15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Lancement de site communautaire, comment attirer des membres

Publié le 21 juillet 2008
2 min

Voici « un intitulé »:http://www.webrankinfo.com/forums/viewtopic_96133.htm qui a attiré mon attention lors de la lecture d’une récente newsletter de « WebRankInfo »:http://www.webrankinfo.com (portail communautaire sur le référencement et les moteurs de recherche).

Cette question doit souvent tarauder les créateurs de sites estampillés etourisme 2.0, voici donc quelques pistes / réponses apportées par des WRInautes :

* Avoir un concept fort et novateur pour motiver une communauté à se constituer, à se retrouver, à discuter… L’idéal étant de proposer un service autour de ce concept ;
* Utiliser, pour le lancement et dans les premiers temps, un groupe de connaissances (famille, amis… voir payer des personnes) qui produiront du contenu, maintiendront une activité sur le site de manière à attirer d’autres contributions. Plus il y aura d’internautes, plus cela en incitera d’autres à s’inscrire. Ce premier noyau est essentiel à l’animation du site car il est important d’avoir des membres mais il est encore plus pertinent de les voir revenir, il faut donc les fidéliser ;
* En parallèle, mettre en place une campagne de communication et de référencement pour créer un « effet d’appel » ;
* Faire de la publicité (Google Adwords) et établir des partenariats avec des sites de la même thématique mais qui n’ont pas de forum et d’outils communautaires ;
* Effectuer une veille sur les communautés existantes et analyser ce qui les rapproche ;
* Offrir des cadeaux, des bons d’achats aux membres (actifs) ;
* Faire preuve de patience : une communauté se créée dans la durée !

Pour finir, je reprends le témoignage éclairant d’Oniris :

_Mon expérience en la matière est la suivante : j’ai mis sur pied un site d’une communauté de plus de 500 membres actifs, une bonne centaine venant quotidiennement, et ce avec un an et demi d’existence. Au départ, ce site a principalement été créé par un petit groupe d’une quinzaine de personnes. Même si c’est moi qui ai programmé, j’ai assemblé le plus de monde possible parmi des connaissances virtuelles intéressées par le sujet, et j’ai commencé à construire la communauté et le contenu avec eux (et y’a rien à faire, l’avis d’un groupe apporte souvent beaucoup plus que l’avis de simplement soi-même). Puis petit à petit, la communauté s’est construite, principalement au début par à coup et ‘bouche à oreille’ (un tel contacte un ami qui en parle sur son blog et amène 4/5 personnes, etc.). Après je dirais 6 mois d’existence, référencement et contenu aidant, la communauté s’est mise à augmenter et se renouveler d’elle-même, et du petit groupe de 15 au début il ne doit en rester que 3 ou 4, les autres étant partis pour d’autres occupations. Bref, pour moi une communauté n’a de chance de se construire qu’à partir d’un embryon de communauté déjà existante (virtuellement ou physiquement)._

Si ces questions vous intéresse, j’en profite aussi pour vous signaler le « nouveau blog »:http://www.fredcavazza.net/2008/06/17/mon-nouveau-blog-sur-les-medias-sociaux/ de Frédéric Cavazza consacré aux médias sociaux : « MediasSociaux.com »:http://www.mediassociaux.com. L’objectif de ce blog est de décrypter les rouages des médias sociaux, d’analyser les tendances de fonds et de suivre l’actualité quotidienne.

Si certains d’entre vous ont une expérience dans la création de communautés, n’hésitez pas à intervenir pour enrichir ces réflexions.

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
182 articles
Stéphanie a 34 ans, elle assura, entre juin 2007 et décembre 2011, la fonction de webmaster éditorial pour le site de l’agence de voyages pour célibataires à Paris CpourNous.com. Elle a suivi le master professionnel web éditorial de l’université de Poitiers, après une maîtrise des sciences de l’information et de la documentation à Bordeaux. Depuis mai 2012, Stéphanie est Community Manager pour Belambra Clubs. Passionnée d’Internet, Stéphanie avait mis à [...]
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info