15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Le tour de france du web touristique : étape Alsace

Publié le 17 avril 2013
4 min

Comme l’annonçait Jean-Luc mercredi, c’est parti pour ce tour de France, avec une première étape en Alsace, plus précisément à Obernai, très jolie ville à 30 km de Strasbourg et qui vient de lancer son tout nouveau site Internet le 4 avril dernier.

Et qui de mieux placé pour vous le présenter que Thomas MULLER, responsable du service communication à l’Office de Tourisme d’Obernai. Pour les besoins de l’enquête, je l’ai entendu la semaine dernière et voici sa déposition :
 

Bonjour Thomas, explique-nous d’abord le contexte général dans lequel tu as piloté la création de ce nouveau site

« Obernai est la 2ème ville touristique après Strasbourg dans le Bas-Rhin. L’office de tourisme*** compte 8 salariés et a obtenu la marque Qualité Tourisme.
Depuis 3 ans, l’OT a pris le virage du numérique et de l’etourisme, notamment en s’engageant dans le cursus ANT et en lançant la réflexion autour d’un nouveau site… 

Il y a 10 ans (!), la municipalité avait décidé de « traiter » le tourisme dans une rubrique du site de la ville (que l’on peut encore voir pour quelques semaines dans sa forme « ancienne » par ici NDLR). L’office de tourisme ne disposait pas d’un site propre. Le référencement tourisme et la lisibilité de la destination n’étaient pas optimaux avec un mélange de rubriques et une approche uniquement informative. 

Malgré des améliorations régulières, l’ossature du site avait 10 ans, et il ne correspondait plus à la demande et n’intégrait pas du tout le web 2.0…

Mouais… Il était effectivement grand temps de doter Obernai d’une présence Internet à la hauteur de la carrure touristique de la destination ! Quels sont les objectifs de ce premier site véritablement touristique ?

La volonté première était bien évidemment de réaliser un site moderne et efficace. les objectifs « opérationnels » ont rapidement été fixés :

  • séduction : attirer plus de visiteurs en créant une belle vitrine d’Obernai
  • promotion : valoriser les prestataires et l’offre touristique du territoire
  • lisibilité : une ergonomie simple et adaptée à tous les écrans
  • management : concrétiser le virage numérique de l’office en impliquant toute l’équipe dans la vie et l’enrichissement du site, et en le mettant au coeur des métiers de l’office
  • communication : faire diffuser et partager la destination par les touristonautes et promouvoir le site sur les réseaux sociaux
  • économie : limiter l’envoi de brochures papier
Alors Thomas, qu’a-t-il de spécial ce nouveau site ?
En fait en amont et en parallèle de l’analyse de nos besoins, nous avons réalisé un benchmarking (parangonnage en Français NDLR !) pour « sentir » les tendances du web touristique… et nous les avons simplement appliquées. 
C’est le premier site touristique alsacien important entièrement conçu en responsive web design (Kayserseberg a adapté le sien il y a 18 mois). Ce choix nous a paru incontournable pour répondre aux objectifs de lisibilité et d’adaptation du site à tous les terminaux connectés.

Une autre innovation : la rubrique qui s’appelle « Que faire aujourd’hui » qui met non seulement en avant les évènements et activités du jour, la météo mais aussi et surtout la liste des restaurants ouverts ce midi et ce soir. Par là nous faisons un premier pas vers ce qu’on appelle l’internet de séjour.

Cela nous a aussi conduit à qualifier encore davantage nos « objets » dans le Système d’Information Touristique régional géré par le réseau des offices de tourisme et qui alimente tous les sites internet touristiques. Nous avons dû beaucoup travailler aux niveau de la qualité des visuels pour être au standard requis par un site « immersif » et ergonomique (ce travail est toujours en cours, ce qui explique quelques visuels « vides »…), et également au niveau de la qualité des infos pour pouvoir répondre valablement à la question »Que faire aujourd’hui ? ».
 
Évidemment, tout le monde veut savoir comment le projet s’est construit et combien il a coûté…
Dès le départ,  il a été décidé de construire séparément mais concomitamment le site de l’office et le site de la ville avec  la même méthodo et mêmes prestataires. Les étapes ont été : audit de l’ancien site, benchmark sur les sites existants, définition du concept du site, rédaction du cahier des charges, et réalisation. Le tout en 18 mois environ.
 
Les prestataires : Point comm (audit et benchmark), Novakin (cahier des charges et suivi réalisation), Adipso (création graphique et conception responsive web design), HDR (développement  du site)

Budget : 36 000€  toutes prestations

Le site a été lancé le 4/4 en Français uniquement… Compte tenu de nos clientèles, des versions allemande, anglaise, italienne et espagnole seront mises en ligne très prochainement…

Merci Thomas pour ces précisions importantes

 

Voilà un site assurément bien né… Le responsive web design lui assure une clarté et une facilité d’utilisation intéressante et impressionnante. L’expérience client paraît bien prise en compte si l’on excepte quelques petits détails qui pourront être réglés rapidement. On voit aussi que le fameux « quoi faire aujourd’hui ? », prend racine comme une tendance lourde. 

Bravo à toute l’équipe de l’office de tourisme et aux prestataires qui ont bien traduit le virage numérique pris par la destination. Belle première étape de ce tour de France qui augure de belles découvertes lors des prochaines semaines…

 

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
197 articles
Paul FABING est directeur de la Mission Attractivité chez Alsace Destination Tourisme.  Architecte de formation, ancien consultant tourisme, chef du service Tourisme de la Région Alsace, directeur de RésOT-Alsace (Réseau des offices de tourisme), directeur du pôle Qualité de l'accueil à l'Agence d'Attractivité de l'Alsace (AAA), il occupe cette fonction depuis 2020. Entre autres missions, la Mission Attractivité gère et anime le système d’information touristique alsacien qui consolide l’ensemble des [...]
Voir les 0 commentaires
Également sur etourisme.info