15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Gestion des flux : le tableau de bord de Visit Iceland

Publié le 23 mars 2022
4 min

Pouvoir planifier votre séjour en fonction du nombre de visiteurs présents dans la destination ? C’est ce que souhaite vous proposer Visit Iceland

© Jorge Fernandez Salas -Unsplash

L’enjeu de la gestion des flux en Islande

L’Islande est connue pour ses campagnes de promotion humoristiques et décalées. Personnellement, j’adore « Le karaoké le plus difficile au monde », « Let it out » ou encore l’ingénieuse « Icelandverse » qui a fait le buzz en fin d’année dernière.  

La majeure partie des touristes visitent l’Islande pour découvrir sa faune, sa flore et sa géologie exceptionnelles. Les enjeux de gestion des flux et de désaisonnalisation sont donc déterminants pour le pays 366 000 habitants qui a vu son nombre d’arrivées internationales passer de 500 000 à 2 millions entre 2010 et 2019. Assez tôt plusieurs initiatives de sensibilisation des visiteurs furent mises en place – comme « L’Iceland Academy » ou encore « le serment Islandais » dont nous avions déjà parlé dans ce blog.

Aujourd’hui je souhaitais vous faire part d’un outil de planification découvert par hasard sur le site officiel de la destination visiticeland.com

Planifier en fonction de l’affluence sur les sites

Et si vous planifiez vos vacances en fonction du nombre de visiteurs présents dans la destination ? C’est ce que vous propose Visit Iceland en vous donnant accès aux données de fréquentation de sites naturels importants du pays.

Sur une page spécifique, vous pouvez ainsi accédez à un tableau de bord vous montrant quels sont les mois, les jours et l’heure où le site que vous prévoyez de visiter est le plus fréquenté. Vous pouvez aussi voir combien de visiteurs sont venus la veille et combien de passages ont été comptabilisés depuis le début de l’année.

Les graphiques exposés montrent clairement les périodes de forte affluence et incitent donc au voyage hors-saison ou en dehors des jours de pointe. En jouant un peu avec les fonctions j’apprends que si je souhaite voir le geyser de Geysir, une des attractions principales d’Islande, il vaudra mieux planifier mon séjour entre novembre et janvier.

Le tableau de bord « Visitor numbers » de Visit Iceland montre la fréquentation touristique de sites naturels importants d’Islande – Visitor numbers (visiticeland.com)

Mais que se cache-t-il derrière ce TABLEAU ?

Lancé en 2020, ce tableau de bord des données de fréquentation s’adresse autant aux opérateurs touristiques qu’aux visiteurs. L’outil est principalement utilisé pour mesurer la pression touristique des sites et inciter à la planification de visite en dehors des heures / périodes de pointe.

Pour les décideurs, ce projet est aussi une première étape nécessaire dans la prise de mesures pertinentes de gestion de flux : « Il était difficile et parfois frustrant de ne pas disposer de données tangibles, fiables et actualisées sur le trafic des sites naturels les plus visités d’Islande. » rapporte Jakob Rolfsson de l’Office National du Tourisme Islandais.

En pratique, comment cela fonctionne-t-il ? Des capteurs infrarouges connectés à Internet sont placés dans plusieurs lieux naturels importants d’Islande. Les données de passage des visiteurs sont collectées et remontées dans un cloud pour être ensuite analysées et présentées dans le tableau de bord. Les statistiques peuvent être obtenues en années, mois, jours, heures et quarts d’heure.

En l’espace d’un an le nombre d’utilisateurs du tableau de bord a presque doublé. L’objectif de l’Office National du tourisme est maintenant d’augmenter la fréquence des relevés des capteurs pour avoir une vue en temps réel de la pression touristique sur les sites naturels. L’organisme de destination souhaite également aller plus loin en agrémentant le tableau de bord de nouvelles données sur la fréquentation touristique de chaque région du pays.

Photo de capteur placé à la cascade de Dynjandi
Photo de capteur placé à la cascade de Dynjandi – © Jakob Rolfsson – Business Iceland

Un outil pour quelle finalité ?

Après avoir testé le tableau de bord en tant que potentielle touriste je reste un peu sur ma faim.  Il semblerait que l’outil ait été davantage conçu pour les décideurs et opérateurs dans un soucis d’observation des flux que pour un visiteur en phase de planification de séjour.

L’absence de carte, de traduction du nom des sites touristiques en anglais, de photos ou encore de liens vers les pages d’information relatives aux lieux identifiés rend ce tableau de bord assez difficile d’utilisation. Il reste donc des adaptations et des choix à faire pour passer de l’outil d’observation destiné aux opérateurs touristiques au support d’information et de planification destiné aux visiteurs. À voir si l’essai se transformera ou non.

Il n’en reste pas moins que l’outil développé à ce jour est une bonne base de départ pour prendre des décisions pertinentes quant à la gestion des flux sur le territoire. Les autorités islandaises ont affirmé leur souhait de construire leur stratégie de développement en se basant sur un nouveau modèle d’évaluation touristique (Tourism impact assesment model) qui prend en compte la capacité de charge de l’environnement, des infrastructures, de la société et de l’économie Islandaise.

L’initiative présentée dans cet article n’est donc qu’une partie du puzzle !

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
8 articles
Un pied en Norvège et l’autre en France, voici ce qui peut résumer mon parcours depuis mes 17 ans. Passionnée de voyages, de vélo et de musique, je suis curieuse des initiatives de développement de nos voisins des pays nordiques et d'ailleurs. Après un Master en conduite de projets à l’ESTHUA suivi d’un saut de puce en Normandie, je pars vivre à Tromsø en Norvège où je travaille sur la [...]
Voir les 0 commentaires
Également sur etourisme.info