15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Itinéraires GPS (suite)

Publié le 4 août 2008
1 min

Dans la continuité d’un « précédent billet »:https://etourisme.info/article/658/se-promener-en-pays-basque-et-bearn saluant l’arrivée d’itinéraires de randonnée GPS sur le site du CDT Pays Basque et Béarn, je vous propose aujourd’hui d’approfondir un peu la question, au-delà du site internet et des services qu’il dispense, pour envisager le service rendu par l’itinéraire GPS lui-même.

Première difficulté, tous les PND (_personnal navigation device_, ou GPS portables) ne savent hélas pas exploiter le format GPX standard. D’où l’intérêt de la « solution mise en oeuvre à Oloron-Sainte-Marie »:http://tourisme-oloron.com/-Randonnees-en-Piemont-Oloronais-, qui permet à l’internaute de sélectionner son GPS dans un menu déroulant pour télécharger un fichier compatible, donc pleinement exploitable une fois le touriste sur place ayant endossé sa tenue de randonneur.

!https://etourisme.info/images/629.jpg!

Un autre élément entre en ligne de compte dans la qualité du service rendu, à savoir la précision de la trace GPS proposée. Il est tout à fait possible techniquement de modéliser un parcours dans un logiciel de cartographie et d’en produire une trace GPS. Deux problèmes se posent alors: la précision du logiciel lui-même, c’est-à-dire l’échelle à laquelle il permet de travailler, souvent bien inférieure à celle que permettent d’atteindre les matériels actuels, d’où des risques d’erreur lorsque le randonneur va chercher à exploiter la trace fournie à la précision maximale de son GPS.

Autre souci, passer par un outil de cartographie revient, quelle que soit sa qualité et sa finesse, à intercaler une source d’imprécision supplémentaire entre la réalité du terrain et la trace ainsi produite: celle de la carte elle-même. De ce point de vue, rien n’égalera jamais la précision d’un relevé effectué sur le terrain. Et dans certains environnements, notamment en montagne, le risque encouru par le randonneur n’est pas seulement de passer sans la voir à côté d’une curiosité locale…

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
13 articles
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info