15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Monte dans mon bus expérientiel !

Publié le 1 avril 2015
1 min

Le transport en commun, à n’en pas douter, fait partie des incontournables de nos clients en vadrouille. Mais bien souvent, il n’a pas très bonne réputation, surtout lorsqu’il s’agit des transports en commun urbains.

Si vous avez suivi l’atelier mené par Pierre Eloy lors de #TN3 à Deauville, vous avez découvert Leap, le nouveau service mis en place dans La Mecque du disruptif, à San Francisco.

Une seule ligne pour l’instant (les prochaines seront développées selon les demandes des utilisateurs), mais quelle ligne ! On est là dans l’expérientiel cher à Joe Pine et ses disciples français (poke Jean-Philippe Gold et Greg Guzzo), car si le billet à 6$ peut sembler bien élevé pour le commun des mortels, c’est l’environnement qui en fait aujourd’hui un véritable service : Leap est au bus ce que Starbucks est au café classique !

Voyez plutôt :

  • un bus totalement réaménagé pour vous permettre de profiter du trajet en confort, mais aussi en relation avec les autres voyageurs,
  • des prises USB et du wifi pour rester connecté,
  • une application qui permet de tracker le bus (ne plus attendre), de payer via bluetooth sans même sortir votre smartphone, et aussi voir le profil des autres passagers, et pourquoi pas réseauter,
  • à boire, à manger, bien entendu du bio, du naturel, du bon pour la santé,
  • un hôte/hôtesse dans chaque bus en plus du chauffeur bien entendu.

On réinvente un service, on le package en fonction des attentes d’une clientèle particulière, pour faire d’un moment généralement désagréable une véritable expérience.

Pour en savoir plus, allez faire un tour sur le site de Leaptransit, et visionnez la vidéo ci-dessous, ça ressemble à la pub Ricoré en mieux ;-).

Des idées d’autres services à « disrupter » et « expériencialiser » ?

Leap – Your daily commute. Redesigned. from Leap on Vimeo.

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
361 articles
Ludovic a démarré sa carrière en Auvergne, à l’Agence Régionale de Développement, puis dans un cabinet conseil sur les stratégies TIC des collectivités locales. Il a rejoint en 2002 l’Ardesi Midi-Pyrénées (Agence du Numérique) et a plus particulièrement en charge le tourisme et la culture. C'est dans ce cadre qu'il lance les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel dont il organisera les six premières éditions à Toulouse. À son compte depuis [...]
Voir les 0 commentaires
Également sur etourisme.info