15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Le faux-semblant devient un jeu d’enfant avec Google Photos

Publié le 9 septembre 2022
3 min

On se souvient tous de ces photos truquées par les sbires de Staline pour « effacer » des photos officielles ses anciens camarades devenus « ennemis de classe » au fur et à mesure des purges et des grands procès soviétiques. À l’époque on supposait un long et minutieux travail de quelques illustrateurs talentueux pour retoucher ainsi les photos argentiques.

Et bien aujourd’hui, en ce « vendredi facile », je vous partage mon étonnement, puis mon enchantement en découvrant les fonctionnalités jusque là inexplorées de Google Photos sur mon smartphone. Oui, j’entends déjà les ironiques, les moqueurs voire les sarcastiques se gausser de me voir « découvrir » des outils sans doute déjà utilisés depuis belle lurette par d’autres pour parsemer les réseaux sociaux de leurs instants de vérité trafiqués. Je suis béotien en matière photographique et j’assume.

La révélation !

Une belle journée d’été dans un parc avec ma petite fille. Je prends quelques clichés comme tout le monde. Soudain, en vérifiant la qualité de la photo, me prend l’idée de cliquer sur « modifier ». Et là je découvre des outils très simples d’utilisation et pourtant assez bluffants pour un profane comme moi. Voilà ce que je réussis à faire en 30 secondes maximum :

Effacement des personnes en arrière plan, disparition d’un bout de toboggan et légère mise en lumière du visage… trop fort ! J’avoue humblement m’être bien amusé à tripatouiller quelques photos.

La démonstration

Et pour vous convaincre définitivement les circonspects, voici une démonstration implacable avec cette photo :

Magnifique cliché du vénéré chef de patrouille de ce blog en pleine méditation etouristique sur la Loire, l’œil acéré et clairvoyant rivé au delà de l’horizon du quotidien pour imaginer les années 2030, 40 ou plus encore, allez savoir.

La même photo avec le sujet magnifié par un fond devenu bizarrement grisonnant et passablement flouté.

La même photo avec ce splendide et paisible paysage ligérien qui s’épanouit avec langueur, et seulement 2 verres (vides !) pour évoquer l’humain perturbateur de dame nature. Presque une allégorie !

Chacun se fera son opinion sur la plus belle des trois photos…

La technique

Étonnamment, ces manipulations ne sont pas possibles sur l’interface web de Google Photos, mais seulement dans l’application smartphone version Android… Je ne suis pas assez riche et trop libre pour IOS ;-).
Et comme toujours chez Google, l’interface de l’appli est très intuitive. Voici le pas à pas pour réaliser ce prodige :

1) « Ouvrir » la photo à bidouiller
2) Cliquer sur « outils » puis sur « gomme magique »
3) Cliquer sur « Tout effacer » pour effacer la ou les sélections grisées
4) Admirer ce premier résultat
5) Entourer avec votre doigt-pinceau la zone à effacer
6) Admirer le résultat final et enregistrez le pour épater vos ami·e·s !

On peut évidemment également flouter l’arrière plan, corriger la lumière en « inventant » un projecteur, atténuer des objets trop voyants avec l’option « Camoufler », et bien sûr appliquer des filtres plus ou moins réalistes et encore plein de choses. Fastoche je vous dis !

Ces outils de plus en plus performants rendent ces « miracles » très faciles. Dans un très vieux billet de 2008 « Décrire la réalité ou dire la vérité » (la mise en forme a un peu souffert avec les évolutions techniques du blog…), je montrais qu’il fallait à la fois dire la vérité et décrire la réalité des attraits du territoire pour satisfaire la demande d’information des visiteurs. Mais cette description de la réalité peut devenir discutable avec l’évolution impressionnante des outils de retouche d’image et de manipulation des voix et des vidéos. À quand les premières « Deep Fakes » dans le domaine du tourisme ? Peut-être en avez-vous déjà à nous signaler ?

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
199 articles
Paul FABING était directeur de la Mission Attractivité chez Alsace Destination Tourisme.  Architecte de formation, ancien consultant tourisme, chef du service Tourisme de la Région Alsace, directeur de RésOT-Alsace (Réseau des offices de tourisme), directeur du pôle Qualité de l'accueil à l'Agence d'Attractivité de l'Alsace (AAA), il occupe cette fonction depuis 2020. Entre autres missions, la Mission Attractivité gère et anime le système d’information touristique alsacien qui consolide l’ensemble des [...]
Voir les 0 commentaires
Également sur etourisme.info