15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Parce que le tourisme, « c’est quand même de l’économie ! »

Publié le 31 mai 2021
5 min

La consommation hyperlocale de ces derniers (longs) mois a surtout vu l’explosion de la demande de randonnées. Une directrice d’un OT belge me confiait récemment que son office avait connu une croissance de 170% des ventes de cartes de randonnées par rapport à la période pré-Covid19 ! Il est vrai que la consommation touristique est devenue compliquée pour le client: difficulté de se restaurer, impossibilité de boire un verre entre amis dans un bistro, lieux de visites fermés,… Bref, la randonnée s’est imposée comme « valeur refuge » comme on dit dans les cénacles économiques. Le problème, c’est qu’un touriste qui se balade sur nos sentiers, ce n’est pas forcément un touriste qui contribue à l’économie touristique; c’est même parfois tout l’inverse quand certains sites naturels sont pris d’assaut par des visiteurs peu scrupuleux qui laissent les lieux dans un état pitoyables: masques usagés, déchets divers, fragilisation de la faune et de la flore. Tout cela a un coût supérieur aux bénéfices. Si un OT peut se réjouir des statistiques de fréquentation sur son territoire par les randonneurs (parfois même exclusivement des locaux, l’OT faisant ainsi davantage office de comptoir des loisirs que de lieu de conseil touristique), il est intéressant de voir fleurir des initiatives qui arrivent habilement à combiner expérience « rando » et consommation de produits locaux. C’est l’objet de ce billet dans lequel je vous propose de découvrir quelques concepts made in Belgium qui, à n’en pas douter, ont probablement aussi leurs équivalents en France.

Allier randonnée et plaisirs gourmands

Ces derniers temps, j’ai vu circuler de nombreuses propositions alléchantes qui m’ont donné envie de ressortir mes chaussures de marche, un peu délaissées ces deux derniers mois. Bon, on ne vas pas se mentir: plusieurs individus, qu’is soient simples citoyens amoureux de leur localité, commerçants ou encore start-upers, ont flairé le filon. Mais bon, à partir du moment où cela s’inscrit dans un cercle vertueux de consommation locale et autres circuits courts, je n’y vois que du positif. D’ailleurs, les premiers à avoir fait tourner l’info concernant ces produits étaient les OGD qui ont par ailleurs connu avec ces publications l’un des meilleurs taux d’engagement des derniers mois, preuve de l’intérêt du public pour une forme originale de randonnée.

Côté vocabulaire, on s’est lâché comme l’apprenti-coiffeur en recherche d’un nom « hairiginal » pour son salon. Les initiatives dont je vais vous parler se nomment… « La Fromenade », « Les Gourmandonnées », « L’Apéronade » ou encore le « Kaascroute » (« Kaas = fromage en néerlandais). Le ton est donné: c’est simple, convivial et on ne se prend pas la tête et surtout, ça contribue à l’économie locale et à la valorisation des producteurs du terroir. Vous avez dit tourisme durable ?

LA FROMENADE

La Fromenade (www.lafromenade.be), c’est une création de Séverine et Christophe, actifs dans le secteur événementiels (et donc touchés, on le devine, par les conséquences de la crise), mais surtout, comme ils se présentent, amoureux de la nature et gourmands.

Le concept est assez finalement assez simple mais plutôt gourmand : au départ d’un point de retrait, vous recevez un sac-à-dos contenant tout le matériel et ingrédients nécessaires pour une fondue aux fromages en pleine nature; le matériel est « tout terrain » et prévu pour la météo belge 😉 , bref, c’est du solide. Une caution est demandée et cette dernière est libérée lors de la restitution du sac-à-dos mais également de vos déchets et de la vaisselle sale. Une bonne idée car il serait dommage de voir nos sentiers polluées par les « fromeneurs ». Bien entendu, les formages fournis sont issus de producteurs locaux soigneusement sélectionnés.
Différentes promenades sont proposées au départ du point de retrait mais libre au client de se rendre où il veut.
Personnellement, je n’aurais jamais imaginé faire une fondue en plein air loin de chez moi mais là, j’y pense. Beaucoup d’échos positifs sur Facebook en tout cas pour cette initiative comme pour celles qui suivent.

LES GOURMANDONNÉES

Les Gourmandonnées est une idée qui nous vient d’un caviste (https://www.lacavededavid.be/gourmandonnée) qui propose des « randobags », idéalement prévus pour deux personnes. Ici encore sous forme d’un sac-à-dos contenant tout le nécessaire pour un pique-nique digne de ce nom (planche en bois, verres, assiettes, couverts, gourde thermique, bols, décapsuleur, tire-bouchon, serviettes, sel-poivre, un sac pour vos déchets … ) et, bien entendu du pain, du beurre fermier, des fromages et légumes de production locale ainsi que du chocolat (vous saviez qu’on faisait le meilleur chocolat du monde, non ?) et des boissons, dont la possibilité de faire de belles associations avec un vin de ce caviste. Un petit guide avec 4 balades est fourni.

L’APÉRONADE BOLLANDOISE

L’apéronade bollandoise tire son nom du village de Bolland, en Pays de Herve. En matière de fromage, le Pays de Herve est à la Belgique ce que la Normandie est à la France: un lieu de production riche et incontournable. Véritable initiative citoyenne, l’apéronade bollandoise (pas de site web mais une page Facebook: https://www.facebook.com/Lapéronade-bollandoise ) vise à faire découvrir ce petit village situé à une vingtaine de kilomètres de Liège.

Le sac-à-dos gourmand est de la partie, comme dans les exemples précédents mais ici, les habitants à la manoeuvre ont carrément créé deux itinéraires balisés de 6 et 9km incluant un jeu de découverte dans le cadre d’une promenade contée. La production locale est à l’honneur avec des formules telles « Saveurs et bières régionales » ou « Saveurs et vins », entre autres.

On sent ici que l’enjeu est également lié à une certaine fierté locale et à une volonté de mieux faire connaître leur terroir et de le partager.

KAASCROUTE

D’un concept très proche de celui de la Fromendade, le Kaascroute est proposé par une start-up de la micro-aventure en Belgique dont il est un des premiers produits. Just Go (https://just-go.be ), c’est son nom, proposera en effet également bientôt des formules de bivouacs et autres aventures en terre belge.

Géographiquement implanté en région namuroise pour les randonnées proposées, Kaascroute est donc davantage complémentaire aux Fromenades qu’un réel concurrent: ils opèrent sur des destinations touristiques différentes. Néanmoins, on sent une volonté de diversifier l’offre de randonnées continuellement chez Just Go. Une affaire à suivre donc.

Des idées issues de la crise sanitaire à poursuivre par la suite

Cette crise aura au moins eu un mérite: celui de faire bouger les lignes, de favoriser la créativité des acteurs touristiques ou encore de repenser des produits « historiques ».

Pour ma part, j’espère que lorsque nous serons revenus à une « certaine » normalité, les plus belles initiatives, quelles qu’elles soient, perdureront et que les touristes continueront à s’y intéresser. Je reste optimiste, et ce sans cynisme, même si pour une certaine frange du public, les croisières, resort-hôtels All-inclusive et autres dérives retrouveront inévitablement leur place. Raison de plus de se battre pour une offre raisonnée et raisonnable. Bon appétit les amis !

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
31 articles
Conférencier et consultant en Innovation touristique, Denis Genevois est également actif dans la sphère e-business et le marketing depuis plus de 20 ans. Il accompagne au quotidien les acteurs publics et privés du tourisme en Belgique francophone et en France dans leurs projets. Il est Directeur associé chez Un Tour d'Avance, bureau spécialisé en innovation et ingénierie touristique.    
Voir les 0 commentaires
Également sur etourisme.info