15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Le numérique ? moi non, jamais pendant les vacances

Publié le 25 août 2014
7 min

Bonjour à tous,

pour mon retour après quelques semaines de mise en pratique de la notion de « touriste », je vous rassure de suite, tout va bien. Si je vous préviens, c’est que j’ai décidé de prendre un angle de rentrée assez « Digital Bashing ». Avez vous remarqué la baisse de clichés partagés cet été sur vos réseaux ? Avez vous lu un article sur les « detox numériques » ? Avez vous suivi les montés en puissance des grands acteurs du tourisme en ligne ? Si la réponse est négative, je vous propose de faire un petit tour personnel, non exhaustif et subjectif de mon été numérique. 

 

Du souci à se faire pour le lancement de son application ?

Les téléchargements d’applications nouvelles boudées par les « smartphoners » américains qui restent très fidèles à leurs applications favorites, quand on peut le mettre au pluriel. Et vous, cet été, le téléchargement de vos applications a augmenté ?


comscore

Téléchargez l’étude Mobile Usa de Comscore : http://www.comscore.com/Insights/Presentations-and-Whitepapers/2014/The-US-Mobile-App-Report
Article du Monde : http://www.lemonde.fr/pixels/article/2014/08/23/les-americains-telechargent-peu-de-nouvelles-applications-mobiles_4475613_4408996.html

 

Mes vacances ne passent plus dans le domaine public, je ne partage plus

Etonnant de voir que c’est sur le blog d’Orange que vous pourrez lire cet article, mais 2014 semble être l’année de la rupture dans le partage « social » de sa vie. Beaucoup d’entre vous se reconnaîtront peut être. L’ère de la curiosité est passée, le numérique s’installe à sa juste place, variable en fonction des touristes. Y’aura-t-il des répercussions sur les stratégies de collecte et de partage d’expériences avec des hashtags sur Instagram ?

orange_vacances_deconnectees

 http://digital-society-forum.orange.com/fr/les-actus/313-et_si_partager_nos_vacances_en_ligne_nous_gachait_les_vacances

 

Le Numérique serait-il devenu notre pire ennemi ?

90% des français selon un sondage anecdotique mais sympathique de PresseCitron auraient pourri leurs vacances à cause de leurs mails et des réseaux. Une preuve de plus que cet été, si on voulait garder des potes, il ne fallait pas parler numérique J … quoique, notre cher touristo-schyzo-naute a consommé du numérique cet été, les usages se concentrent sans doute et le Service est plus important que Facebook. Et pour tout suivre sur la détox numérique, je vous recommande ce scoop-it : http://www.scoop.it/t/digital-detox-by-detox-digitale

calitel_detox
 http://www.calitel.eu/?p=952

 

Tout le monde semble avoir besoin de dire « Cet été, j’ai déconnecté »

Je vous prends le dernier trouvé ce dimanche 24 août, mais on pourrait en lister des dizaines de ces fameux billets qui montrent que notre société a attendu visiblement 2014 pour avouer son overdose. Regardez bien, encore une fois, je suis sûr que beaucoup vont se reconnaître. Manquerait plus que vous nous annonciez que vous avez privilégié la toile de tente au chalet cet été et là, vous êtes grave Trendy 

corse_detox

 

 

Même les Google Glass y ont eu droit

Etes vous passé(e) à côté de cet article du Monde et de son journaliste qui a testé les lunettes de Google pendant une semaine ? Il fait plaisir à tout le monde en disant qu’elles vont révolutionner le monde OU qu’elles vont vous faire passer pour le plus grand nase de la planète. Là encore, pas sûr que le numérique avait la côte cet été à la lecture de cet article fort intéressant sur la différence d’évolution entre la technologie et la société qui l’utilisera un jour. Ca me rappelle une certaine tablette avec une pomme au dos qu’on prenait pour un gros téléphone, donc inutile.


lemonde

 http://www.lemonde.fr/pixels/article/2014/07/19/ma-semaine-avec-des-google-glass_4457648_4408996.html

 

De qui avons-nous parlé cet été ? de Booking ? non ! Les stars sont Airbnb et Tripadvisor

Mathieu a réalisé en juillet un très bon article sur Airbnb, je vous laisse ici apprécier l’autre géant du marché qui risque bien de devenir le nouveau grand méchant intermédiaire pour les hébergeurs professionnels après Booking.com mais qui devrait intéresser tous les secteurs touristiques. Tripadvisor, c’est bien de lui dont on parle, continue ses acquisitions et ses innovations dans les services. Après LaFourchette, après Seatguru, après Gateguru, Tripadvisor vient d’enrichir son catalogue de produits avec une société spécialisée dans les activités de loisirs, les visites guidées, Viator.com. Ca sent la fusion de tous ces services pour bientôt. Au passage, petit clin d’œil à notre blogueur Francois Perroy et ses services de Metteur en Scène de Territoire, appréciez l’argumentaire de la valeur ajoutée de Viator. Si vous êtes dans une refonte de votre catalogue de services, ça mérite le détour.

viator

 http://www.tnooz.com/article/tripadvisor-bookingcom-eat-lunch.metasearch/

 

La bulle Collaborative atteint des sommets

Impossible d’échapper à Uber avec un minimum de veille numérique, le service de location de voiture avec chauffeur (VTC) a fait une dernière levée de fonds de 200 millions de dollars en juin, valorisée à 17 milliards (on peut vraiment parler de bulle non ? ).

uber_trip

Uber vient d’ouvrir son API à Tripadvisor, Starbucks, Hyatt pour apporter encore plus de connexion entre ces géants, en résumé, on assiste vraiment à une concentration de gros acteurs, l’ère des petits joueurs est terminée.

 

A une autre échelle, Blablacar, le site de co-voiturage français a levé plus de 100 millions d’euros début juillet, autant dire 45 milliards si cette société était née dans la Silicon Valley. Difficile pour moi de comprendre la notion de « sharing » et « collaboratif » appliqués à ces sites. Visiblement, certains utilisateurs semblent partager cette incompréhension J. Ne nous voilons pas la face, ces sites augmentent leurs services, monétisent leur relation et au final, on retombe bien dans un modèle connu depuis « bien avant l’Internet ».

blablacar

 

Sale temps pour les geeks milliardaires

Cette overdose du Numérique touche même les festivals les plus dingues de la planète. Quand les riches propriétaires du top 10 mondial du numérique mettent le souk à coups de milliers de dollars au milieu du désert, c’est Burning Man qui en prend un coup. Loin de l’esprit de ce festival, les jeunes milliardaires de la Côte Ouest sont dans le viseur dans cet article du NY Times, se payer une conciergerie privée n’a pas eu bonne presse 🙂

 

 

Allez l’été est sur sa fin, le Numérique Bashing va pouvoir retourner dans les valises avec les tubas et les tongues et nous, nous allons reprendre notre veille sur les bonnes pratiques touristiques associées au numérique en vous souhaitant une bonne fin de saison estivale, une bonne préparation de saison des vendanges pour certains et une bascule vers la saison hivernale pour beaucoup d’entre vous.

 

Heureusement on a aussi beaucoup aimé cet été quelques lectures :

 

Les chiffres c’est bien, mais gardez votre grain d’originalité

Sur le blog Superception.com, un article intéressant sur le management et l’innovation vus par Ron Johnson, dont nous avons déjà pu vous parler. L’ex-Apple, à l’origine des AppleStores, donne sa vision personnelle de l’innovation. L’extrait de Superception.com est assez parlant :  “Ne vous fiez pas qu’aux chiffres. Si vous le faites et que les chiffres guident vos décisions, vous ferez les mêmes choix que la plupart des autres entreprises parce qu’elles ont accès aux mêmes données. Or déployer la même approche que le reste du marché ne fonctionne généralement pas très bien. La majorité des meilleures entreprises innovent”

http://www.superception.fr/2014/07/13/la-lecon-de-management-de-linventeur-des-apple-store/

 

Et si le fait d’être le premier à innover permettait de libérer ses savoirs

Vous êtes peut être passé devant cette info de juin durant l’été, les modèles économiques évoluent en ce moment et pas qu’en mettant « collaborative » ou « sharing » dans une phrase. Autre leçon de développement, celle de Tesla qui ouvre ses brevets sur la voiture électrique. Sans doute des inspirations à prendre dans l’économie touristique 

 

Le wifi c’est bien, le wifi haut débit c’est mieux

Vous avez peut être vu passer des liens vers des sites qui classent les hôtels en fonction de leur bande passante. On voit bien qu’il ne suffit plus de proposer un accès wifi pour satisfaire une clientèle schizophrène qui boude le numérique comme vu précédemment mais qui consomme toujours plus de connexion en séjour. Pour illustrer ce souci de qualité, un petit détour par celui qui reste la référence mondiale de l’accès wifi public, mais qui en plus arrive en tête des débits offerts à ses clients… Mc Do, toujours la référence pour trouver un « BON » wifi.

wifi_mcdo

http://opensignal.com/reports/2014/us-wifi/?_ga=1.140983730.123675870.1408906157

 

Du conseil éclairé et surtout sélectif, la preuve nous vient encore de nos cousins

La dernière infographie de Montréal Tourisme donne encore une fois une vision originale de la valorisation d’une destination. Ils ne vont pas multiplier par 4 leur fréquentation uniquement avec cette illustration (je leur souhaite J ) mais voici un bel exemple de sélection raccourcie de prestataires, 10 hôtels, 20 restaurants pour un résultat sympa.

mtl

 http://www.tourisme-montreal.org/blog/infographic-24-hours-in-montreal/

 

Et pour finir, Flavie Flament a plané sur le tourisme institutionnel français tout l’été.

 2223585

Certains d’entre vous m’ont sans doute déjà entendu faire une ode à Ma Flavie Flament et à sa géniale émission « Vis ma vie ». Nous le préconisons très souvent pour découvrir le quotidien de nos principaux interlocuteurs, un hôtel, un camping, un restaurant, mais aussi comme plusieurs destinations cet été, une immersion dans les offices de tourisme. Plusieurs régions le font depuis plusieurs années comme l’Aquitaine, l’Alsace (liste non exhaustive), d’autres se sont lancés cet été comme la Cornouaille. On ne saurait que vous recommandez de faire pareil et je m’inclus dans ce conseil 🙂 . Très bonne semaine à tous ! 

cornouaille

Je partage l'article
Voir les commentaires
2
148 articles
Pierre Eloy est le fondateur de Touristic et le co-fondateur d'Agitateurs de Destinations Numériques, entreprises bordelaises dédiées aux solutions numériques pour les professionnels du tourisme. Les interventions de Pierre, son cœur lorrain et sa vie dans le Sud Ouest en font un personnage incontournable du tourisme digital et relationnel ! Ne vous étonnez pas si un jour vous le croisez dans une boulangerie californienne, il a promis qu'un jour il serait boulanger [...]
Voir les 2 commentaires
Également sur etourisme.info