15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Infos fiables garanties sur le web 2.0 ?

Publié le 23 août 2007
2 min

Les sites collaboratifs ont l’avantage de démultiplier le bouche à oreille et de créer des réseaux communautaires surpuissants.
Pas un jour ne se passe sans que, dans le tourisme, on voit apparaître un nouvel outil web 2.0 ou que l’on voit se confirmer le succès phénoménal de ce genre d’approche. Cf. tous nos articles récents liés au sujet (tapez web 2.0 dans le moteur de recherche en haut à gauche pour en avoir la liste).

Jusqu’à présent cependant, le web 2.0 avait aussi un défaut : celui d’être ouvert à tous sans restrictions et sans réelles possibilités de savoir qui avait vraiment « posté » tel ou tel article.
Dans notre secteur, quand il s’agit d’une critique dythirambique d’un hôtel ou d’un restaurant, émanant du propriétaire, il y a problème.

Or, un certain « Virgil Griffith »:http://virgil.gr/ vient de mettre au point un système astucieux, destiné à renforcer la fiabilité de l’encyclopédie en ligne wikipédia. Cela s’appelle le *wikiscanner*. Le principe est simple : chaque auteur d’un article ou d’un commentaire est identifié par l’adresse I.P de son ordinateur (la plaque d’immatriculation de sa machine en quelque sorte). De cette sorte, il est possible de vérifier si les entreprises ou les institutions citées dans un article sont elles mêmes à l’origine de l’article (ou d’une modification de l’article).
Si la note de 20/20 a été attribuée au camping des flots dans un article écrit depuis une machine située dans le bureau du patron, la suspicion est de mise.

_Comment ça marche ?_
Allez sur la page d’accueil (en anglais uniquement) de « wiki scanner »:http://wikiscanner.virgil.gr/, puis indiquez un nom d’organisme ou d’entreprise, ou une ville, ou une adresse IP, ou l’url d’une page de « wikipedia »:http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil. Validez : vous obtenez une liste de résultats (ou rien du tout). Sélectionnez les IP des organismes qui vous intéressent, puis cliquez (en haut ou en bas de la page) sur « wikipedia edits Ahoy ! ». Vous obtenez la liste des articles créés ou modifiés par une des machines de cet organisme.
Redoutable !

Ce système est plus « malin » que « révolutionnaire ». A n’en pas douter, il va être repris sur la plupart des sites web 2.0 dans les mois qui viennent.

Avec un débat sous jacent : une adresse I.P. est-elle une info personnelle ? A-t-on le droit de la collecter ? jusqu’où vont les pouvoirs des modérateurs ?

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
186 articles
Pierre Croizet est né en 1970, à Issoire. Il vit et travaille à Bordeaux depuis 1998. Il est diplômé de l’Institut des Hautes Etudes de Droit Rural et d’Economie Agricole (IHEDREA – Paris) et du DESS Aménagement du Territoire et Economie du Développement Local (Bordeaux IV – IERSO). Il a créé, en 2004, avec Benjamin Bastien, une des premières maisons d’édition électroniques de France, spécialisée dans les guides touristiques et [...]
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info