent vous enjoindre à apporter une modification importante alors que 500 autres ne se sont pas exprimés sur le sujet car elles en étaient satisfaites…

S’il y a un sujet qui a provoqué de nombreux retours, c’est bien celui de la commercialisation. Traité un peu tardivement après une longue journée, les divers témoignages ont suscité de nombreuses réactions, et notamment celui d’Alain Larouche, des Cantons de l’Est au Québec, qui réaffirmait encore vendredi sur Facebook sa position sur le sujet. Cela a déjà donné lieu à quatre billets émanant de consultants dont la prises de position sont pour le moins tranchées : Thomas Yung, qui s’inquiète clairement de la tournure prise par les évènements, Guilain Denisselle, dans un style beaucoup plus incisif, et un peu manichéen, ou notre cousin outre-atlantique Frédéric Gonzalo qui s’interroge sur nos gesticulations, et les chances réussite de Fairbooking, et plus récemment, Alexis Mons, qui pratique l’analogie entre Amazon et Booking, libraires et hôteliers. Le sujet passionne, comme en témoigne cet article dans le blog SOSConso du Monde, où le nombre de commentaires donne une idée de la maturité.

 Nous avons donc décidé au sein du blog de vous partager nos réflexions communes sur ce sujet, à travers une série de quatre billets écrits à plusieurs mains, selon le plan suivant :

  1. Présentation des OTAs : qui sont-elles, ce qu’elles font en général et leurs pratiques majeures ;
  2. Les OGD et leurs pratiques/problématiques commerciales : pourquoi commercialiser et que commercialiser ;
  3. Les initiatives territoriales, privées, partenariats public privé qui sortent de l’ordinaire ;
  4. Notre prise de position avec des recommandations pratiques, les éléments différenciant qui pourraient vous permettre de dire et d’assumer devant vos élus, vos sociopros, j’y vais ou je n’y vais pas sur tel sujet.

Tout un programme, on s’y colle dès maintenant pour produire tout cela sous quinzaine, en mode collaboratif, avec vos idées et témoignages en commentaires bien sûr !

Je partage l'article
Voir les commentaires
4
369 articles
Ludovic a démarré sa carrière en Auvergne, à l’Agence Régionale de Développement, puis dans un cabinet conseil sur les stratégies TIC des collectivités locales. Il a rejoint en 2002 l’Ardesi Midi-Pyrénées (Agence du Numérique) et a plus particulièrement en charge le tourisme et la culture. C'est dans ce cadre qu'il lance les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel dont il organisera les six premières éditions à Toulouse. À son compte depuis [...]
Voir les 4 commentaires
Également sur etourisme.info