15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Limousin : l’aventura, c’est ça!

Publié le 6 juin 2011
1 min

Le CRT Limousin vient de lancer ce printemps une grosse opération de géocaching. Après la « Haute Bretagne »:https://www.etourisme.info/article/916/geocaching-en-haute-bretagne-ille-et-vilaine, voici donc une région qui investit cette activité ludique, chasse au trésor des temps modernes, où le GPS remplace le parchemin dans la quête du Graal…
Un site dédié : « http://www.terra-aventura.fr/ »:http://www.terra-aventura.fr/ a été construit pour présenter le concept, le tout relayé par une « page Facebook »:https://www.facebook.com/terraaventura?sk=wall

*Terra Aventura* est un concept global, qui va au-delà du simple affichage de caches sur un territoire. 30 caches originales ont été réparties sur les 3 départements du Limousin, permettant de découvrir grâce à des énigmes et un peu de marche à pied, l’histoire, le patrimoine et les richesses environnementales locales.
Toutes les caches sont caractérisées par les Poï’z (Point Of Interest), personnages emblématiques du nom de Zarthus, Zeroik, Zabdo, Zeïdon… Chaque Poî’z répond à une thématique particulière : Zabeth est passionnée d’histoire, Zellé s’intéresse aux contes et légendes, Zouti est le Poï’z savoir faire, Zahan est l’ami des animaux… Les Poï’z sont symbolisés par des badges que l’on trouvera dans chaque cache, et que l’on aura envie de collectionner.
Ainsi, c’est tout un univers que le CRT a construit autour de terra Aventura.

*Le lien avec la communauté*
Les géocacheurs sont organisés en communauté notamment autour de « geocaching.com »:http://www.geocaching.com. Les règles du géocaching sont complexes, avec une éthique et un mode de fonctionnement particulier. Aussi, souvent, les géocacheurs sont assez frileux par rapport aux intiatives grand public prises par les destinations.
Or, dans le cas du Limousin, la collaboration est totale : l’opération est soutenue par le site geocaching.com, et les géocacheurs ont été les premiers à aller découvrir les caches, laissant leur commentaire et permettant donc aux organisateurs d’améliorer les emplacements, les énigmes, etc.
Il faut dire qu’une action de community management a accompagne l’opération : le community manager a présenté l’opération en avant première sur les forums des géocacheurs et les a associé pour déposer des géocoins (des objets voyageurs). Les géocacheurs adorent déposer ces pièces personnalisées dont on peut suivre leurs parcours (sur google earth). Du coup, succès assuré!

*animation territoriale*
En lien avec la FROTSI, les offices de tourisme du Limousin ont été très associés. L’Office de Tourisme est plus que le « jardinier » de la cache. Il a du répondre à un appel à candidature en proposant une idée de parcours. De plus il a dû imaginer le tracé et les anecdotes à relever avant la réalisation finale.

*Interactivité*
Le CRT a mis un gros budget dans l’opération (60 000 euros) et a trouvé pas mal de partenaires, ce qui permet de doter l’opération de nombreux lots : GPS, repas gastronomiques, nuitées. En fin de saison, enfin, un tirage au sort permettra de gagner un voyage à Seattle (le berceau de Geocaching), mais aussi 1 GPS, 1 iPad, etc.

*Un site réussi*
Personnellement, je me suis régalé à découvrir le site « terra-aventura »:http://www.terra-aventura.fr, avec le graphisme des Poïz très BD, les explications claires, les commentaires vite nombreux des géocacheurs qui signalent à chaque fois leur découverte. Et tous les outils de partage 2.0 (facebook, flickr, youtube) sont prévus, avec une belle page « communauté ».

Bref, moi ça me donne envie d’aller faire de la géocachette (terme utilisé par nos cousins québecois, qui est beaucoup plus sympa que géocaching) en Limouin. Et vous?

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
762 articles
Jean Luc Boulin est consultant en tourisme : Intervention auprès des élus et des prestataires touristiques, coaching, accompagnement des équipes et des directions sont ses principaux champs d'intervention. Avec deux exigences : se mettre à la place du client et oser l'innovation. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin a dirigé la MONA [...]
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info