15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

La Radio : média de l’avenir ?

Publié le 3 avril 2008
2 min

Jeudi dernier, le Conseil Supérieur de l’Auiovisuel a lancé un appel à candidatures pour attribuer des canaux de diffusion dans 19 villes françaises.
Un autre appel à candidatures sera lancé un peu plus tard. Le but étant de couvrir progressivement l’ensemble de la population française.
Contrairement à la télévision analogique, qui doit disparaître en 2011, pour laisser totalement la place à la TNT, aucune date butoir de substitution de la radio analogique par le numérique n’a été fixée pour l’instant.

Radio numérique e-tourisme etourisme.info

En quoi ça concerne les acteurs du tourisme ?
En ce qu’un poste de radio numérique présente des fonctionnalités qui le rapprochent du web et des informations multimédias.

Passons sur la qualité d’écoute, annoncée comme bien supérieure à ce que nous connaissons aujourd’hui. L’essentiel est ailleurs : les nouveaux appareils de réception sont dotés d’un *écran à cristaux liquides*. Il devient donc possible de voir s’afficher des données associées au contenu audio : texte, images, photos.
Des données auxiliaires peuvent également être reçues : météo et trafic routier par exemple. En savoir plus sur « ce site »:http://www.radionumerique.org/introdab.php.
Pas mal : ça nous offre un nouveau terminal pour diffuser nos contenus touristiques, dans un objectif d’information ou de promotion. Et, autre atout : _pas de dépendance vis à vis d’un réseau WiFi_ (des radios WiFi existent aussi déjà, voir « par ici »:http://www.tekit.fr/contentFiles/baracodaliveradio-1072.jpg).

Quand je dis « ça nous offre », cela veut dire qu’il est possible de monter une radio numérique privée sans passer par l’appel à candidatures lancé par le CSA : soit parce qu’on émet de manière temporaire (autorisation CSA requise pour une durée d’émission maxi de 9 mois), soit parce que le budget de fonctionnement de la radio est inférieur à 75000 euros par an (régime de déclaration CSA), soit parce que la radio utilise un réseau de type Internet (ou câble, ou téléphone…) auquel cas il « suffit » de conclure une convention avec le CSA pour la diffusion. (Infos tirées de « ce site »:http://www.jurisexpert.net/quelles_conditions_pour_emettre_une_radi/)

Concrètement, d’ici quelques années, il est envisageable que les sites web s’enrichissent d’une nouvelle rubrique : « Notre radio touristique ».
Ce type de radio touristique, analogique pour l’instant, existe déjà, par exemple « au Québec »:http://radiotouristique.com/cgi-ole/cs.waframe.singlepageindex. Exemple à suivre ?

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
185 articles
Pierre Croizet est né en 1970, à Issoire. Il vit et travaille à Bordeaux depuis 1998. Il est diplômé de l’Institut des Hautes Etudes de Droit Rural et d’Economie Agricole (IHEDREA – Paris) et du DESS Aménagement du Territoire et Economie du Développement Local (Bordeaux IV – IERSO). Il a créé, en 2004, avec Benjamin Bastien, une des premières maisons d’édition électroniques de France, spécialisée dans les guides touristiques et [...]
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info