15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Le tour de France du web touristique : étape Auxerre

Publié le 3 mai 2013
2 min

On devrait toujours aller à Auxerre. Pâle adaptation du fameux : « On ne devrait jamais quitter Montauban », du regretté M.Fernand des Tontons Flingueurs. C’est ce que je me suis dis après avoir visité le nouveau site de l’office de tourisme d’Auxerre, troisième étape de notre tour de France du web touristique.

Tout commence par une meta description minimaliste et en accord avec les termes de Google (12 à 24 mots, 160 caractères), sous l’occurrence de « l’Office de tourisme d’Auxerre et de l’Auxerrois dans l’Yonne en Bourgogne »  : « Présente les ressources touristiques de la ville, son patrimoine ». C’est on ne peut plus clair.

L’arrivée sur le site, via mon pc, m’invite d’emblée à lancer la vidéo sur les secrets d’Auxerre (mais pas sur mon iPad). De belle facture et très largement visionnée (plus de 7800 en quelques semaines), mais un peu longue à mon goût avec ses 3 minutes 20. Le site est bien en responsive design quoique avec un léger décalage hors champ sur ma tablette.

Il se présente à la mode des sites images (Lyon dans les offices de tourisme faisant école), ou bien des réseaux sociaux photos tels qu’Everplace, ou Trippy par exemple, dont nous avons déjà fait écho ici. Une différence, l’absence de méga-titres qui me fait défaut : j’aime bien savoir à quoi correspondent les grandes photos qui mangent 40% de la home.

Un bon point, le positionnement clair de la destination, sous sa marque à gauche : Auxerre en Bourgogne (on sait où on est et du coup on pourrait s’attendre à trouver ici une carte, en fait il faut se diriger dans le menu pour aller sur l’onglet Localisez-nous) et deux positionnements, l’un géographique Auxerre et sa région, l’autre thématique reposant sur Vignoble et Gastronomie.

Un menu défilant photo et titré celui-ci, présente les événements en cours ou à venir : pas de doute, la clef d’entrée n’est pas que territoriale elle est aussi événementielle (un très bon point pour moi car le touriste attend de la vie locale). Ce menu est tout en bas de la home.

La barre de commandes est simple : 4 actions autour des 4 temps de consommation (que visiter, où dormir, où manger et que faire ?). On ne devrait pas se poser plus de questions me semble-t-il : ici c’est très bien organisé, le tout lié à un massif RESERVEZ (en capitales, difficile à rater mais que j’ai trouvé inactif dès lors que j’ai identifié un hôtel à mon goût, alors que le lien vers l’outil de réservation départemental a bien fonctionné).

Les produits sont accessibles soit par le moteur de recherche soit par une segmentation clientèle : on propose au visiteur de s’identifier à des segments de marchés via des photos. 

Le choix de la maquette, et du noir et blanc, fonde un site élégant et facile à consommer. On devrait toujours aller à Auxerre. Il paraît qu’en hiver, on peut y échapper au brouillard de la plaine bourguignonne (private joke).

 

 

Je partage l'article
Voir les commentaires
2
274 articles
François Perroy est aujourd’hui cofondateur d'Agitateurs de Destinations Numériques et directeur de l’agence Emotio Tourisme, spécialisée en marketing et en éditorial touristiques. Il a créé et animé de 1999 à 2005 l’agence un Air de Vacances.  Précédemment, il a occupé des fonctions de directeur marketing au sein de l’agence Haute Saison (DDB) et de journaliste en presse professionnelle du tourisme à L’Officiel des Terrains de Camping et pour l'Echo Touristique. Il [...]
Voir les 2 commentaires
Également sur etourisme.info